Femina Logo

superwomen

Rétrospective au féminin: les moments forts de 2021

Retrospective au feminin les moments forts de lannee 2021 2

La Suisse rejoint le 26 septembre 2021 la liste des pays ayant déjà fait du mariage pour toutes et tous une réalité. En 2022, une épidémie de «Oui, je le veux»?

© Getty Images

Janvier

Kamala Harris, pour la première fois

Le 20 janvier, elle est officiellement devenue la vice-présidente des États-Unis d’Amérique. La première femme à occuper ce poste, mais aussi la première personne afro-américaine et asio-américaine.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Getty Images

Camille Kouchner, la briseuse de silence

En tout début d’année, l’avocate parisienne Camille Kouchner dévoilait l’inceste subi par son frère par leur beau-père Olivier Duhamel, dans son livre La familia grande. Le début d’une vague de témoignages de victimes d’inceste et de leurs proches, synthétisée sous le mot-clé #MeTooInceste.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Bénédicte Roscot

Février

Droit de vote des femmes

Le 7 février 1971, les électeurs suisses (que des hommes, donc) accordent enfin le droit de vote aux femmes. Septante ans après l’Australie, cinquante-trois ans après la Norvège… Le 7 février 2021, Femina célébrait cet événement avec un numéro collector.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Femina

Ngozi Okonjo-Iweala, aux commandes du commerce mondial

Ancienne ministre des Finances de son pays, le Nigeria, Ngozi Okonjo-Iweala est élue le 15 février à la tête de l’Organisation mondiale du commerce, dont le siège est à Genève. Elle est la première femme, et la première dirigeante africaine à occuper ce poste prestigieux.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Eric Baradat/AFP

Rien n’arrête Lara Gut

Disons que l’année a mieux commencé qu’elle ne se termine pour la skieuse Lara Gut. Alors qu’elle se rétablit du Covid, elle peut se changer les idées en pensant aux dix podiums qu’elle a gravis durant la saison précédente. Elle remportait ainsi son premier titre mondial en super-G, en Italie, en février dernier, avant de remettre le couvert quelques jours plus tard en slalom.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Christian Bruna/Keystone

Mars

Petite sœur

Petite sœur, le film des Lausannoises Stéphanie Chuat et Véronique Reymond, n’a peut-être pas été sélectionné pour les Oscars, mais cela ne l’a pas empêché de ravir les cœurs dans son pays d’origine, et de décrocher 5 récompenses au Prix du cinéma suisse.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Vegafilm

À l’assaut de la montagne

Le 8 mars 2021 démarrait le 100% Women Peak Challenge, chapeauté par Suisse Tourisme, afin de promouvoir la montagne auprès des femmes. Résultat des courses? Quelque 700 alpinistes de plus de 20 pays y ont pris part, gravissant chacun des 48 sommets suisses de plus de 4000 mètres au sein de cordées exclusivement féminines.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Nicole Schafer/Suisse Tourisme

Séisme en Grande-Bretagne

Le prince Harry et Meghan Markle, invités par la papesse US du talk-show Oprah Winfrey, racontent la pression médiatique insoutenable et le racisme dont leur couple a souffert. Résultat: les voilà plus impopulaires que jamais chez les Britanniques.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Ben Stansall/AFP

La burqa ne passe pas

Douze ans après avoir voté contre la construction de minarets, les Suisses (de justesse, avec 51,2% des voix) ont voté pour l’interdiction de la burqa (et du niqab) dans l’espace public. L’UDC n’avait plus gagné de votations depuis 2014 et l’initiative contre l’immigration de masse.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Stephan Torre/Keystone

Avril

Après Greta, Howey

Certains la comparent déjà à Greta Thunberg. En avril 2021, Howey Ou, militante écologique chinoise, entame une grève de la faim sur la place de la Palud, à Lausanne, pour dénoncer le traitement des zadistes du Mormont par la police et le Ministère public. Elle n’en est pas à son coup d’essai, et illustre cette jeune génération engagée – pour le climat, la cause féminine ou les injustices en général – qui n’hésite pas à basculer du côté de la désobéissance civile.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Odile Meylan

Lettre à la liberté

Une lettre de lecteurs dans le quotidien La Liberté, intitulée Aux jeunes filles en fleurs, provoque des réactions outrées sur les réseaux sociaux, des manifestations devant les locaux de la rédaction, et finalement les excuses de son rédacteur en chef. Selon ses détracteurs, elle banalisait la culture du viol. La honte doit changer de camp, pouvait-on lire, écrit sur le trottoir devant le siège du titre.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Jean-Christophe Bott/Keystone

Juin

Femmes en grève

Tant qu’il y aura des inégalités, il y aura des 14 juin. Ravivée en 2019, la Grève des femmes nous rappelle, chaque année, que beaucoup reste encore à faire ne serait-ce que dans les domaines de l’égalité salariale, de la lutte contre les violences domestiques et le harcèlement. Coup dur pour les militantes en fin d’année: le parlement persiste et signe la retraite des femmes à 65 ans. Ce sont néanmoins les urnes qui devraient décider, car un référendum est déjà annoncé.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Jean-Paul Guinnard

Juillet

Médaille en chocolat

Ajla del Ponte, Salomé Kora, Riccarda Dietsche et Mujinga Kambundji: retenez leurs noms, car si, à Tokyo, elles ont loupé le podium du 4x100 mètres pour une poignée de centièmes, elles préparent leur revanche.

© Getty Images

L’or de Belinda

Cet été, aux Jeux olympiques de Tokyo, la jeune tenniswoman de Flawil nous a redonné le sourire. D’abord en décrochant le titre de championne olympique en simple, puis en ramenant l’argent en double. Un parcours qui laisse augurer du meilleur pour la suite.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Peter Klaunzer/Keystone

Lucy in the sky

Un siècle avant l’introduction du suffrage féminin en Suisse, en juillet 1871 donc, Lucy Walker (au dernier plan sur la photo) était la première femme à gravir le Cervin. Le tout en longue jupe de flanelle, comme il sied à une lady de l’époque victorienne. Cette année, Zermatt lui a rendu hommage.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Keystone

Août

Adieu Kaboul

Plus vite et plus violemment que personne ne le présageait, Kaboul – et l’Afghanistan – est retourné aux mains des talibans. Un immense pas en arrière pour les femmes du pays, invisibilisées et privées de la plupart de leurs droits.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Wakil Kohsar/AFP

Nuits blanches

Depuis le 19 août 2021, Cassandre Berdoz, 27 ans, est devenue la première guette de la cathédrale de Lausanne. Cinq fois par mois, elle veille sur la cité. Depuis 1405, aucune autre femme n’avait accédé à cette fonction.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Noura Gauper

Sur le mont quand le soleil…

Le 1er Août 2021, comme lors de chaque fête nationale, la plaine du Grütli bruisse de monde. Mais cette fois, ce sont 600 femmes qui ont fait le déplacement, histoire de marquer cette année si particulière, synonyme d’un demi-siècle d’une plus grande inclusivité de la vie politique avec l’octroi du droit de vote féminin.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Urs Flueeler/Keystone

Précarité menstruelle

Petit à petit, les bâtiments administratifs – lieux d’apprentissage en tête – s’équipent de distributeurs de protections hygiéniques, pour lutter notamment contre la précarité menstruelle. L’Université de Genève fait le pas durant la pause estivale.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Jacques Erard, UNIGE

Septembre

Le mariage, pour toutes et tous!

La Suisse rejoint le 26 septembre 2021 la liste des pays ayant déjà fait du mariage pour toutes et tous une réalité. En 2022, une épidémie de «Oui, je le veux»?

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Magali Girardin

Octobre

Coupole féminine

246 sièges, et pas un seul homme. Durant deux jours, le parlement des femmes a tenu séance à Berne. À l’ordre du jour: égalité salariale, congé parental indépendant du sexe ou meilleure protection contre les violences sexuelles. En tout, 23 pétitions ont été remises au «vrai» parlement.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Anthony Anex/Keystone

Novembre

Plume jurassienne

Heureuse, Elisa Shua Dusapin: son premier livre, Un hiver à Sokcho, est récompensé par le National Book Award, l’une des distinctions les plus prestigieuses des États-Unis. Installée dans le Jura, elle rédige son quatrième roman.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Romain Guelat

Britney, libérée!

Un tribunal de Los Angeles retire enfin la tutelle de Britney Spears à son père, mettant fin à la saga qui a tenu en haleine les fans de la pop star durant des années.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Getty Images

Décembre

Adieu Angela

Trente ans de carrière politique, dont seize à diriger l’une des plus grandes économies du monde. À 67 ans, Angela Merkel quitte la chancellerie allemande.

Rétrospective féminine: les moments forts de l'année 2021
© Getty Images

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Julien vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E87: Comment apaiser l'éco-anxiété

Dans vos écouteurs

E86: Comment mieux communiquer ses désirs, en couple

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné