Femina Logo

Année erratique

Rétrospective: 22 actualités qui ont marqué l'histoire des femmes en 2022

Retrospective feminine 2022 annee erratique

Février 2022: des millions d’habitants, essentiellement des femmes et des enfants, fuient les chars et les bombes qui ravagent l'Ukraine et se voient accorder le statut de réfugiés en Europe.

© GETTY IMAGES/JEFF J MITCHELL

Tout ce que l’on sait, c’est que l’on ne sait pas où l’on va. Voilà un constat qui pourrait résumer cette année 2022 en train de fermer boutique, tant elle a ouvert de chemins dont les suites sont difficiles à prophétiser. Des droits des femmes menacés dans la plus grande démocratie du globe à la paix mondiale prétéritée par le plus vaste pays de la planète, en passant par la disparition d’une monarque qu’on croyait (presque) éternelle et la trajectoire météoritique de Liz Truss, chutant du piédestal d’un Royaume-Uni pris de séismes politiques et économiques, l’après-Covid se révèle moins «années folles» que prévu.

Pourtant, l’avenir chante admirablement, pour qui veut bien l’écouter. Cette satanée pandémie qui nous pourrissait la vie et semblait, il n’y a pas si longtemps, sans fin, est sur le déclin. La force et la beauté de la résistance ukrainienne, tout comme celle des millions de personnes se dressant dans leurs pays respectifs contre la tentation du fascisme et l’antiféminisme rampant, nous démontrent que l’humanisme répond toujours présent. Le régime des mollahs tremble de peur en Iran, la Chine est forcée de desserrer (un peu) son étau sur toute une population encapsulée, les femmes partout conquièrent les écrans, les Nobel, les médailles et les terrains jusqu’ici classés no woman’s land. Vivement 2023 on vous dit!

9 janvier 2022: Kate, portraits d’une future reine

Comme une façon de signifier le retour des jours heureux, alors que les rumeurs d’infidélité de William et le couple dissident Meghan et Harry se sont éloignés, la duchesse de Cambridge commémore ses 40 ans avec ce lumineux shooting signé Paolo Roversi, pape des photographes de mode.

11 février: Une Suissesse sur les sommets

Comme en 2014 à Sotchi, Lara Gut-Behrami décroche une médaille de bronze aux JO d’hiver de Pékin, à l’issue de l’épreuve du super-G. La Tessinoise complète ainsi l’un des plus beaux palmarès du ski alpin féminin.

24 février: Slava Ukraini

L’impensable s’est produit: Vladimir Poutine orchestre l’invasion brutale de l’Ukraine. Des millions d’habitants, essentiellement des femmes et des enfants, fuient les chars et les bombes qui ravagent leur pays et se voient accorder le statut de réfugiés en Europe.

26 mars: Comme en 1917, des stars russes choisissent l’exil

La chanteuse Alla Pugacheva, l’actrice Chulpan Khamatova, la danseuse Olga Smirnova ou encore la politique Ksenia Sobtchak. Comme tant d’autres compatriotes révulsés par le tournant autocratique pris par leur pays, ces superstars en Russie ont décidé de partir. Elles sont désormais labellisées «agent de l’étranger» et risquent la prison en cas de retour.

11 avril: Le procès de tous les excès

Le second round judiciaire opposant les ex-époux Amber Heard et Johnny Depp sera aussi le plus trash. Presse et réseaux sociaux chauffés à blanc se repaissent de ce triste épisode où accusations de violences conjugales, anecdotes scatologiques et remarques de mauvais goût alimentent la chronique. L’issue défavorable pour la plaignante laisse un goût amer pour les militantes féministes.

8 mai: Le cauchemar éveillé des Afghanes

Deux décennies après la chute des Talibans, ceux-ci ont repris le contrôle de l’Afghanistan et comptent bien y réinstaurer la charia la plus stricte. Le 8 mai, ils annoncent le retour de l’obligation du port de la burka pour les femmes. Plus tard dans l’année, ils réduisent leur accès à certaines formations scolaires et les bannissent des parcs publics.

24 juin: L’arrêt Roe v. Wade abrogé aux États-Unis

Même bouté hors de la Maison-Blanche par la volonté du peuple, Donald Trump continue à faire des dégâts. La Cour suprême, où ses nominations ont permis de construire une majorité de juges à sensibilité très conservatrice, invalide soudain la loi garantissant le droit à l’avortement au niveau fédéral. Un choc pour le monde entier et un message inquiétant.

5 juillet: Une Ukrainienne de génie récompensée à l’EPFL

En Suisse depuis 2016, la chercheuse Maryna Viazovska, 37 ans, est l’une des deux personnes à recevoir cette année la prestigieuse Médaille Fields, l’équivalent du Nobel des Mathématiques. Un immense symbole pour la place des femmes dans les sciences dites dures.

17 août: L’uppercut Despentes

Un nouveau livre de Virginie Despentes, ça passe rarement inaperçu. Chacune de ses parutions tend à créer des remous façon tempête bretonne dans les rayons des libraires. Avec Cher Connard, l’autrice française manie encore une fois son verbe façon acide sulfurique et nous cause féminisme, internet et sororité.

18 août: La ministre s’amuse

Peut-on être à la tête d’un État et faire de folles soirées avec ses amis le week-end? Le débat est lancé dans l’arène médiatique lorsque fuitent des vidéos privées de Sanna Marin, première ministre finlandaise de 37 ans. Un «partygate» qui doit beaucoup au sexisme et aux stéréotypes touchant les femmes de pouvoir.

3 septembre: Le tennis sans Serena

Elle est la personne ayant décroché le plus de titres du Grand Chelem de l’ère Open: 39, soit loin devant Federer, Nadal ou Graf. À l’issue de l’US Open, Serena Williams annonce, à 40 ans, prendre sa retraite après une quinzaine d’années de domination presque sans partage des courts.

8 septembre: God Save the Queen

Un deuil planétaire, des funérailles bouleversantes… En septembre, la Grande-Bretagne et le Commonwealth pleurent la mort de leur reine Elizabeth II, qui s’est éteinte après un règne de soixante-dix ans, le plus long de toute l’histoire britannique. Plus qu’une disparition, un véritable saut dans l’inconnu pour le Royaume-Uni, où nombre de sujets n’avaient eu d’autre monarque qu’elle.

13 septembre: Les Iraniennes tombent le voile

Après les printemps arabes, le printemps perse? Depuis la fin de l’été, l’Iran est secoué par de larges contestations populaires visant le régime islamique. C’est le destin tragique d’une jeune Kurde iranienne qui a lancé les citoyens dans la rue: Mahsa Amini, étudiante de 22 ans, est décédée dans des conditions suspectes, peu de temps après avoir été arrêtée par la police pour mauvais port du voile. Après sa mort, le pays ne sera plus jamais le même.

25 septembre: Femina a 60 ans

Six décennies d’existence dans les kiosques suisses, ça se fête! Le magazine Femina célébrait cet exceptionnel anniversaire avec ses lecteurs par un numéro spécial vibrant d’émotions.

25 septembre: Les femmes partiront à 65 ans

Les arguments alarmistes ont fini par convaincre le peuple suisse: ce dimanche 25 septembre, la réforme AVS 21, qui prévoit notamment de repousser l’âge légal de la retraite pour les femmes à 65 ans, est acceptée à l’issue d’un débat sociétal passionné.

6 octobre: Annie Ernaux au firmament

D’aucuns le prédisaient pour le crépusculaire Michel Houellebecq, mais le Prix Nobel de littérature 2022 a finalement été décerné à l’écrivaine française Annie Ernaux, dont la douce lumière intérieure rayonne désormais sur le monde, telle une vigie féministe.

20 octobre: Liz Truss, un mois et puis s’en va

Elle devait donner un coup de fouet à une Grande-Bretagne empêtrée dans la crise, mais Liz Truss n’aura pas eu le temps de jouer le rôle de messie. La première ministre, qu’on comparait à Margaret Thatcher pour sa radicalité libérale, a fait peur à tout le monde, même dans son camp. Elle démissionne après un mois au poste.

22 octobre: La première ministre qui vénérait le Duce

Réveil façon gueule de bois pour les féministes italiennes: le pays est désormais dirigé par une ancienne admiratrice de Mussolini et de l’ère fasciste. Certes première femme à prendre la tête d’un gouvernement en Italie, Giorgia Meloni n’est pas forcément le symbole que les progressistes attendaient…

13 novembre: Cinq Suissesses et une coupe

Les tenniswomen helvètes décrochent la Billie Jean King Cup, équivalent de la Coupe Davis chez les messieurs. Une compétition baptisée du nom de cette championne qui gagna contre Bobby Riggs, joueur à la retraite et macho de première classe, qui fit l’erreur de prétendre qu’aucune femme ne pouvait le battre sur un court.

9 novembre: Oui, les superhéros peuvent être des femmes noires

Deux ans après le pionnier Black Panther, premier film uniquement porté par des superhéros afro-américains, Marvel va encore plus loin avec Wakanda Forever, blockbuster construit autour de superhéroïnes noires. Si l’accueil critique est contrasté, le film a le mérite de dépoussiérer les codes – souvent trop masculins et blancs – du genre.

23 novembre: Mercredi, furieuse icône

Stranger Things, l’unique série capable de casser la baraque sur Netflix en 2022? Erreur! Le vrai phénomène des plateformes de streaming cette année, c’est elle, Mercredi, benjamine du très perturbé clan Addams. Cette jubilatoire première saison créée par Tim Burton nous ensorcelle avec son héroïne aussi gothique que féministe.

7 décembre: Première Jurassienne au Conseil fédéral

C’est ce qu’on appelle un coup de théâtre: contre toute attente, Elisabeth Baume-Schneider est élue conseillère fédérale, quelques heures après Albert Rösti, qui rejoint lui aussi les rangs des sept Sages. La socialiste jurassienne reprend symboliquement le flambeau de Simonetta Sommaruga, qui avait démissionné le 2 novembre.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Nicolas vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Tout va bien E89: Comment mieux comprendre nos rêves

podcast astrologie

Recto-Verseau: Les prévisions de l'année 2023 pour tous les signes

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné