maquillage

    8 rouges hybrides testés par la rédaction de Femina

    Rouge à lèvres ou gloss? N’hésitez plus car le trend de l’été en matière de lipstick allie les deux! La rédac’ passe à la moulinette, et sur sa bouche, huit modèles. Verdict crash-test.

    Publié le 
    15 Avril 2015
     par 
    La rédaction

    Fabienne Rosset, responsable «Bons Plans»

    Le produit testé: Color Elixir, n° 710 Rose Redefined, Maybelline, env. 15 fr.

    Première impression: Le packaging ne me fait pas franchement vibrer, il ressemble a priori à n'importe quel gloss… qui en fait est un rouge à lèvres. Sauf que je reste perplexe quand je découvre la forme de sa brosse une fois le tube ouvert. Légèrement courbée, comme si elle avait été tordue. «C'est là toute la différence…», me signale ma collègue spécialiste beauté.

    Application: L'odeur caramel est agréable, et c'est ultra facile à appliquer. Zéro débordement, même si on ne met pas de crayon à lèvres avant l'application. Pratique pour un effet rouge à lèvres.

    Confort: Côté hydratation, ce n'est pas le top. A peine appliqué, il laisse sur les lèvres un effet laqué qui fige les lèvres. Du coup on a l'impression de ne plus avoir d'hydratation du tout. Etrange et limite dérangeant.

    Tenue: Moyenne. Et quand on boit un verre d'eau, on ne retrouve sur le rebord qu'une trace de gras, mais pas de couleur déposée. Du coup la tenue est plutôt bonne. Par contre, si on veut l'enlever, il faut vraiment frotter fort, ce qui m'a un peu dérangé.

    J'ai aimé: L'odeur, plutôt gourmande, le prix mini, et la forme de la brossette qui m'a intriguée.

    J'ai moins aimé: Le côté laque qui fige les lèvres.

     

    Bruna Lacerda, responsable Mode

    Le produit testé: Rouge Brillant, brillance et soin, couleur couture No 999 Dior, env. 51 fr.

    Première impression: Le tube est très élégant, on reconnaît le fameux matelassage de la maison. Son aspect laqué donne envie de le tester.

    Application: J’ai plutôt l’habitude d’utiliser des rouges à lèvres mates, du coup il faut reprendre le coup de main avec l’applicateur et la texture gloss. Un réservoir dans l’applicateur mousse permet de fournir la «dose parfaite» de produit. L’astuce pour une application uniforme est d’abord de bien dessiner le contour des lèvres, ensuite d’absorber l’excédent avec un Kleenex et de repasser une seconde couche.

    Confort: La texture est légère et au bout de quelques minutes on ne sent plus le produit. Et même au bout d’une ou deux heures les lèvres de ne sont pas desséchées comme avec la première génération de gloss. La promesse de soin et d’hydratation est donc tenue.

    Tenue: La brillance a tendance à s’estomper si vous buvez ou mangez mais les lèvres restent hydratées sans qu’elles aient un aspect surpigmenté et sec.

    J’ai aimé: La brillance et sa couleur légère.

    J’ai moins aimé: Devoir en remettre pour avoir la même intensité qu’au départ.

     

    Zoé Jobin, rédactrice photo  

    Le produit testé: Vernis à lèvres Yves Saint Laurent n° 202, 45 fr.

    Première impression: À première vue, le packaging fait envie. Il a quelque chose d’un peu précieux qui donne envie de l’essayer. C’est sobre et classe, et j’aime bien l’idée de voir la couleur à travers le tube!

    Application: Le pinceau qui sert à appliquer le vernis est très bien fait et permet de suivre la ligne naturelle de nos lèvres sans en mettre à côté. C’est facile et rapide! Suivant notre envie, on peut facilement plus ou moins en doser pour avoir une couleur discrète ou plus voyante.

    Confort: Une fois mis, le produit ne colle pas, c’est un premier bon point! Je n’ai pas eu de sensation de «lourdeur» sur les lèvres comme avec d’autres. On oublierait presque qu’on en a mis en fait! Côté hydratation, c’est aussi réussi: les lèvres restent hydratées et ne dessèchent pas!

    Tenue: J’avais prévu pour l’occasion d’aller manger au restaurant… Un bon test pour voir si le vernis à lèvres allait résister à l’épreuve du repas et de la boisson. Résultat: la couleur reste mais s’estompe petit à petit et un peu irrégulièrement au fil de la soirée. Une petite retouche s’impose!

    J’ai aimé: Moi qui n’aime pas porter du gloss, j’ai été agréablement surprise par ce produit car il a l’avantage du gloss (plus discret que le rouge à lèvres, plus léger) sans en avoir les inconvénients (le côté collant et brillant).

    J’ai moins aimé: La tenue du produit à l’épreuve du repas et le fait qu’il s’estompe de façon irrégulière sur les lèvres.

     

    Caroline Imsand, responsable Photo

    Le produit testé: le Style Lip Lacquer Astor, 11 fr. 90.

    Première impression: A première vue, le packaging me plaît avec sa touche dorée qui lui confère un petit côté luxueux. Mais l’effet luxe retombe assez vitre avec le choix de la typo pour le nom du produit.

    Confort: Parlons produit lui-même. La pose est assez délicate. L’applicateur est extrêmement généreux, voire trop.

    Tenue: Le risque de bavure est grand et peut se révéler fatal. Le moindre débord est marqué pour la journée. Débutante s’abstenir!

    J’ai aimé: En ce qui concerne le résultat, c’est plutôt pas mal… au début. La couleur est sublime et la brillance est au RDV. Un vrai aimant à bisous!

    J’ai moins aimé: Hélas, la suite est moins glamour. Malgré une texture agréable et même confortable, il sèche assez vite les lèvres. Au bout de 3-4 heures, l’appel du baume réparateur se fait vite ressentir. La couleur brillante du début n’est plus là mais une jolie teinte colore vos lèvres pour le reste de la journée sans. Point positif pour votre amoureux (ou prétendant) qui n’attendait plus que ce moment pour vous embrasser.

     

    Jennifer Segui, journaliste

    Le produit testé: Rouge Edition Aqua Laque de Bourjois, env. 25 fr.

    Première impression: Je trouve le packaging assez classe et qualitatif pour un produit Bourjois, entre le rouge à lèvres et le vernis à ongles dans le format. La transparence donne un aperçu assez clair de la couleur, Perso, j’ai un petit faible pour le côté vieux rose du numéro 08, Babe Idol.

    Application: Le petit pinceau en mousse permet de prendre ce qu’il faut pour une lèvre. Il faut la replonger dans le tube une fois pour la deuxième. L’application ne se fait pas uniformément, la matière, assez liquide du coup, file vers l’extérieur de la bouche. D’où un effet «contour des lèvres» raté et la nécessité d’estomper avec un petit mouchoir en papier. L’odeur, assez présente et indéfinissable, entre sucré et solvant, n’est pas très agréable.

    Confort: La texture liquide et fraîche est assez agréable. Pas de sentiment de lèvres qui collent ou qui glissent.

    Tenue: Bof bof… au bout de 15 minutes, le côté laqué s’estompe pour laisser une teinte mate hyper tenace. On s’accroche pour l’enlever!

    J’ai aimé: La texture.

    J’ai moins aimé: Je ne suis pas convaincue par le concept, l’effet glossy ayant été plus que rapide.

     

    Muriel Risse, journaliste Web

    Le produit testé: Laque à lèvres Color Riche Extraordinaire L’Oréal Paris N° 301 Rouge Sprano, 24 fr.

    Première impression: Joli packaging doré avec une petite fenêtre permettant de se faire une idée de la couleur choisie. Pour ma part, ce sera un rouge-orange intitulé «Rouge Soprano».

    Application: La senteur me fait penser à des bonbons que je croquais il y a quelques années, j’adore! Même si l’applicateur absorbe un peu trop de substance, la laque est super facile à poser. On peut varier les plaisir en en déposant qu’un zeste pour un rendu naturel ou en y allant franco pour un look plus punchy.

    Confort: Super texture, très agréable à porter. L’huile contenue dans le flacon hydrate et nourrit les lèvres.

    Tenue: C’est le point négatif de cette laque à lèvres. Malheureusement, elle ne tient guère et il est nécessaire d’en remettre très souvent tout au long de la journée. Mais on peut ainsi se délecter avec joie et sans culpabiliser de l’odeur super addictive du gloss.

    J’ai aimé: La couleur élégante. J’avais quelques appréhensions concernant le fini glossy du produit, mais le résultat est vraiment chic & choc!

    J’ai moins aimé: La tenue très légère de la laque.