Femina Logo

Conseils lectures

Rentrée littéraire 2022: les repérages de la rédaction

Rentree litteraire 2022 les reperages de la redaction

Londres en proie à la canicule, une mystérieuse piscine en sous-sol, une correspondance emplie de questions existentielles… voici les histoires que l'on vous recommande dans l'océan de sorties littéraires.

© GETTY IMAGES/LECHATNOIR

Trois sœurs, de Laura Poggioli (Éd. L’Iconoclaste)

Pour son premier ouvrage, l’écrivaine française nous emmène en Russie. Trois jeunes filles, âgées de 17, 18 et 19 ans, attendent l’arrivée de la police dans un appartement moscovite. À quelques mètres d’elles se trouve le corps inanimé de leur père. Celui qui, des années durant, n’a cessé de les insulter, de les frapper. Laura Poggioli nous raconte la vie de ces trois sœurs. Une histoire qui s’entremêle à la sienne, puisqu’elle a elle-même vécu à Moscou dans sa jeunesse. Elle y a rencontré Mitia et en est tombée follement amoureuse. Il lui donnait des coups, mais elle pensait alors que c’était une preuve d’amour. Car comme le dit un proverbe russe: «S’il te bat, c’est qu’il t’aime». Violence domestique, virilité, victimes qui se retrouvent accusées: l’autrice dénonce l’intolérable. [MC]

Sortie le 18 août 2022

Où es-tu, monde admirable?, de Sally Rooney (Éd. L’Olivier)

Après le phénomène Normal People, l’écrivaine de 31 ans nous offre un nouveau voyage en Irlande. Cette fois-ci, on découvre le quotidien d’Alice, qui quitte Dublin pour un petit village reculé. Sa vie a été totalement bouleversée à la suite du succès fulgurant rencontré par son dernier ouvrage. Elle fait alors la connaissance de Felix sur un site de rencontre. Et elle garde tout de même un lien fort avec la capitale, puisque sa meilleure amie Eileen y vit. Des kilomètres les séparent, mais elles continuent d’échanger presque quotidiennement à travers des e-mails intimes, drôles et emplis de questions existentielles. Un roman que l’on va (forcément!) dévorer en 2 jours! [MC]

Sortie le 19 août 2022

La ligne de nage, de Julie Otsuka (Éd. Gallimard)

«Et lorsque nous en avons fini de nos allers-retours, nous nous hissons hors de l’eau, dégoulinants et rafraîchis, notre équilibre retrouvé, prêt à affronter un nouveau jour sur terre.» Dans les deux premiers chapitres de son troisième roman, Julie Otsuka nous plonge dans l’intimité humide d’une piscine en sous-sol dont les lignes de nages semblent guider les habitués sur le bon chemin, sans se poser de questions sur ce qui les turlupine «là-haut», dans la vraie vie. Dans l’eau chlorée, tout s’efface: les années qui pèsent, le corps qui devient plus lourd, les classes sociales qui divisent. Dans cette petite communauté, il y a des directeurs RH, des profs à la retraite, des jeunes loups aux dents pointues, et il y a Alice. Tout le monde l’aime et fait attention à elle. Alice perd la mémoire et ce qui la maintient, ce sont ces longueurs qu’elle nage jour après jour, année après année. Jusqu’au jour fatidique où une fissure apparaît dans la ligne quatre. À l’image de la mémoire d’Alice qui se fendille. La piscine chérie ferme. Alice perd pied. Les trois chapitres suivants nous entraînent avec elle vers le fond, au rythme des souvenirs égrenés par la fille d’Alice. Une énumération tendre, drôle et terriblement révélatrice d’une relation mère fille qui se dissout au fur et à mesure qu’Alice s’efface. Magnifique. [FR]

Sortie le 1er septembre 2022

Arpenter la nuit, de Leila Mottley (Éd. Albin Michel)

Leila Mottley n’a pas 20 ans: avec Arpenter la nuit, elle publie son premier récit et risque bien de marquer cette rentrée littéraire. Elle s’inspire de faits réels pour nous raconter l’histoire de Kiara, 17 ans, dont le père est mort et la mère en prison. Elle vit seule avec son frère, Marcus, persuadé de devenir le futur Jay-Z. Alors qu’elle se démène pour payer les factures, Kiara se trouve contrainte de se prostituer. Un soir, elle est embarquée par la police… Leila Mottley nous propose une histoire déchirante où violences faites aux femmes, racisme, invisibilité et dérives policières se mêlent. Une lecture qui se vit comme un déchirement et qui reste longtemps, bien longtemps en mémoire. [MC]

Sortie le 17 août 2022

Cher connard, de Virginie Despentes (Éd. Grasset)

«Cher connard», c’est ainsi que Rebecca Latté, star du cinéma, s’adresse à Oscar Jayack, auteur en vogue, en réponse à une publication sur son compte Instagram dans laquelle il dégomme l’actrice pour ses rides, ses kilos en trop et sa peau qui pendouille. Le lexique de Virginie Despentes est bien évidemment plus cru, il touche là où ça fait mal, il crispe parce qu’il dérange. Agisme, sexisme, machisme, féminisme: les coups verbaux pleuvent et s’abattent dans un échange de messages entre les deux protagonistes qui apprennent à se connaître jusqu’à devenir indispensables l’un pour l’autre, le confinement de la pandémie aidant. Rebecca l’actrice accro aux drogues dures et Oscar l’écrivain coké attaqué pour harcèlement par une ex-stagiaire ultra féministe elle-même cible de haters, vont tisser à distance des liens virtuels improbables. Chacun à leur manière et avec une solidarité nouvelle dont ils sont les premiers surpris, ils vont tenter la rédemption en assistant par Zoom à des réunions totalement surréalistes aux narcotiques anonymes. Des liens étranges mais néanmoins intenses qui déboucheront sur une amitié pourtant bien mal emmanchée. Addictif. [FR]

Sortie le 17 août 2022

Clara lit Proust, de Stéphane Carlier (Éd. Gallimard)

Clara est coiffeuse dans un petit salon de Saône-et-Loire, qui n’a pas de nom en «tif» et cultive la nostalgie au son des vieux tubes diffusés en arrière-fond et des remarques désabusées de sa patronne. Sa découverte de Marcel Proust va révolutionner son quotidien figé comme sous un excès de laque Elnett. L’auteur se met dans la peau de la jeune femme avec bienveillance et une pointe d’ironie pour raconter son émancipation via la littérature. Clara lit Proust est le huitième roman de Stéphane Carlier, fils de Guy Carlier, célèbre chroniqueur radio et télé, et frère de Raphaël, dit Carlito, du duo McFly et Carlito, à qui il dédie ce récit. [VF]

Sortie le 1er septembre 2022

Comment font les gens?, d’Olivia Lamberterie (Éd. Stock)

Dans Avec toutes mes sympathies (Prix Renaudot de l’essai 2018), la responsable des pages livres du magazine Elle rendait un hommage déchirant à son défunt Alex, un «frère éblouissant au cœur sombre». Cette rentrée, on trépigne de retrouver sa plume mélancolique et réconfortante dans Comment font les gens?, un roman universel qui parlera à tout le monde. Anna, la narratrice, jongle avec sa vie, son éditrice tyrannique, sa mère féministe «atteinte d’une joyeuse démence», ses trois ados woke ou encore sa bande d’amies aux apéros SOS «burn out». Comment fait-elle pour tenir sans faire de casses? Anna passe en revue sa charge mentale, et soudain c’est la nôtre qui surgit. La meilleure des séances psy. [JM]

Sortie le 17 août 2022

Une chose à cacher, Elizabeth George (Éd. Presses de la Cité)

Le duo de choc Thomas Lynley, le commissaire aristo et Barbara Havers, son sergent prolétaire, tient en haleine les fans depuis 1988! À 73 ans, Elizabeth George a légèrement ralenti le rythme de ses publications, mais ne peut se résoudre à frustrer ses lecteurs. Voici donc la vingt-et-unième enquête de l’équipe de Scotland Yard, dans un Londres en proie à la canicule et aux tensions interraciales: la victime était une policière d’origine nigériane, membre d’une brigade luttant contre les violences faites aux femmes et notamment les mutilations génitales rituelles. Il faudra cependant patienter jusqu’en octobre avant de pouvoir dévorer les 656 pages de ce thriller psychologique forcément finement construit par la reine américaine du polar british! [VF]

Sortie le 6 octobre 2022

Vivre vite, de Brigitte Giraud (Éd. Flammarion)

«J'ai été aimantée par cette double mission impossible. Acheter la maison et retrouver les armes cachées. C'était inespéré et je n'ai pas flairé l'engrenage qui allait faire basculer notre existence. Parce que la maison est au cœur de ce qui a provoqué l'accident.» À la manière de la saga blockbuster Jason Bourne, l’autrice mène l’enquête sur l’accident de moto qui a emporté son mari le 22 juin 1999. Vingt ans après ce drame, elle se pose une ultime fois les difficiles questions qui sont tout ce temps restées en suspens. Pris par leur déménagement, occupé par des travaux de rénovation, le couple avait-il oublié que le destin pouvait les faire subitement changer de route? [JM]

Sortie le 24 août 2022

Un miracle, de Victoria Mas (Éd. Albin Michel)

Révélée par Le Bal des folles, prix Renaudot des lycéens, traduit en 25 langues, adapté au cinéma par Mélanie Laurent et en bande-dessinée, Victoria Mas publie Un miracle, son second roman. Les fans de prophéties devraient se laisser séduire alors que l’histoire se déroule sur une île du Finistère Nord. Avec ses tempêtes et ses marées qui la balaie, celle-ci semble posséder un environnement propice aux drames. Religieuse chez les Filles de la Charité, Sœur Anne découvre par une de ses consœurs que la Vierge va lui apparaître en Bretagne. Envoyée en mission sur l’île bretonne, elle apprend qu’un adolescent dit avoir eu une vision. Face à cette révélation, toute la région va s’en trouver troublée... [JM]

Sortie le 17 août 2022

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E83: Comment éviter que les écrans impactent notre humeur

Dans vos écouteurs

E82: Comment instaurer une bonne habitude?

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné