Femina Logo

soins & bien-être

La rédac a testé pour vous: les masques nouvelle génération

Masque visage beaute tissu coreen papier
© iStock

Sermena a testé le masque It’s real squeeze à la fraise d’Innisfree

Mes premières impressions: Le packaging est plaisant, sobre, mat et féminin. A l’ouverture, ce qui m’a interpelé c’est la senteur du produit. L’odeur de l’alcool était plus présente que celle de la fraise mais elle s’atténue rapidement. Comme c’est la première fois que je teste ce genre de masques en tissu, j’ai trouvé la texture presque gluante (car il est préalablement imbibé de sérum) mais il reste néanmoins très frais au moment de l’application. Il ne glisse pas et il s’adapte bien à la forme du visage. Par contre il ne recouvre pas la totalité du nez et l’ouverture au niveau de la bouche est assez petite.

Mode d’emploi: Il est préférable de lire le texte en anglais car celui-ci est plus détaillé que de se fier uniquement aux images. Sinon vous pouvez aussi vous amuser à lire les instructions en coréen! J’ai commencé par nettoyer mon visage avant de poser le masque (à usage unique). Il suffit de le laisser agir entre 10 et 20 minutes puis de le retirer et de tapoter délicatement le visage afin de bien faire pénétrer le sérum.

Résultat: Comme promis, ma peau est hydratée et ce, pour quelques heures. Néanmoins, je ne l’ai pas sentie plus souple ni trouvé mon teint plus net ou clair que d’habitude. Et je m’attendais à un effet lumineux «presque mat» alors que là ma peau est plus brillante.

Ce que j’ai aimé: Le côté «prêt à l’emploi» du masque. J’ai moins aimé l’odeur de l’alcool trop présente à mon goût à l’ouverture de l’emballage mais heureusement elle s’évapore vite. Je me réjouis de tester d’autres produits de cette marque!

Masque It’s real squeeze mask Strawberry Innisfree, 3 fr. 10 (sur l’e-shop eBeauty and Care)

Muriel a testé le masque en tissu aux feuilles de la mer de Whamisa

Premières impressions: ça sent drôlement fort la mer! Normal, le masque se compose de feuilles de varech de la mer, imbibées d’algues fermentées et de sérum de bambou. Bon appétit =)

Mode d’emploi: Il est très facile à appliquer, puisqu’il se compose de deux parties, une pour le haut du visage, la seconde pour le bas. Néanmoins, il n’adhère pas complètement, il convient donc de s’allonger et de ne pas trop gesticuler durant le temps de pose (20 minutes). Ensuite, on retire le masque et on tapote l’excédent sur la peau.

Résultat: Ma peau est lisse et bien hydratée. Par contre, un film légèrement gras et orangé s’est déposé sur mon visage. Je recommande d’effectuer ce masque le soir, afin de laisser la peau reposer toute la nuit et d’enlever les éventuels résidus à l’aide d’un tonique et d’un coton le lendemain matin.

Ce que j’ai aimé: les ingrédients 100% naturels. On a vraiment l’impression de s’offrir un bain de mer et de profiter de tous les bienfaits de l’océan. Un vrai shot rafraîchissant après une journée passée au soleil. Le plus? Ce masque traite aussi les signes de vieillissement. Il a tout bon!

Organic Sea Kelp Facial Sheet Mask Whamisa, 13 fr. 50 (sur l’e-shop eBeauty and Care)

Kate a testé le masque soin raffermissant Gravity Mund de Glamglow

Premières impressions: Le produit a une texture assez liquide et sent bon la noix de coco. Quant au packaging, il est un peu too much à mon goût mais quand on sait que le produit vient tout droit des studios Hollywoodiens on comprend mieux.

Mode d’emploi: Le produit s’applique facilement à l’aide du pinceau, on étale une couche assez couvrante mais pas trop épaisse sur le visage. On le laisse poser 20 à 30 minutes, puis on le retire en le décollant doucement. On finit par rincer le reste à l’eau tiède.

Résultat: La peau est douce et les pores sont nettement resserrés, elle paraît plus lumineuse et en bonne santé.

Le petit plus: J’ai aimé son efficacité instantanée et la texture du produit, qui en séchant devient argentée. On a eu peu l’air de Robocop mais ça change du masque à l’argile qui lui est beaucoup moins sexy.

Masque soin raffermissant Gravitymud Glamglow, 59 fr. 90 les 40g (chez Sephora @ Manor)

Sokhna a testé le Magic Massage Pack Tomatox de Tony Moly

Premières impressions: Le packaging en forme de tomate est amusant. Mais dans ma salle de bain, le pot fait un peu «farces et attrapes», je préfère conserver le masque dans mon frigo! La texture est douce et légère avec quelques grains, qui font un petit effet massant et exfoliant lors de l'application. L'odeur est fleurie, agréable sans être envahissante. En fait, le contenu surprend: à cause du packaging, je m'attendais à une crème rouge sentant la tomate!

Mode d'emploi: Très simple à appliquer. Le plus c'est la petite spatule intégrée dans le couvercle. On y gagne ainsi en hygiène et en économie! Le top quand on a tendance à en mettre partout (comme moi).

Résultat: Pendant l'application on sent un léger picotement sur la peau, comme celui du menthol. Après application, les pores se resserrent. La peau devient douce, lisse et tonique. Le lendemain matin, les poches et les cernes sont atténuées.

Le petit bémol: le masque laisse un film blanc sur le visage: j'avais grise mine! Pour une peau noire, mieux vaut appliquer le masque le soir. Mais pas avant de sortir…

Tomatox Magic Massage Pack Tony Moly, 16 fr. 15 (sur l’e-shop eBeauty and Care)

Alexandra a testé le masque à la bave d’escargot de Benton

Premières impressions: J’ai profité d’une soirée en solitaire pour tester ce masque. Pour une fois j’étais seule à la maison, une aubaine pour éviter les commentaires d’effroi de mes enfants à la vue de leur mère au visage de fantôme!

Mode d’emploi: Après un petit gommage, j’ai appliqué sur mon visage le fin tissu blanc gorgé d’un produit gluant, avec une odeur étrange, organique, qui me rappelle quelque chose mais sans en trouver l’origine. Je lisse bien le masque, afin qu’il couvre le visage au mieux. Je pensais avoir plus de difficultés à le placer mais aucun souci. Par contre, on dirait juste qu’il a été conçu pour un géant, autour de la bouche notamment. Après le temps de pose de 15 minutes environ, je laisse, comme indiqué, pénétrer le reste du produit dans ma peau, sans y rajouter de crème de nuit, je sens qu’elle aura eu assez de nourriture.

Résultat: Le lendemain, je retrouve mon visage tout doux, plus lisse, et comme repulpé, moins flasque.

Conclusion: Le masque reste un peu compliqué à appliquer pour les novices, entre la mise en place, l’effet fantôme, et le fait de supporter cette chose étrange sur le visage, mais les résultats sont probants. A utiliser avec bonheur, mais pas trop souvent (et si possible en étant seule dans sa salle de bains!).

Snail Bee High Content Mask Benton, 3 fr. 50 (sur l’e-shop eBeauty and Care)

Lucie a testé le masque peeling pour les pieds à l’aloe vera de Nature Republic

Premières impressions: Après un hiver calfeutrés dans leurs chaussures fermées voire fourrées, mes pieds ont bien besoin d’un «grand service» avant d’oser se montrer en sandales. Le packaging du produit est plaisant, le visuel est frais et doux, on comprend tout de suite de quoi il s’agit. Je dis ça parce que la plupart du texte est en coréen… pas très pratique. Heureusement, il y a le mode d’emploi en anglais, minuscule, en bas au dos de l’emballage et quelques petites illustrations.

Mode d’emploi: En gros, c’est comme des chaussons de plastique imbibés de liquide transparent qu’on doit porter pendant 60 à 90 minutes, selon l’état de nos pieds. Je sors donc les deux poches dans lesquelles le fluide miracle est enfermé, découpe le haut selon les instructions pour y glisser mes arpions. Ce n’est pas désagréable, même plutôt rafraîchissant. L’odeur est assez fruitée, bien qu’on sente qu’il y a clairement de l’alcool (ou une substance de ce type) dans la solution acqueuse. Par contre, il ne faut pas prévoir de grands déplacements (comme marcher jusqu’à sa cuisine, par exemple): c’est très glissant. D’ailleurs, vu que j’ai des petits pieds, j’ai dû mettre une pincette sur le dessus pour que les chaussons tiennent en place. Après 1h20 à «goger», je rince mes pieds fripés à l’eau tiède, comme indiqué.

Résultats: 5 jours après, comme par magie, je mue littéralement des petons, et ce durant 3 jours. Des lambeaux de peau morte laissent apparaître un épiderme de bébé. Youpi, ça a marché!

Mon conseil: Bon, soyons clairs, sur les callosités il n’y a pas un résultat extraordinaire. Je préconise donc soit 1) de préparer sa peau à recevoir ce soin, c’est-à- dire de «râper» un peu les durillons avant (selon les instructions de l’article «6 étapes pour soigner ses pieds en été»). Ou 2) de faire un premier essai avec ce masque peeling, de faire un gommage sur les callosités ensuite pour parfaire le tout, et de réitérer quelques jours/semaines plus tard pour un résultat optimal. Vu que ce n’est pas cher, on peut même le faire plusieurs fois avant et pendant l’été.

Real Squeeze Aloe Vera Peeling Foot Mask Nature Republic, 6 fr. 50 (sur l’e-shop eBeauty and Care)

Bruna a testé Pink diamond lifting face mask de Rodial

Premières impressions: Le packaging est girly, la boîte est rose poudré avec une écriture argentée. Et les 8 masques sont à base de poudre de diamant! Ils se présentent dans des sachets individuels, faciles à ouvrir. Légèrement parfumés, chaque masque est plié à l'intérieur.

Mode d'emploi: On sort le masque du sachet, on le déplie et comme il est emballé dans 2 films protecteurs, on enlève le premier et on colle le masque sur le visage. On enlève ensuite la deuxième protection et on masse le visage afin de bien l'étaler et enlever les petites bulles d'air. On laisse poser 20 à 30 minutes. Pendant ce laps de temps, évitez de passer devant un miroir, sous peine de faire une attaque... Vous faites peur! Après avoir décollé le masque, on se rince le visage à l'eau.

Résultat: La sensation d'hydratation de la peau est instantanée et on ne ressent aucun tiraillement. L’épiderme est aussi très doux au toucher. Côté «effet lifting immédiat» pas si sûr, mais effet bonne mine oui.

Mon conseil: Ne pas hésiter à agrandir les ouvertures pour les yeux, la bouche et le nez afin que l'expérience soit plus confortable.

Pink Diamond Lifting Face Mask Rodial, 109 fr. la boîte de 8 masques (chez Marionnaud)

Julien a testé le masque organique hydrogel de Whamisa

Premières impressions: Au premier coup d'oeil, on a forcément un peu peur: je n'ai pas fait coréen à l'université, et les rares mots en anglais indiquent des lactobacilles fermentés. Du coup, impératif de se rabattre sur le site marchand pour avoir les instructions complètes. Par contre, j'ai bien repéré le label bio, me voilà enchanté (et rassuré). Une fois déballé, le masque est un chouia visqueux (attention à l'euphémisme, gare à ne pas le laisser glisser entre vos mains!)

Mode d'emploi: Il y a 2 parties: une pour le haut du visage, une pour le bas. Il s'agit avant tout de trouver laquelle va où, et dans quel sens (ne rigolez pas, ce n'est pas si évident la première fois). A part ça, le masque et son principe actif imprégné adhère bien à la peau, on tapote un peu pour diffuser tous les bienfaits, et on patiente une vingtaine de minutes.

Résultat: Sur le moment, la sensation est plutôt agréable et fraîche. Vendu comme ayant des effets liftant, revitalisant et tonifiant, il apporte indéniablement un shot d'hydratation et un coup d'éclat à la peau.

Ce que j’ai aimé: J'ai particulièrement apprécié que 95% des produits (notamment tomates, pommes, réglisse et bananes) soient issus de l'agriculture biologique. L'étrange texture est finalement assez agréable sur la peau.

Organic Fruits and Tomato Fermented Hydrogel Whamisa, 9 fr. 40 (sur l’e-shop eBeauty and Care)


A lire aussi:
Soin: un masque 3D comme les stars
DIY: 10 masques maison pour une belle peau
Les vertus beauté du concombre

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina