coiffure

    Les secrets (bien gardés) des filles qui ont de beaux cheveux

    Soins, routine beauté, shampoings préférés, produits incontournables: 5 jeunes femmes à la chevelure de rêve partagent avec nous leurs astuces et précieux conseils.

    Publié le 
    7 Décembre 2017
     par 
    Muriel Chavaillaz

    «Mais comment fait-elle?» Avouez, on s’est déjà toutes posé la question, que ce soit en admirant le dos d’une fille qui occupe la file devant nous au supermarché, les longueurs XXL d’une collègue de la compta ou la coiffure parfaite de sa voisine de palier. Ont-elles un produit miracle dont elles sont accros? Se shampouinent-elles les cheveux différemment? Passent-elles des heures à soigner leurs pointes? Pour en avoir le cœur net, nous avons rencontré 5 jeunes femmes aux cheveux parfaits.

    Première révélation: elles ne vont pas chez le coiffeur plus de 2 à 3 fois par année. «Et je me contente du strict minimum, je n’ai pas un grand budget pour cela, explique Laura, 25 ans, dotée de longs cheveux châtains ondulés. La dernière fois, je n’ai même pas demandé l’après-shampoing pour économiser quelques francs.» Ellen, 24 ans, blonde éternellement insatisfaite de ses boucles, craque tout de même pour le soin proposé après le shampoing: «Ce masque, que le coiffeur laisse poser 20 minutes, les nourrit en profondeur.»

    Espacer ses rendez-vous grâce au tie & dye

    Deux d’entre elles optent pour des mèches lors de leur passage au salon: Frédérique, 27 ans, et Mélanie, 34 ans. «J’aime les avoir un peu plus clairs, explique la première, employée de commerce qui possède (presque) la même chevelure que Raiponce. Par contre, je fais très attention d’y aller progressivement et de ne pas utiliser de produits trop agressifs. La méthode tie & dye me convient bien: pas besoin de refaire ses racines tous les mois, la repousse ne me dérange absolument pas.» Quant à Mélanie, le fait de réaliser des mèches n’altère en rien la qualité de ses beaux cheveux châtain clair ondulés de nature:

    La preuve, la dernière fois que je me suis rendu chez le coiffeur, je n’ai même pas eu besoin de couper les pointes, elles étaient nickel!

     

     

    Ce n’est donc pas du côté de leur passage par la case «pro» que l’on dénichera le secret de leur chevelure de rêve… Quant à leur routine «shampoing», chacune semble avoir la sienne. Le seul point commun? Tenter d’espacer les lavages et ne les laver que tous les 3 jours. «Cela habitue les longueurs à être moins agressées, elles sont automatiquement moins grasses», constate Ellen. Son astuce pour des cheveux doux et forts: appliquer de l’huile de coco le soir avant de se les laver. Natacha, 28 ans, journaliste aux longueurs XXL blonds polaires, joue avec l’utilisation d’un shampoing sec pour gagner un jour de plus: «Cela me prend 2 minutes et je vois vraiment la différence. Moins je les lave, moins ils regraissent rapidement.» L’astuce qu’on lui pique?

    J’essore toujours bien mes cheveux avant l’après-shampoing, confie-t-elle. Cela aide le produit à pénétrer en profondeur.

    La jeune maman a également arrêté de se les laver le soir: «Il y a toujours des dépôts, du gras capillaire sur les taies d’oreiller. Se shampouiner le matin, c’est s’assurer qu’ils resteront beaux plus longtemps.» Frédérique préfère pour sa part miser sur un masque à la place d’un après-shampoing. «J’ai l’impression que c’est bien plus nourrissant, explique-t-elle. Je gagne ainsi à la fois du temps et de l’argent. J’aime également déposer une goutte d’huile sur les pointes quand ils sont secs, cela les hydrate et les fait briller.» Pour Ellen, tout est dans le rinçage: «le jet d’eau froide, ça change tout! Honnêtement, je ne peux plus m’en passer. Il ressert les écailles, fait briller les cheveux et les rend tout doux.»

    Ne pas diaboliser la chaleur

    Mélanie, quant à elle, n’utilise jamais d’eau trop chaude afin de ne pas les agresser. «Et j’évite au maximum le sèche-cheveux, je les sèche le plus possible au naturel. J’ai l’impression que la chaleur est trop violente pour mes longueurs.» A l’opposé, Ellen utilise son fer à lisser «vapeur» après chaque lavage. «Il ne faut pas diaboliser la chaleur, ce n’est pas forcément une catastrophe. Personnellement, je n’assume pas mes frisettes. Si l’on investit dans un bon appareil (j’utilise le Steampod 2.0 de L’Oréal Professionnel), qu’on l’emploie consciencieusement et que l’on compense avec des produits de soin, il n’y a aucun risque pour la fibre. Le geste qui change tout? La Mythic Oil, également de L’Oréal, à appliquer en touche finale.»

    Un dernier conseil «feel good» pour la route? «A mon avis, il faut arrêter de penser à ses longueurs, sourit Laura.

    On en fait parfois trop et on se retrouve souvent bombardé d’offres marketing qui veulent nous vendre un énième produit indispensable. Oublier un peu ses cheveux, promis, ça ne fait pas de mal. Au contraire même!

     

     

    Le top 5 de leurs produits fétiches

    Frédérique: «La gamme Macadamia que l’on trouve chez Manor. Je l’ai découverte en Australie, je ne peux plus m’en passer.»

    Laura: «Les produits Discipline de Kérastase, en particulier la crème lavante et le masque. Mes boucles adorent!»

    Mélanie: «J’aime alterner, je ne suis pas fidèle à une seule marque. Je change souvent, car je ne veux pas que mon cuir chevelu s’habitue trop à un produit. J’évite seulement ceux qui contiennent des parabènes ou du silicone.»

    Natacha: «J’aime beaucoup les shampoings I am de la Migros, je les choisis pour cheveux fins ou abîmés. Je trouve toujours mon bonheur en grande surface, je n’ai jamais acheté de soins chez ma coiffeuse.»

    Ellen: «Le shampoing solide Montalbano aux agrumes de Lush ainsi que l’après-shampoing pour cheveux blonds de John Frieda. Et une fois par mois, je ne manque pas de me faire un masque maison en mixant un avocat avec un œuf entier.»


    A lire aussi:
    Comment booster l'éclat et la brillance de ses cheveux?
    Comptes Instagram: les 10 coiffeurs à suivre
    Hiver 2017: les tendances cheveux repérées sur Pinterest

    A lire également
    backstage dennis basso fashion week printemps été 2018
    Retrouvez les conseils de Shay Dempsey, directeur des soins Sebastian Professional et notre sélection de produits.
    O
    frange rideau pinterest tendance 2017 cheveux coupe coiffure
    En plus d’adoucir les traits du visage, elle ne nécessite pas d’entretien (ou presque).
    O
    pinterest cheveux cuivrés balayage roux nuances
    On s’inspire des tendances Pinterest pour se créer des reflets chauds et dorés qui réveillent notre allure.
    O