Femina Logo

coiffure

Cheveux: «bronzing» et «layering», les tendances incontournables de l'été

«Bronzing» et «layering», les tendances cheveux de l’été

Coloration «bronzing» ou nouvelle routine de soins capillaires «layering», on ne choisit pas, on adopte les deux!

© Maxx Miller / Unsplash

Le «bronzing», la nouvelle couleur à tester d’urgence

Après le «Ribbon Highlights» et le balayage inversé, un nouveau trend coloration fait son apparition pour cette saison estivale 2018. Il s’agit du «bronzing», un procédé maquillage que l’on connaît déjà mais qui s’applique désormais également aux cheveux.

Plus besoin de passer des heures au bord de la mer au soleil afin d’obtenir cette crinière lumineuse et légèrement éclaircie que nous procurent souvent les vacances. On obtient aujourd’hui un résultat similaire chez le coiffeur avec le «bronzing» (ou bronzage). Comme l’indique le nom de cette technique de coloration, il s’agit de teindre quelques mèches de cheveux bien choisies près du visage et dans les longueurs dans une couleur légèrement plus claire afin de leur donner un effet «retour de vacances».

Tendance cheveux: les accessoires de l’été 2018

Qui peut l'adopter?

Alors que les blondes choisiront une teinte dorée douce pour illuminer leur chevelure, les brunes quant à elles préféreront un cuivré chaud. Toutes les coupes peuvent adopter cette coloration, car elle reste subtile, facile à entretenir, sans racines apparentes dès quelques semaines et donne un joli relief.

Le résultat sera plus léger que le balayage ou l’ombré, avec moins de démarcation pour un look très naturel. On adore, est les personnalités aussi!

Le «layering», la nouvelle routine de soins à tester d’urgence

Une autre tendance capillaire fait son apparition: le «layering». Il s’agit, comme dans une routine de soins visage, de superposer plusieurs couches. L’offre de produits pour les cheveux a explosé ces dernières années: masques, sérums, soins avant-shampooing, on ne se contente plus du duo classique shampooing et après-shampooing. Cette technique originaire d’Asie a déjà fait ses preuves sur notre minois, alors pourquoi pas sur notre crinière?

Printemps 2018: les 30 coiffures qui nous font de l’œil

Lorsqu’on a les cheveux fins, on se limite à environ 5 produits, car étant plus légers, ceux-ci risquent de considérablement s’alourdir et ainsi perdre tout leur volume. Les cheveux épais supportent quant à eux 7 ou 8 soins. Par contre, les filles aux cheveux bouclés (les chanceuses!) peuvent tout se permettre. Entre racines grasses, pointes sèches et matage de frisottis, on ose la démultiplication de soins spécifiques.

Et en pratique?

Tout d’abord, on applique le pré-shampooing: sa texture souvent grasse permet de nourrir et réparer les fibres en profondeur sans risquer de les alourdir, car il se rince! On l’adapte en fonction de notre type de cheveux. Pas envie (ou le budget) de se procurer cet article supplémentaire? On se tourne vers son huile végétale: l’huile de coco, par exemple, fonctionne particulièrement bien sur les chevelures bouclées, tandis que l’huile de jojoba régule le sébum des cheveux à tendance grasse. Besoin d’un petit boost? L’huile de ricin fortifie et accélère la pousse. On peut laisser poser son huile toute la nuit et se laver la tête le lendemain matin pour un résultat optimal.

Et si on passait aux cheveux courts?

Ensuite viennent les shampooing et après-shampooing que l’on ne présente plus. On n’hésite d’ailleurs pas à insister sur le nettoyage. Le masque à rincer peut tout à fait remplacer un soin démêlant. Après la douche, on applique sa crème ou son sérum que l’on choisit, comme d'habitude, en fonction de nos problèmes: ces soins aux textures plus légères permettront de combler les brèches dans les fibres sans les alourdir.

Après tout ce chouchoutage vient le moment de styliser notre coupe. Les produits «styling» sont très nombreux sur le marché: on les adapte en fonction de notre nature de cheveux et du look que l’on souhaite. Si l’on utilise des appareils chauffants (fer à lisser, fer à boucler et même sèche-cheveux), on n’oublie pas de sprayer un protecteur de chaleur sur nos longueurs. On termine enfin par le brushing suivant nos envies: volume, boucles, lissage, texture, gel, laque. etc.

Certaines marques proposent des gammes complètes dont les produits sont étudiés pour s’associer correctement et n’apporter que des actifs bénéfiques à nos cheveux.

Les secrets (bien gardés) des filles qui ont de beaux cheveux

Est-ce qu’on est convaincue?

Et bien oui! Il ne s’agit pas d’ajouter des dizaines de produits à notre routine, mais plutôt de l’améliorer avec des soins spécifiques pour corriger nos problèmes capillaires les uns après les autres. Nos cheveux, agressés sans arrêt par le chauffage, la pollution et le soleil, nous remercieront. La partie «styling» est évidemment en option si l’on désire réduire le temps passé dans sa salle de bain (mais promis, on n'oubliera plus la thermo-protection).

Si la partie soin nous convainc, on fait cependant attention de choisir des produits aux compositions les plus «clean» possibles et on ne néglige pas les gammes, conçues pour fonctionner ensemble. On cherche la superposition d’actifs bénéfiques et non d’agents conservateurs, de silicones, de parabènes ou de sulfates.

Alors, on se lève plus tôt le matin pour se mettre à cette routine complète?

Podcasts

Dans vos écouteurs

E13: Se libérer des tensions physiques dues au stress

Une mâchoire serrée, le ventre retourné, un nœud derrière l'omoplate... les périodes chargées sont souvent celles des petits maux agaçants. Afin de comprendre et de mieux gérer ces tensions physiques, nous accueillons Sarah Bezençon, psychologue de la santé. De sa voix apaisante, elle nous rappelle que ces petites douleurs du quotidien sont en réalité des messages que tente de nous faire parvenir notre corps, et qu'elles peuvent être chassées grâce à des techniques toutes simples.

Dans vos écouteurs

E12: Prendre soin de son couple quand on a des enfants

Dans ce 12e épisode destiné aux parents et aux futurs parents, la thérapeute de couple Anne-Dominique Spertini nous donne des clés et des conseils, destinés à concilier le rôle de «maman» ou de «papa» avec le rôle de conjoint. Rassurante et sincère, elle évoque l'importance de la communication (verbale et physique), la sexualité, la culpabilité, la fatigue et le manque de temps libre. Pour se rappeler qu'on ne peut faire davantage que de son mieux (et que la perfection n'existe pas!).

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.