coiffure

    Et si on passait aux cheveux courts?

    On les pensait réservées aux beaux jours… que nenni, les coupes courtes sont les incontournables de ce début 2018. Conseils de pro, soins et morpho, avant d’oser le coup de ciseau.

    Publié le 
    29 Janvier 2018
     par 
    Jennifer Segui

    Bien choisir son coiffeur

    Pour Roberto Pesi, coiffeur coloriste à Lausanne, passer au court, voire au très court, dénote un véritable besoin de s’affirmer. Et, assez paradoxalement, d’affirmer sa féminité. Pour accomplir ce changement radical, mieux vaut confier ses cheveux à une personne de confiance: «On oublie le coup de tête en passant devant la vitrine du premier professionnel venu. Il suffit d’une mèche de travers et c’est toute la coupe qui est ratée! Dans ce cas-là plus qu’aucun autre, et parce qu’il n’y pas de marche arrière possible, on s’abandonne aux mains de celui qui connaît le mieux le contour de votre visage, le tomber et la qualité de vos cheveux, les épis, la taille de leur raie, leur façon de bouger et de réagir aux intempéries.»

    Etre consciente des conséquences

    Qu’il s’agisse d’un coup de cœur, d’un coup de blues ou d’un coup de tête, passer au court, c’est entrer dans une nouvelle ère capillaire. Fini le chignon bun ou la queue-de-cheval à la va-vite lorsqu’on est pressée le matin. Pour Roberto Pesi, «beaucoup de mes clientes qui ont franchi le pas me disent qu’elles dépensent en général plus pour leur maquillage et leurs vêtements, qu’elles doivent y accorder plus de soin.» Enfin, contrairement au long, qui permer d’espacer les rendez-vous, une coupe garçonne, c’est un saut chez son figaro favori toutes les trois semaines environ.

    La coupe de cheveux la plus populaire sur Pinterest? La frange rideau!

     

     

    Ecouter les conseils du visagiste

    Acceptez le fait qu’il y a court et… court. Entrez le terme sur votre moteur de recherche favori pour vous en rendre compte: il y a presque autant de variantes du genre que de femmes pour les arborer: boyish, boule, rock, graphique, pixie cut… mais, pas de panique, selon le coiffeur lausannois, «les coupes courtes vont à tout le monde, il suffit de bien savoir placer le cheveu. Et si votre coiffeur rechigne à vous les couper sous prétexte que cela ne vous ira pas, prenez un deuxième avis!»

    Du côté des grands principes, on retiendra que pour les visages ronds, «on doit travailler en douceur, couper au fur et à mesure en laissant du volume sur le dessus pour allonger le visage. Je n’opterais pas pour les pattes sur les côtés ni pour une absence totale de frange, qui ont tendance à accentuer les traits.» explique Roberto. Pour les morphos carrées: «On doit retravailler, restructurer pour adoucir le visage et l’arrondir.» Et on oublie la frange qui a tendance à durcir encore davantage la mâchoire. Enfin, les visages ovales seront mis en valeur par une version sans trop de volume sur le dessus mais avec, pourquoi pas, une mèche asymétrique sur le front pour casser l’ovale.

    Seule contre-indication à ce choix capillaire: les cheveux fins et clairsemés qui ont tendance à chuter.

    Leur accorder grand soin

    Cheveux courts riment avec amour. C’est ainsi qu’il faut les traiter si l’on souhaite qu’ils restent nos alliés beauté. Pas d’impasse donc sur le rituel shampooing, conditionneur, démêlage et séchage. Ensuite, Roberto Pesi proscrit les matières trop fixantes pour les travailler: «On leur applique une pommade douce ou une cire légère. Pas de dressage en pics au gel ou de plaqué trop structuré, ces petites coupes s’épanouissent en restant naturelles.»Jouer sur la couleur

    A jolie structure, jolie teinte. Si les blonds ultrafroids, voire les gris cendré, ont toujours le vent en poupe et ont un très joli rendu sur des cheveux pas trop longs, on annonce le retour des colorations plus chaudes pour le printemps.

    Les secrets (bien gardés) des filles qui ont de beaux cheveux

    Oser à tout âge

    Le mannequin senior américain Maye Musk en est la preuve vivante: même à 69 ans et avec des cheveux blancs, le court garde toute son allure. Cependant, Roberto Pesi conseille de prendre en compte l’ovale du bas du visage, qui a tendance à s’estomper et que des longueurs peuvent redessiner, pour prendre sa décision.

    1. Keratin conditionning cream, Luxe Oil, System Professionnel, 43 fr. les 200 ml. 2. Shampooing sublimateur usage fréquent, 5 Sens, René Furterer, 19 fr. 90 les 200 ml. 3. Soin de nuit cheveux très secs ou abîmés à l’huile de Jojoba, Yves Rocher, 12 fr. 90 les 150 ml. 4. Complément alimentaire force, croissance et volume Phytophanère, Phyto, 39 fr. 90 les 120 capsules. 5. Stimulating scalp booster, Hair Repair, Valmont, 108 fr. les 20 ml. 6. Brume hydratante à l’Aloé Vera, tout type de cheveux, Christophe Robin, 37 fr. 90 les 150 ml. 

    A lire également
    fille dans un pré les cheveux au vent
    On vous dit tout sur la coloration solaire et la nouvelle routine de soins capillaires.
    O
    Rossano Ferretti
    Le coiffeur des stars ouvre un salon à Genève. Rencontre intense et colorée autour du concept de «coupe invisible» et de la valorisation du métier.
    O
    accroche
    Turban ethnique, barrette brillante et chapeau oversize: ces coiffures estivales styliseront toutes vos tenues!
    O
    balayage inversé reverse balayage ombré hair blond racine pointes brunette
    Coiffure
    Le blond sur les pointes? So 2017! On le préfère désormais sur les racines.
    O
    cheveux blonde fille nature boucles jeune femme
    Coiffure
    5 jeunes femmes partagent leurs précieux conseils. Et désormais, on fera tout exactement comme elles!
    O
    backstage dennis basso fashion week printemps été 2018
    Coiffure
    Retrouvez les conseils de Shay Dempsey, directeur des soins Sebastian Professional et notre sélection de produits.
    O
    fille qui lève les bras à un concert
    News loisirs
    Cette tradition rythme les 21 juin de chaque année. On ne manque pas les diverses manifestations organisées dans toute la Romandie!
    O
    Couple en voyage avec sac à dos
    Voyage
    Tout plaquer pour s’envoler vers l’inconnu, Fabienne et Benoît Luisier l’ont fait. Ils nous confient leurs astuces pour réussir un grand voyage.
    O
    En Suisse
    Nous avons testé l’un des nombreux «pop-up hôtels» qui éclosent en Suisse romande à l’aube de l’été: on vous raconte tout!
    O