Femina Logo

en suisse

La chasse: nos meilleures adresses en Suisse romande

La chasse: nos meilleures adresses en Suisse romande

Ce plat classique de la saison (et très apprécié en Suisse) est idéal pour nous réchauffer, lorsque l'automne pointe son nez.

© Getty

Genève

Le Dix Vins à Carouge

Situé en plein cœur de Carouge, à un jet de cloche de la Place du Marché, ce petit restaurant est une adresse fétiche que se transmettent les Carougeois. On y mange bien toute l'année, mais quand vient la chasse, on la découvre apprêtée avec des goûts qui la subliment. Avec par exemple une sauce relevée au chocolat à tomber! Les accompagnements classiques sont aussi revisités à la perfection. Bref, un délice. Attention cependant, les réservations sont indispensables!

Le Dix Vins, rue Jacques-Dalphin 29 bis, 1227 Carouge.

La Diligence à Chêne-Bourg

Chez Annie, c’est mythique! Depuis 31 ans, on se régale à la Diligence. La chasse? Elle est comme on l’aime, gourmande, fondante, généreuse. Tout est là, fait maison, civet ou médaillons de chevreuil, servis dans de grands plats avec la garniture classique.

La Diligence, rue du Gothard 20, 1225 Chêne-Bourg.

Les Curiades à Lully

Saladine de perdreau aux lentilles vertes de la Petite-Grave, effilochée de lièvre à l’ancienne, rôti de cerf, sauce Grand Veneur au poivre noir, onctuosité de marrons, petite poire pochée au vin rouge et épices… on ne vous en dira pas plus, si ce n’est que ça vaut la peine.

Les Curiades, Vieux-Lully 10, 1233 Bernex.

Vaud

Le Contretemps à Territet

Une chasse au bord du lac, ça vous tente? Pour profiter des beaux ciels d’automne en version panoramique, on s’offre un déjeuner ou un dîner au Contretemps. Inauguré en juin 2017, le restaurant offre de belles propositions de saison comme les atriaux de cerf au porto, de même que le cappucino de champignons et son écume de café.

Côté plats, la savoureuse noisette de chevreuil à la sauce grand veneur, s’accompagne de spätzlis maison, airelles, poires confites au vin rouge, choux rouges, châtaignes et choux de Bruxelles. On ne rate pas pour finir le marronnier du Contretemps, un dessert mariant châtaignes, marrons et meringues sous différentes textures.

Le Contretemps, rue de Bon-Port 2, 1820 Territet.


L’Auberge du Pont-de-Nant

Pont-de-Nant est la porte d’entrée dans le vallon de Nant. Situé à 10 km de Bex au pied du Grand Muveran. Après une marche ou juste pour se retrouver dans un décor de montagne superbe. La chasse y est excellente, vous pouvez également dormir sur place mais il faut pense à réserver.

Auberge du Pont-de-Nant, 1880 Les Plans-sur-Bex.

L'Auberge communale de Mollens

Sa réputation n'est plus à faire. Classée au Gault et Millaut, l'Auberge communale est connue pour la cuisine raffinée de Guy, le patron. Ce dernier officie seul en cuisine, sans que la qualité de ses plats - ni la rapidité du service - n'en pâtisse. Un vrai tour de force!

En saison, le restaurant propose un menu spécial chasse. Au programme des réjouissances: foie gras (poêlé ou en terrine), cassolette de champignons, filet de cerf ou selle de chevreuil... sans oublier le plateau de fromages et/ou le dessert. Mention spéciale aux accompagnements (poire confite au vin rouge et à la cannelle et ananas caramélisés, notamment) et à la cuisson de la viande, simplement parfaite. Réservation indispensable.

Auberge communale, Place du Château 1, 1146 Mollens.

L’Auberge de l'Abbaye de Montheron

Ancienne Abbaye, mais aussi ancien repaire de chasseurs, l'auberge est le lieu idéal pour déguster de fameuses spécialités de gibier frais.

Auberge de l’Abbaye de Montheron, route de l’Abbaye 2, 1053 Montheron.

L’Hôtel-restaurant Le Belmont à Belmont-sur-Lausanne

A deux pas de Lausanne, une adresse où, aussi bien côté bistrot que côté restaurant, on met le gibier à l’honneur en saison. Selle de chevreuil (pour deux personnes) aux deux sauces, civet de cerf grand-mère, filet de râble de lièvre façon Royale, terrine de sanglier, caneton au sang… tous les plats sont servis accompagnés de spatzlis maison, choux rouge, marrons caramélisés au whisky… Pour terminer quelques desserts au marron ou, une simple boule de glace artisanale tout bonnement diabolique!

Hôtel-restaurant Le Belmont, rue des Corbaz, 1, 1092 Belmont-sur-Lausanne.

La Croix d'Ouchy à Lausanne

C'est une institution: d'autant plus en période de chasse! Des viandes servies avec de délicieuses sauces - truffe ou figues aigre-doux - et des accompagnements à tomber, des spätzlis aux petits marrons caramélisés. On peut aussi choisir la selle de chevreuil, pour 2 personnes. Et comme il y a deux services, on en a vraiment pour son envie de chasse.

La Croix d'Ouchy, avenue d'Ouchy 43, 1006 Lausanne. Réservation indispensable.

Restaurant du Lac au Pont

On se souvient encore d’un carpaccio de cerf et d’un râble de lièvre à tomber. L’un était fin, assaisonné comme il le faut, l’autre cuit à la perfection. Un grand moment de bonheur. À la carte, vous trouverez aussi un tartare de chevreuil, en entrée, ou la selle de chamois, selon arrivage. À savourer avec vue sur le lac de Joux.

Restaurant du Lac, sur les Quais 47, 1342 L'Abbaye.

Café du Raisin à Begnins

Mignons de cerf ou escalopes de chevreuil, la chasse est un délice dans cet établissement. Les accompagnements font l'unanimité, et les choux rouges et la poire à la cannelle méritent une mention spéciale! Le lieu est très couru, il faudra penser à prévoir une marge de temps suffisante à trouver une place de parc les soirs de chasse.

Café du Raisin, Grand'Rue 26, 1268 Begnins.

Auberge de la Croix d'Or à Yens

Jolie découverte que cette charmante auberge. Accueil souriant, ambiance décontractée. Le chef Olivier Hiernard vous fait voyager avec un consommé de perdreau, foie gras et truffes en entrée, filet de chevreuil rôti à la moutarde de bénichon en plat principal. Joli choix de fromages.

Auberge de la Croix d'Or, Grand Rue 18, 1169 Yens.

Chalet RoyAlp Hôtel & Spa à Villars-sur-Ollon

La chasse est lancée dès le mois d'octobre... et le Chef Alain Montigny, Meilleur Ouvrier de France, se fera un plaisir de vous faire découvrir ses plats dans le restaurant du Jardin des Alpes. Une carte de caractère alliant modernité et terroir. Des mets élaborés à base de produits frais dans une ambiance chaleureuse. Vous pouvez également passer une nuit dans l'une des 63 chambres et suites décorées avec soin ou vous relaxer dans le Spa by RoyAlp de 1200 m2.

Chalet RoyAlp Hôtel & Spa, rte du Col de la Croix, Villars-sur-Ollon.

Jura

Le Restaurant de la Poste à Saignelégier

Carpaccio de chevreuil à l'huile de noisette, civet chasseur, filet de sanglier aux chanterelles, entrecôte de cerf sautée aux myrtilles… Pas la peine de chercher: tout est délicieux et les portions sont généreuses. Une adresse à recommander pour savourer les délices de saison.

Le café-restaurant de la Poste, place du 23 Juin 8, 2350 Saignelégier.

Hôtel Victoria à Delémont

A partir de 2 personnes, on déguste un râble de lièvre suivi d’une selle de chevreuil. Pour celles et ceux qui ne raffolent guère de la viande, des tagliatelles et croûtes aux chanterelles fraîches sont également excellentes!

Hôtel Victoria, place de la Gare 6, 2800 Delémont.

Restaurant du Midi à Delémont

On accourt pour déguster les mets de chasse revisités: croûte aux chanterelles fraîches, cuisse de lièvre et sa sauce au grué de cacao, nougat glacé et coulis de fruits rouges...

Restaurant du Midi, place de la Gare 10, 2800 Delémont.

La Petite-Gilberte à Courgenay

C’est un lieu hors du temps où il fait bon s’arrêter. Ici, les plats sont mijotés, à l’image de la daube de sanglier aux airelles, du civet de chevreuil aux parfums de sous-bois ou du civet de cerf, sauce poivrade.

La Petite-Gilberte, rue de Petite-Gilberte 2, 2950 Courgenay.

Jura bernois

Restaurant de l’Etoile à Perrefitte

Les grands mangeurs craqueront sur le menu «Chasseur», composé de hors d’œuvre, entrées, pièce de grand gibier rôtie au four, fromages et desserts. Le plus: le flan aux marrons et le pâté de gibier maison.

Restaurant de l’Etoile, Gros Clos 4, 2742 Perrefitte.

L’hôtel-restaurant du Cerf à Sonceboz

Du chevreuil à toutes les sauces, accompagné de garnitures maison. On a le choix entre la brasserie et le restaurant gastronomique. Une bonne raison pour y venir à deux reprises!

L’hôtel-restaurant du Cerf, rue du Collège 4, 2605 Sonceboz.

Fribourg

Auberge St-Claude à Lentigny

Ce restaurant propose une cuisine régionale, finement sélectionnée selon les saisons. La chasse y est très bonne, mais il y a aussi des spécialités de poisson et des spécialités fromagères pour celles et ceux qui préfèrent. De quoi satisfaire tous les palais.

Auberge St-Claude, rte de Chénens 6, 1745 Lentigny.

Le Pérolles à Fribourg

Installé depuis peu dans l’immeuble Mario Botta, à deux pas de la gare de Fribourg, Pierrot Ayer enchante ses hôtes avec une cuisine d’exception. Dans son menu dégustation, on retient l’essence de faisan parfumée au sarrasin torréfié, le râble de lièvre et la selle de chevreuil rôtie à la moutarde de bénichon.

Le Pérolles, boulevard de Pérolles 1, 1700 Fribourg.

Auberge aux 4 Vents à Granges-Paccot

À l’entrée de Fribourg, cette jolie bâtisse est une très bonne halte gourmande. En ce moment, chasse oblige, vous aurez le choix entre carpaccio ou joue de cerf, médaillon ou selle de chevreuil et leur garniture.

Auberge aux 4 Vents, Grandfey 124, 1763 Granges-Paccot.

Neuchâtel

Auberge du Chasseur à Fenin

On craque pour le pavé de cerf sur ardoise, la spécialité de la maison. La Fondue Bacchus spéciale chasse, composée de viande de chevreuil coupée au couteau, est également devenue un incontournable. On termine avec une jolie note sucrée grâce au tiramisu aux marrons. Miam!
Auberge du Chasseur, rue Léo-Chatelain 11, 2063 Fenin.

Hôtel du Chasseur à Enges

La carte est impressionnante: terrine de sanglier et coing, ravioli du braconnier, mignons de sangliers, râble de lièvre flambé au cognac, entrecôte de cerf et sauce aux airelles... C'est simple: on a envie de tout goûter!

Hôtel du Chasseur, chemin des Clos 1, 2073 Enges.

La Désobéissance à Neuchâtel

Peu de plats de chasse à la carte, mais tous sont de grande qualité. On craque pour les revisites originales et diablement tentantes imaginées par le chef.

La Désobéissance, Fausses-Brayes 19, 2000 Neuchâtel.

Hôtel Du Peyrou à Neuchâtel

La chasse version gastronomie, ça se passe ici. En entrée, on savoure un consommé de gibier ou des raviolis de chevreuil, on poursuit avec un duo de médaillons accompagné d’un crostini façon Rossini et on termine avec une poire panée aux épices Läckerli.

Hôtel du Peyrou, avenue du Peyrou 1,2000 Neuchâtel

Les Six-Communes à Môtiers

Chez Marianne et Pierre-Alain Rohrer, c’est toujours délicieux et l’accueil chaleureux. À la cuisine, Marianne fait des merveilles et on vient de loin pour goûter à ses joues de sanglier braisées aux cornes d’abondance ou à son faux-filet de cerf à la fricassée de bolets.

Les Six-Communes, rue Centrale 1, 2112 Môtiers.

Casa Rossa à La Chaux-de-Fonds

Une adresse incontournable pour tous les amateurs de chasse. Le velouté de potimarron parfumé à la châtaigne, les tagliatelles aux bolets et le filet de faisan macéré au vieux marc sont particulièrement appréciés par ici

Casa Rossa, rue de la Balance 8, 2300 La Chaux-de-Fonds.

Le Petit Sapin à La Chaux-de-Fonds

Réservation obligatoire si vous voulez être certain de pouvoir déguster un filet de biche aux morilles ou un émincé de chevreuil chasseur. On garde une petite place pour le dessert: vermicelles, poire au vin tiède et soufflé glacé au vieux marc sont à la carte.

Le Petit Sapin, rue du Général-Dufour 2, 2300 La Chaux-de-Fonds.

La Cheminée – Chez Joseph à La Chaux-de-Fonds

Coup de cœur pour les cassolettes de champignons, côtelette de cerf, tortellinis farcis aux bolets et à l’ail sauvage.

La Cheminée – Chez Joseph, rue de la Charrière 91, 2300 La Chaux-de-Fonds.

La Ferme des Brandt à La Chaux-de-Fonds

Rien que l’endroit vaut le détour. Entrer dans cette vieille ferme est déjà un régal, mais passer à la table de Cyril Tribut l’est tout autant. En ce moment, il propose un tartare de biche parfumé aux baies roses ou des travers de cerf marinés à la citronnelle, au miel de sapin et au gingembre.

La Ferme des Brandt, Petites-Crosettes 6, 2300 La Chaux-de-Fonds.

Valais

Café-restaurant des Chasseurs à Savièse

Le chef est au petit soin avec sa clientèle et le cadre vaut vraiment le coup! Réserver absolument parce que très vite pris d’assaut. Et ce serait bien dommage de passer à côté de la terrine de cerf aux pruneaux arrosée de grappa artisanale, des filets de biche, du T-Bone de cerf ou des raviolis de chevreuil et fruits frais.

Café-restaurant des Chasseurs, route des Mayens de la Zour 50, 1965 Mayens-de-la-Zour (Savièse)

La Sitterie à Sion

En toute saison, c’est toujours un bonheur d’aller manger chez Jacques Bovier. En ce moment, il propose une fabuleuse selle de faon-cerf à la cuisson parfaitement maîtrisée. Vous avez aussi l’atriau de gibier au génépi ou le civet de chevreuil. On adore.

La Sitterie, route du Rawyl 41, 1950 Sion.

Restaurant Mont-Rouge à Haute-Nendaz

Le chef Loris Lathion maîtrise les cuissons comme personne, n’hésite pas à servir une viande plus que saignante qui fond en bouche, comme son filet de chevreuil en sashimi aux senteurs japonaises. Un régal qu’on garde longtemps en mémoire. Il propose aussi une chasse différente, de vraies belles découvertes. Il suffit de goûter au pot-au-feu de bouquetin, au désossé de chamois ou encore à la selle de daguet pour en être convaincu.

Restaurant Mont-Rouge, 1997 Haute-Nendaz.

Régence-Balavaud à Vétroz

Un chef réputé en Valais, un ami, puis un autre m’ont dit que cette adresse valait le détour. Alors on ose vous en parler, car la carte laisse présager du meilleur comme la réflexion autour du chevreuil, la fibule d’entrecôte de cerf saisie minute ou le lièvre à la royale.

Régence-Balavaud, route cantonale 267, 1963 Vétroz.

Le Carrefour à Verbier

La spécialité de la maison? La biche sur ardoise et ses röstis fondants. Les amateurs de viande craqueront également pour le tataki de cerf et les atriaux aux champignons sauvages.

Le Carrefour, route du Golf 95, 1936 Verbier.

Et encore...

Restaurant Café des amis, route du Lac 11, 1026 Denges (VD)

Restaurant de la Fleur-de-Lys, route de Neuchâtel 73, 1008 Prilly (VD)

Café-restaurant du Léman, place du Saugey 1, 1026 Echandens (VD)

Bistrot des Uttins, rue des Uttins 22, 1400 Yverdon-les-Bains (VD)

Restaurant du Tilleul, Rue du Village 2, 1400 Yverdon-les-Bains (VD)

Café Gallay, boulevard St-Georges 42, 1205 Genève.

Le coup de cœur de nos internautes...

Restaurant chez Bichon, 2408 La Brévine (NE), 032 935 12 58.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.