Femina Logo

égalité

8 mars 2024: Notre agenda pour une journée féministe

8 mars 2024: Notre agenda pour une journée féministe

Chaque année, le 8 mars est l'occasion de célébrer les avancées concernant les droits des femmes et de lutter contre les inégalités de genre qui subsistent.

© GETTY IMAGES/AMR BO SHANAB

Manifester dans la rue

Comme chaque année à l'occasion de la journée de mobilisation féministe du 8 mars, des collectifs de la Grève féministe organisent des cortèges dans des grandes villes romandes.

À Lausanne, le collectif vaudois enjoint les manifestant-e-s à se rassembler à la place de la Riponne, à 18 h 30 pour crier leur colère contre le patriarcat et les inégalités.

Du côté de Genève, des prises de parole à la rue du Mont-Blanc (dès 17 h 30) précéderont le départ du défilé en musique, qui démarrera au même endroit à 18 h pour terminer son parcours à Plainpalais. Il est prévu que le cortège s'arrête place du Molard pour une action bruyante de 11 minutes, afin de dénoncer le qualificatif de «court» d'un viol de 11 minutes, une décision du Tribunal fédéral qui avait choqué en automne 2023.

Le collectif neuchâtelois et la Marche mondiale des Femmes organisent conjointement une action entre 12 h et 14 h à la Fontaine de la Justice à Neuchâtel, afin de manifester leur solidarité avec les femmes, les filles et les personnes LBGTIQ+ qui se battent pour leurs droits et leur survie, notamment dans les pays en guerre comme la Palestine ou l'Ukraine.

Dévorer un livre

Meuf, Guide pour nos filles, Marie Dubois (Éd. Le Lombard)

Scénariste et dessinatrice de bandes dessinées, la Française Marie Dubois s'est fait remarquer à la sortie de son premier album autobiographique Un bébé si je peux en 2021, puis en 2023 avec Libres de penser, mettant en lumière dix femmes philosophes. Avec sa nouvelle BD parue le 1er mars 2024, elle a pour objectif d'expliquer le patriarcat aux jeunes dès 11 ans en interrogeant «ça veut dire quoi, être une femme»? Marie Dubois résume ainsi les enjeux et réflexions autour des luttes féministes actuelles, des thématiques liées à la puberté, le cyberharcèlement, mais aussi le sexisme ordinaire ou le girl power, le tout avec humour et de chouettes illustrations.

Manuel rabat-joie féministe, Sara Ahmed (Éd. La Découverte)

La féministe, c'est forcément celle qui casse l'ambiance en soirée et dans les réunions de famille. Cliché? Oui, et la philosophe et militante intersectionnelle anglo-australienne Sara Ahmed (dont les travaux sont encore peu traduits en français) surfe sur celui-ci afin de renverser les stigmates jugeant les féministes misandres, plaintives ou encore agressives. Son guide d'autodéfense joyeux, dont la parution est prévue au 7 mars 2024, invite les rabat-joie en question à revendiquer ces stéréotypes pour encore mieux assumer leur militantisme. Un essai dense, fouillé, plein d'humour mais très sérieux et destiné au grand public.

Le petit guide fun et simple du féminisme pour tous, Samantha Feitelson (Éd. Beta Publisher)

La première parution de la nouvelle collection «À Sexe Égal» de cette maison d'édition est signée Samantha Feitelson, une Franco-anglaise basée à Genève. La jeune femme est autrice de romans, mais pas que: le 8 mars 2024 paraît son manuel féministe incluant des quiz et des fun facts. Travaillé comme un petit guide de voyage, l'ouvrage se veut ludique et accessible.

Les féminismes, une histoire mondiale, dirigé par Yannick Ripa et Françoise Thébaud (Éd. Textuel)

Ce superbe ouvrage richement illustré de documents d'archives, paru le 6 mars 2024, regroupe l'histoire encore parfois méconnue (puisqu'on ne l'apprend pas à l'école) des mouvements féministes de par le monde sur plus d'une centaine d'années. Des balbutiements à l'époque de la Révolution française au mouvement #MeToo, en passant par l'influence de pionnières en Afghanistan ou au Kenya et des combats pour l'IVG et le suffrage féminin, les chapitres signés par près de 40 personnes traversent le temps et les continents pour probablement asseoir ce livre comme nouvel ouvrage de référence. La Suisse n'est d'ailleurs pas oubliée, puisqu'un chapitre sur la grève féministe lui est dédiée.

Assister à une conférence

La Semaine de l'égalité à Genève

Comme chaque année, la Ville de Genève organise une semaine dédiée à l'égalité. Le cru 2024 a pour thématique «Genre et climat, même combat!», qui traite des liens entre le patriarcat et le dérèglement climatique dans des domaines très variés. Au programme, une expo de bandes dessinées par le collectif La bûche au parc des Bastions (visible jusqu'au 30 mars 2024), une table ronde sur les enjeux environnementaux et égalitaire en lien avec l'agriculture, le 7 mars à la Bibliothèque de la Cité, une table ronde de SHE Changes Climate sur la place des femmes dans la transition énergétique avec notamment Gabrielle Nanchen, Lisa Mazzone et Elise Buckle, le 8 mars 2024 au Palais Anna et Jean-Gabriel Eynard, ou encore un atelier intitulé «Quelles pratiques écoféministes pour les hommes?» organisé le 9 mars 2024 à la Collective par l'association NOUS SOMMES, fondée par Noëlla Bugni-Dubois, créatrice de la page Instagram Nos alliés les hommes.

Plus d'informations

Conférence «Cyberharcèlement: reconnaître le cyberharcèlement et apprendre à maîtriser l'espace numérique» à Onex

L'association féministe onésienne Universelles propose une conférence tout public à propos du cyberharcèlement, le 8 mars 2024 au Café Communautaire d'Onex, dès 18 h. La présidente du Centre de Liaison des Associations Féminines Genevoises (CLAFG), Blerina Zoto, présentera les enjeux autour du cyberharcèlement et donnera des clés afin de maîtriser au maximum l'espace numérique pour s'en défendre.

Plus d'informations

Conférence «Violences de genre: mobiliser la justice sociale et la dignité» à Sion

Le collectif Femmes* Valais ne prévoit pas de manifestation pour le 8 mars, mais organise une soirée de rencontres à l'Archipel, dès 19 h. Le groupe féministe présentera notamment sa dernière action sur le thème des violences domestiques et propose une conférence de la psychologue Jacqueline Stigg sur les violences de genre.

Visiter un musée

Santé mentale et maternité au Musée de la main à Lausanne

Au Musée de la main, un apéro-sciences intitulé «Santé mentale et maternité: au-delà des tabous» est organisé à l'occasion du 8 mars. En lien avec l'exposition Bébé en tête, à voir jusqu'au 24 mars 2024, dont une visite guidée est proposée aux personnes intéressées en cette journée de mobilisation féministe, il s'agit de questionner les tabous entourant la maternité, la périnatalité en présence de spécialistes en égalité, en psychologie et en recherche périnatale. Le tout suivi d'un apéro.

Plus d'informations

Le 8 mars à Plateforme 10 à Lausanne

Les femmes sont également à l'honneur aux musées de Plateforme 10, entre le 5 et le 10 mars 2024. Le MCBA organise par exemple une visite commentée «Art et féminisme» le 8 mars 2024 de 12 h 15 à 13 h 15, qui propose une réflexion autour de questions féministes face à des œuvres représentant des femmes ou réalisées par des artistes féminines. Le 9 mars 2024, l'atelier participatif «Visibiliser les artistes femmes du MCBA dans Wikipédia!» invite le public à enrichir la plateforme de pages dédiées aux artistes de la collection du musée. Le mudac, de son côté, organise des visites commentées «Brève histoire des femmes dans le design» d'une durée de 45 minutes le 8 mars 2024.

Plus d'informations

Les femmes du Château de Prangins

Le Château de Prangins propose une visite guidée exceptionnelle le 8 mars 2024 en lien avec la Journée internationale des droits des femmes. L'institution met à l'honneur 12 anonymes ou personnalités féminines connues qui ont vécu et travaillé au château du XVIIIe siècle à aujourd'hui. Baronne, domestique, scientifique, artiste, sage-femme, on pourra tout découvrir de ces figures lors de cet événement (visite incluse dans le prix d'entrée du musée).

Plus d'informations

Visionner un film

Célébrer le 8 mars, c'est aussi soutenir des femmes qui évoluent dans des métiers majoritairement masculins, comme le cinéma. Ainsi, plusieurs salles romandes proposent de passer la Journée des droits des femmes à visionner des œuvres de réalisatrices.

Je vous salue salope: la misogynie au temps du numérique

Le City Club de Pully (VD) propose une projection spéciale du documentaire Je vous salue salope: la misogynie au temps du numérique, par les Québécoises Guylaine Maroist et Léa Clermont-Dion, en partenariat avec l’association StrukturELLE. Ce film suit le parcours de quatre femmes victimes de cyberharcèlement qui ne se laissent pas faire, dont la comédienne française Marion Séclin, mais aussi une politicienne italienne, une démocrate américaine et une enseignante canadienne.

Scandaleusement vôtre

Les Scala à Genève propose à son affiche la comédie britannique Scandaleusement vôtre en avant-première, réalisée par Thea Sharrock, avec Olivia Colman dans le rôle-titre. La comédienne incarne Edith, une femme vivant dans les années 1920 qui reçoit du courrier injurieux. Suspicieuse, elle accuse sa voisine Rose (Jessie Buckley) du crime, cette dernière ayant fait du langage fleuri sa spécialité. Mais Rose ne semble pas coupable. Toute la ville s'émeut alors de ce scandale et les femmes commencent à mener l'enquête sous la direction d'une officière de police. Le scénario, adapté d'une histoire vraie, résonne drôlement avec notre époque, où les mots postés peuvent avoir un impact destructeur. La projection sera justement suivie d'une discussion autour du cyberharcèlement.

Barbie

Pour celles et ceux qui auraient manqué LE film féministe de 2023, le Cinelux de Genève nous fait le plaisir de projeter Barbie, de la géniale Greta Gerwig, pour une séance spéciale 8 mars. Sortez votre plus belle tenue bubble gum et (re)lisez notre critique si vous êtes passé-e à côté.

Il reste encore demain

Du côté de Neuchâtel, le cinéma Apollo propose en avant-première la projection du film de l'Italienne Paola Cortellesi, Il reste encore demain, le 8 mars 2024, suivi d'une table ronde «8 mars 2024, entre hier et demain». Le film sera également visible à la Scala à la Chaux-de-Fonds et au Rex de Bienne, le même jour. On y suit le quotidien en noir et blanc de Delia (Paola Cortellesi) dans l'Après-guerre, mariée à un homme violent. Un film poignant et engagé sur les violences domestiques et le patriarcat en Italie, mais aussi l'émancipation, thématiques qui ont séduit dans son pays d'origine puisque le long-métrage y connaît un véritable succès. Rappelons que l'Italie s'est particulièrement émue du féminicide de la jeune Giulia en automne 2023, événement qui a relancé les discussions autour des violences faites aux femmes.

Profiter d'un concert ou d'un spectacle

Hasard du calendrier, si vous passez par Neuchâtel ou Berne le 8 mars 2024, Nnavy se produit à la Case à Chocs et Nathalie Froehlich au centre culturel Gaskessel. Au Nouveau Monde à Fribourg, un plateau concert est organisé à l'occasion de la Journée des droits des femmes avec des artistes suisses: Kris Mess, Faustine et le groupe Capsule A. À la Salle du Lignon de Vernier, la musicienne Julie Campiche joue pour la première fois un spectacle tout en sororité à l'occasion du 8 mars. Notons aussi que la soirée post-manifestation à Lausanne (à Pôle Sud dès 21 h) verra se produire la chanteuse lausannoise Lily Gasc.

Côté théâtre, l'espace culturel du Bois-des-arts de Thônex accueille la création Elles ont été héroïques, un spectacle rendant hommage à huit femmes suisses qui ont marqué l'histoire. Enfin, au cinéma La Grange de Delémont, le collectif de la grève féministe interjurassienne propose une performance de Daniela Abadi intitulée Corps en colère, sur le thème des violences gynécologiques.

Laurène vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E94: Les bienfaits du jeu vidéo sur notre épanouissement

Dans vos écouteurs

Tout va bien E89: Comment mieux comprendre nos rêves

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné