soins & bien-être

    3 spas testés et approuvés par la rédac’

    Les Sources de Caudalie, le Chedi Andermatt et la Coquillade: à quelques heures de la Suisse romande, ces trois temples du bien-être vous emmènent au nirvana. Testés et approuvés.

    Publié le 
    4 Septembre 2016
     par 
    Valérie Fournier, Jennifer Segui et Muriel Risse

    Dans le Bordelais: Les Sources de Caudalie

    Cet endroit magique paraît inaccessible, tant du point de vue de la distance que du budget, et pourtant, il se trouve à 25 minutes de l’aéroport de Bordeaux, desservi par Easyjet. La jet-set française et internationale vient y décompresser dans une bulle de calme absolu et de luxe non ostentatoire, qu’on peut s’offrir par exemple pour une grande occasion. C’est ici, au milieu des vignes du domaine Smith Haut Lafitte, qu’est née la marque Caudalie avec la découverte des effets antioxydants du raisin. Ici aussi qu’a été construit le complexe hôtelier et le spa, en 1999, à côté du château. Une affaire de famille: Daniel et Florence Cathiard ont acheté le vignoble au début des années 90, leur fille Mathilde et son mari Bertrand Thomas ont fondé la marque Caudalie en 1995, tandis qu’Alice, la cadette, et son mari Jérôme Tourbier gèrent la partie hôtelière, 5 étoiles.

    Le Spa De l’extérieur, le bâtiment tout de bois pourrait ressembler à une dépendance agricole, alors qu’il abrite la quintessence du bien-être le plus moderne, sur 1500 m2. Une évidence pour coller à la philosophie écologique, éthique et philanthropique de la marque. Autour de la piscine et du jacuzzi avec vue sur la campagne, 24 cabines chaleureuses accueillent les curistes. Partout, de la tisane drainante Caudalie, de l’eau et du raisin à volonté. A l’extérieur, un sun deck surplombe une piscine en longueur pour les nageuses. Comme les Sources sont ouvertes 11 mois sur 12 (fermeture en janvier), un nouveau bâtiment propose une piscine sportive couverte et un fitness.

    Les soins Gommage Crushed Cabernet (aux pépins, miel et sucre), modelage Pulpe Friction (avec des fruits frais écrasés et des huiles essentielles), Bain Barrique (dans du marc) ou luxe ultime du Premier Cru (au fameux resvératrol antioxydant): tous les protocoles de beauté tournent autour du raisin, d’où l’appellation de vinothérapie. Dernier rituel mis en place par Mathilde Thomas elle-même, comme tous les autres: l’Eau de Beauté Spa Ritual, un massage sans huile, réalisé par acupressions et vaporisation de cet élixir sur le corps et le visage durant deux heures, pour évacuer toutes les tensions musculaires et retrouver un teint éclatant.

    On a surtout aimé Le calme absolu qui y règne, le climat résolument «slow life» avec un étang où nagent des cygnes, des poules et des chèvres qui s’ébattent en liberté, la verdure omniprésente, les jardins potagers qui entourent les bâtiments de ce véritable hameau. Sans oublier l’excellence de la nourriture locale – à déguster dans l’un des trois restaurants de l’hôtel – et des vins du domaine, dont on peut visiter les caves et déguster les crus sur réservation. [VF]

    Y aller 1 h 15 le vol Genève-Bordeaux, puis 25 minutes de taxi ou voiture de location jusqu’à Martillac. Tarif d’une chambre double: environ 300 euros la nuit. 60 chambres et suites au total, toutes différentes et très prisées, mieux vaut donc s’y prendre bien à l’avance pour les réservations, surtout le week-end!

    Au cœur de la Suisse: Le Chedi à Andermatt (UR)

    C’est un pari fou, et le coup de cœur d’un richissime homme d’affaires égyptien pour cette vallée située entre le col de la Furka et l’Oberalp qui ont donné naissance à cet hôtel hors normes. Dans ce village qui peinait à se développer, niché près de l’imposant Gemsstock et des gorges du Schöllenen, le Chedi est sorti de terre il y a maintenant trois ans, sur le site d’une ancienne place d’armes. Et malgré la distance (plus de 2 heures de voiture et de lacets depuis Sierre tout de même) le voyage vaut vraiment la peine. Chic alpin, inspiration asiatique… voici l’étrange et malgré tout très réussi métissage qui fait le style de ce lieu. Sans que jamais ce choc des cultures et des latitudes ne vienne troubler l’harmonie. Mais le véritable luxe de ce cinq étoiles alpin imaginé par un bureau d’architectes de Kuala Lumpur, c’est l’espace. Et une certaine démesure. Des volumes gigantesques, des plafonds comme des cathédrales, des chambres aux surprenantes dimensions et aux prestations irréprochables. Et un spa luxueux de 2400 m2.

    Le spa Dès l’entrée, on ne voit qu’elle… Derrière la réception de l’hôtel, la piscine de 35 mètres marque la perspective avant, plus loin, le bassin extérieur tout de granit noir de 12 mètres, avec vue sur les pics environnants. C’est ensuite dans les «entrailles de la bête» qu’il faut descendre pour goûter aux plaisirs de cet espace, auréolé l’an dernier du Spa Award 2015 par le Condé Nast Travel. En sous-sol, trois autres bains de différentes températures, surveillés par des Bouddhas impassibles, s’étalent entre hammams et saunas. Au milieu, de larges banquettes invitent au farniente. Pour les soins, dix luxueuses cabines, dont deux pour les moments en duo, sont à disposition. Enfin, les plus sportifs peuvent compter sur un fitness et des cours de yoga et Pilates dispensés en privé ou en groupe. Eté comme hiver, on ne se lasse pas de cet endroit magique d’eau, de pierre et de feu.

    Les soins Pour sa liste de soins, parmi laquelle il faudra bien se résoudre à choisir l’une ou l’autre des innombrables propositions, on joue également la carte du mélange entre traditions alpines et philosophie asiatique. Dans un décor de bois sombre, les mains expertes, venues des quatre coins du monde, dispensent des massages thérapeutiques, des rituels privilèges orientaux et anti-âge, des gommages du corps revitalisants. Du côté des produits, que de l’excellence, avec la marque vegan et eco-friendly SpaRitual ou encore Ilà, cette ligne de luxe bio fabriquée dans une petite ferme du Costwold en Angleterre. Pour le visage, on craque pour les principes actifs 100% naturels de Ren. Et question herbes alpines, on soupire d’aise: celles d’Alpienne proviennent de récoltes strictement contrôlées.


    A lire aussi:
    Adresses: les bains thermaux en Suisse romande
    10 exercices physiques par Mandy Ingber, prof de yoga des stars
    5 massages tendance à s'offrir pour une rentrée en forme


    On a surtout aimé L’architecture et l’espace à nul autre pareil, qui ne jurent en rien avec l’ambiance cocooning de ce qui reste un chaleureux hôtel de montagne. Ici, les mots d’ordre sont luxe, calme et sérénité. On y va aussi pour la qualité de l’accueil et celle du restaurant principal, qui mêle astucieusement plats asiatiques et cuisine française. Enfin, on savoure le grandiose paysage de montagnes et de cascades qui s’étalent autour du village en été. [JS]

    Y aller 2 h 15 de Sierre en voiture en passant par le col de la Furka (franchissement du col par train obligatoire en hiver). Andermatt est à 1 h 30 de voiture de Zurich. Possibilité d’emprunter le Glacier Express, qui relie Brig à Andermatt en 1 h 30. Dès 600 fr. la chambre Deluxe de 52 m2. L’hôtel offrant des tarifs élevés, on guette les offres spéciales qui nous permettent d’accéder à ce privilège. Ou on vient juste profiter d’une journée au spa moyennant une offre forfaitaire.

    Dans le Lubéron: Coquillade

    Des vignobles à perte de vue, le chant des cigales, une allée de cyprès puis, majestueux, le village en pierre de la Coquillade. Perché sur une colline, il surplombe une nature à couper le souffle. Au loin, on distingue le fameux mont Ventoux. Pas étonnant que ce domaine datant du XIIIe siècle ait tapé dans l’œil de l’entrepreneur suisse Andreas Rihs, passionné de vélo et de vin. A ses côtés, Carmen et Werner Wunderli, un couple helvète amoureux de la région, gèrent le concept hôtelier. 65 chambres décorées avec soin, 3 espaces de restauration, un caveau à visiter, d’innombrables chemins à arpenter à travers les vignes… La Coquillade sait faire profiter ses hôtes de tous les charmes de la Provence.

    Le Spa Ouvert en juillet 2015, l’espace de 1500 m2 offre des services à n’en plus finir: sauna, hammam, bain à vapeur, fontaine de glace, douche tropicale sensorielle, fitness, piscines, jacuzzis extérieurs… Le comble? On espère presque qu’il ne fera pas (trop) beau, pour pouvoir lézarder sans culpabiliser dans la somptueuse salle de repos ouverte sur la nature environnante tout en sirotant une tisane et en croquant des amandes. Mais pas de panique: si le soleil brille, les innombrables transats entourant les bassins extérieurs chauffés se feront une joie de nous accueillir. Luxueux, élégant et authentique, le spa reprend les codes déco chers au complexe: murs en pierre brute, blanc à foison, plantes vertes et fleurs crème disposées avec délicatesse.

    Les soins Le but de Carmen Wunderli? Offrir un écrin dédié au bien-être axé sur le rééquilibrage et la relaxation. Très complète, la carte propose d’innombrables soins pour nous embellir et nous faire du bien de la tête aux pieds. Plusieurs rituels s’attachent à mettre en valeur les ingrédients naturels qui évoquent la région: lavande, raisins, fleurs de vigne… Depuis cette saison, le spa accueille désormais une naturopathe. Après avoir effectué un bilan alimentaire, la spécialiste proposera des solutions naturelles, douces et personnalisées pour régénérer son corps durablement. Autre nouveauté: des soins ludiques, appropriés aux besoins des enfants et adolescents, ont été élaborés en partenariat avec la marque bio Toofruit.

    On a surtout aimé Les multiples possibilités de trouver son bonheur, quelles que soient ses préférences. Au sein de l’hôtel, un showroom BMC propose de louer des vélos dernier cri (y compris des VTT électriques!) pour effectuer des balades dans cette pittoresque région, à la recherche de petits marchés villageois ou de carrières d’ocre. De la fraîcheur des plats proposés par les chefs aux dégustations des vins du domaine en passant par la beauté enchanteresse du lieu, tout est pensé pour offrir aux hôtes un dépaysement total, une escapade d’où l’on émerge profondément ressourcé. [MR]

    Y aller 4 h de train depuis Lausanne jusqu’à Avignon, puis 45 minutes de voiture jusqu’à Gargas. Possibilité également de prendre l’avion jusqu’à Marseille, puis 1 h de route. Chambre à partir de 200 euros la nuit. Pour les clients extérieurs à l’hôtel, des forfaits «découverte du spa» sont proposés à partir de 40 euros la demi-journée. La Coquillade est ouverte chaque année de mars à novembre.

     

    A lire également
    Appareil de photoréjuvénation
    Ces accessoires futuristes, connectés ou non, contribuent à nous rendre plus belle et plus jeune.
    O
    teint lumineux éclat hiver femme sourire pull jaune bonnet noir
    Nos astuces et produits préférés pour chasser la grise mine.
    O
    massage bien-être spa
    Spa de palace, massage exotique, thérapeutique ou flottaison: découvrez nos dernières bonnes adresses bien-être en Suisse romande.
    O