Femina Logo

Guerre en Ukraine

Ces stars russes qui fuient la folie de Poutine

Ces stars russes qui fuient folie poutine Vera Brejneva

Vera Brejneva, célèbre chanteuse d’origine ukrainienne mais qui mène toute sa carrière en Russie, a elle aussi décidé de quitter le pays.

© GETTY IMAGES/EDWARD BERTHELOT

Malgré l’invasion brutale de l’Ukraine, les milliers de soldats russes morts au combat, la censure grandissante et la désinformation devenue institution, Vladimir Poutine reste populaire dans son pays. Mais cela ne signifie pas que toutes et tous sont derrière lui. Depuis le 24 février 2022, date où le leader a déclaré la guerre à son voisin slave, des dizaines de milliers de Russes ont fui leur patrie.

Une hémorragie d’une telle ampleur qu’il s’agirait, pour les spécialistes, du plus vaste exode russe depuis la révolution de 1917. À l’époque, Vladimir Nabokov, Igor Stravinsky, Nina Berberova ou encore Romain Gary faisaient partie des personnalités voulant s’échapper d’un pays en train de basculer.

Les scènes sont similaires aujourd’hui: artistes, scientifiques, intellectuels, ils quittent une Russie qui, de l’aveu même des idéologues entourant Poutine, propose un retour à l’URSS en guise d’avenir pour ses habitants.

Une ancienne adversaire

Parmi les figures ayant décidé d’émigrer, de nombreuses femmes, parmi lesquelles Ksenia Sobtchak, dont l’exil est peut-être l’un des plus symboliques. Ancienne femme d’affaires et animatrice de télévision entrée en politique en 2011, cette native de Saint-Pétersbourg s’était présentée comme candidate libérale à l’élection présidentielle de 2018.

Ksenia Sobtchak © ALEXANDER NEMENOV/AFP

Après une campagne violente qui lui valut d’être qualifiée des pires insultes sexistes par ses adversaires, elle recueillit à peine 2% des voix. Celle qui est pourtant la fille d’un mentor de Poutine avait osé critiquer l’annexion de la Crimée et se montrer trop amicale avec les pays occidentaux.

Autre symbole fort, voire tristement ironique, celui du départ de l’actrice Chulpan Khamatova. En 2003, dans le film Good Bye, Lenin!, désormais culte, elle interprétait Lara, une jeune infirmière de la RDA soudain propulsée dans l’Allemagne libre grâce à la chute du mur. Une évocation de l’Empire soviétique qui, à l’époque, passait pour une période de l’histoire révolue...

Chulpan Khamatova
Chulpan Khamatova © GETTY IMAGES/STEPHANE CARDINALE

Une étoile s'en va

Les médias russes proches du pouvoir (ou forcés à l’être) ont également abondamment commenté le départ récent d’Alla Pugacheva, 72 ans, immense vedette maintes fois décorée par Poutine ou Medvedev, qui se fit connaître dès l’ère soviétique. L’envol de l’actrice et chanteuse loin de la Russie est ainsi vécu comme une véritable trahison par le pouvoir.

© GETTY IMAGES/SASHA MORDOVETS

De son côté, Vera Brejneva, célèbre chanteuse d’origine ukrainienne mais qui mène toute sa carrière en Russie, a elle aussi décidé de quitter le pays.

Vera Brejneva
Vera Brejneva © GETTY IMAGES/EDWARD BERTHELOT

Les autorités peinent en outre à digérer la fuite d’Olga Smirnova, ballerine star du Bolchoï. La danseuse a rejoint Amsterdam après avoir dénoncé la guerre en Ukraine et déclaré:

«Je n’aurais jamais pensé que j’aurais honte de la Russie.»
Olga Smirnova © GETTY IMAGES/YANN COATSALIOU

Un mélange de sentiment de culpabilité et de désespoir que semblent partager les Russes disant au revoir à leur pays, qu'ils jugent désormais méconnaissable.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Nicolas vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E83: Comment éviter que les écrans impactent notre humeur

Dans vos écouteurs

E82: Comment instaurer une bonne habitude?

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné