Femina Logo

Le nouveau food truck: le lieu hybride

En 2016: La question, «Hey, et si on allait tester le Food Truck Festival?» devait probablement fleurirsur vos discussions de groupe WhatsApp.

En 2017: Le vent de la restauration tourne. On assiste à l’éclosion d’une nouvelle génération de restaurants. A l’image du Café des Philosophes à Genève, la tendance est aux spots qui mixent savamment «cosyworking», dîner clandestin, épicerie bio ou encore marché de créateurs. On les appelle les adresses composites. Ou comment moderniser les codes du mieux vivre ensemble. (Nos adresses pour suivre les lieux qui comptent en Suisse romande.)

La nouvelle sandale plate: la mule à talon

En 2016: L'année bénie des Dieux (selon l’association des Pieds Libres)... Souvenez-vous, le confort primait avec une pléthore de spartiates en tout genre (à clous, minimal, en tissu, à pompons).

En 2017: Les nineties font leur retour avec la mule sous le coude. A en croire les comptes Instagram de certaines, cet été, on avoue qu’il est tout simplement impossible de passer à côté de ce must-have. Paraît même que nos collègues de Femina auraient déjà succombé au charme de cette chaussure qui «se porte avec absolument tout». Bon ben si cela va avec tout alors! (Notre shopping)

La nouvelle detox water: le cold brew

En 2016: Les filles healthy ne juraient que par leur eau détox parfumée aux fruits ou légumes, du lundi au samedi soir. Puis dès le dimanche matin. Et répétaient l’opération pendant toute la période estivale.

En 2017: Sacralisation du café de spécialité et essor des coffee shops obligent, les amateurs s’enticheront, dès les 25 degrés passés, du «cold brew», soit du café infusé à froid (pendant plusieurs heures). A déguster par exemple, chez Birdie Coffee à Genève. Yummy.

Le nouveau yoga paddle: le yogapero

En 2016: Si, comme votre auteure, vous avez tenté la posture du chien tête en bas et/ou une simple salutation au (coucher) de soleil sur le lac, après une journée de travail… Et, peut-être, êtes tombées à l’eau; vous avez le droit de le dire haut et fort: c’est tout de même un comble pour un sport qui s’appelle le «Stand Up Paddle».

En 2017: Imaginez un apéro, un cours de yoga (toujours face au Léman), coexister dans une osmose des plus parfaites. Un soir d’été… Vous y avez pensé? Et bien le studio lausannois Bast a donné vie au yogapero. Rendez-vous sur leur page Facebook pour ne pas manquer les prochaines dates.

Le nouveau frosé: le Prosecco rose gold

En 2016: Les amoureux du bon vin ont eu beau crier au scandale, en vain. Le rosé, version granitée a emballé pas mal de monde l’été dernier…

En 2017: Le cocktail à la mode est scintillant. On doit ce nouveau drink féminin à Popaball, une compagnie qui se spécialise dans tout ce qu'il faut pour customiser nos verres. Fait à partir de saveurs de framboise, de «shimmer» rose gold et de petits cœurs dorés (comestibles), il faut verser 1/3 d'une cuillère à thé de cette poudre pour une flûte remplie au 3/4 de Prosecco et bien sûr, laisser la magie opérer.

Le nouveau vernis semi-permanent: la magic mani

En 2016: La promesse d’une manucure immaculée pendant deux semaines grâce au gel semi-permanent a séduit une flopée d’entre nous; on a testé, puis détesté.

En 2017: Le nouvel allié des filles pressées et un peu maladroites (nous, quoi!)? Les feutres à l’embout biseauté de L’Oréal Paris Vernis Magic Mani qui donnent la juste dose de vernis pour un résultat parfait. On en commande une caisse entière.


A lire aussi:
On s’évade par le sport au Women Sport Evasion 2017
Suisse romande: 4 jolis marchés à visiter en juin 2017
Suisse romande: 5 cinémas en plein air, pour profiter des nuits d'été


Le nouveau aqua bike: le watfit

En 2016: On parie que votre belle soeur ou votre meilleure amie v(n)ous a traînée (de force) une fois à un cours. Au résultat? Un abonnement jamais utilisé? On connaît (malheureusement) l'histoire...

En 2017: Dites adieu à tant de ringardise et de souffrance, en 2017, on se met au watfit. De l"aquafitness 2.0 pratiqué sur un tapis flottant (il se gonfle comme un paddle) qui permet d'enchaîner des exercices cardios. Une discipline fun et vraiment complète qui promet un corps de sirène. On s'inscrit où?

La nouvelle gypset: le gropcore

En 2016: Robes longues imprimées fleurs, gris-gris aux poignets, sandales lacées étaient LA panoplie des âmes romantiques, de 16 à 66 ans.

En 2017: Selon le site «The Cut» du «New York Times», nous entrons dans l'année du gropcore. Un néologisme qui désigne l'avènement de la dégaine trecking. Totalement en adéquation avec la tendance virale du «Van Life» et son dresscode sportif (K-way, sac à dos North Face et T-shirt Patagonia compris). Mémo: avant de partir en week-end-rando-guitare-feu-de-camp, on apprend ce que signifie «grop», l’acronyme de «good old raisins and peanuts», «les bons vieux raisins et les cacahuètes». OK mais qui s’occupe de l’alcool?

Le nouveau demi-bun: l’Octopus Bun

En 2016: Que celles qui n’ont jamais tenté (sans jamais être vraiment convaincue du résultat) le culte du demi-bun l’année dernière lèvent la main!

En 2017: Cette saison estivale, on tente le «chignon pieuvre», la dernière star capillaire d’Instagram, un brin bohème. Inspirée du «messy bun», cette coiffure au look tentaculaire devrait, en dégageant notre nuque, nous sauver à la prochaine canicule.

La nouvelle «slow life»: le logement minimaliste

En 2016: «Karmazines», «tiny house», sexe, gastronomie… tout le monde a adopté le terme «slow life». Ou comme une furieuse envie de piler sur le rythme de notre quotidien effréné. Hashtag génération harassée.

2017: Pile dans le pitch du documentaire «Minimalism: A Documentary About the Important Things» (qui date pourtant de 2015), la quête du «juste milieu» dans notre maison n’a jamais été autant au centre des discussions de société. En quelques mots, il s’agit de trouver le bon équilibre en fasaint, par exemple, une série d’exercices anti-matérialistes d’épuration de nos objets déco (idéal pour un grand ménage avant l’été). Car vivre dans un intérieur sobre (on pense aux Japonais) et moins cosy influencerait notre rapport au monde. A méditer et à tester?

Notre conseil lecture zen: «L’art de l’essentiel» de Dominique Loreau (éd. J’ai Lu).
A lire aussi: 8 conseils pour harmoniser son espace de vie, au bureau et à la maison

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.