news société

    Le gemütlichkeit, le nouveau hygge

    Après le hygge, dites bonjour au gemütlichkeit, le cocooning à la berlinoise.

    Publié le 
    22 Février 2017
     par 
    Juliane Monnin

    Cet hiver, sauf si vous étiez parti en business trip sur Mars, il est tout simplement impossible que vous soyez passées à côté de la vague nordique hygge. Mais oui, le hygge, vous savez, cet art de vivre qui marie comme personne soirées cosy, chaussettes jacquard, ambiance conviviale et douce déco scandinave.

    Et bien figurez-vous qu’étant donné que la mode du cocooning a encore de beaux jours devant elle (oui, courage, le printemps n’est pas tout à fait là) et qu’on n’a pas terminé de vous lister les bienfaits du hygge, on vous parle de son cousin allemand: le gemütlichkeit (prononcez «guémutlichkaït») ou le confort à la berlinoise.

     

     

    What is it, le gemütlichkeit?

    Une expression de bien-être made in Deutschland qui se caractérise par une atmosphère et un environnement chaleureux, mais aussi un sentiment d’insouciance et de délectation du moment présent. Cet engouement lifestyle semble avoir surgi après les attentats du marché de Noël de Berlin le 19 décembre 2016. En résumé, l’esprit du gemütlichkeit, c’est une ode à l’apaisement dans un décor qui se prête à la détente.

    Berlin, le berceau du gemütlichkeit

    Où rencontrer cette tendance cosy? On vous conseille de l’apprécier à la lumière tamisée des nombreux cafés, concept-stores design et autres boutiques vintage de la capitale allemande. Comme pour le hygge, le gemütlichkeit se pratiquera toute l’année en général et aux beaux jours (sur une terrasse) en particulier.

    Aussi, lors de votre prochaine escapade berlinoise, n’hésitez pas à arpenter les petits marchés du quartier de Kreuzberg et de Neukölln. L’essence «zen» du gemütlichkeit viendra ainsi à vous!

     

     

    Des autres tendances cocooning très cool à connaître

    Le Danemark et l’Allemagne ne sont pas les seuls pays d’Europe à compter une philosophie de vie axée sur la recherche du bonheur. Aux Pays-Bas, on utilisera le terme «gezellig» pour décrire une ambiance intime. Mais aussi afin d’évoquer ces petits moments passés avec nos proches qui nous réchauffent le cœur comme au hasard, la dégustation d'appel noten met slagroom (un gâteau aux pommes à la crème fouettée). Miam.

     

     

    En Suède, on parlera plutôt du «lagom» qui signifie «juste ce qu'il faut». Un mode de vie semblable au hygge qui a pour mantra: «profitons de ce qu’on aime sans en abuser». Cette tendance reflète également les préoccupations écologiques du pays et sa politique qui tend à se rapprocher du zéro déchet.

     

     

    Quant au «cwtch» (prononcé «cutch»), c’est le petit mot des Gallois utilisé pour parler d'un lieu accueillant ainsi que la sécurité d’un doux ou romantique foyer en hiver. Idéal à placer le dimanche sous la couette en amoureux (à bingewatcher sur Netflix) car il signifie par ailleurs littéralement… l’envie d’un câlin.

     

     

    Pour terminer, on notera le «koselig» (prononcé «ko-seli») des Norvégiens, la «meilleure façon de passer l’hiver» selon eux. Et là encore, c’est un peu le même refrain, après un bon bain, bien entourée (si vous voyez ce qu’on veut dire), au chaud sous un plaid, on savourera des saucisses grillées dans la cheminée (des «polser» en V.O) et on ouvrira une bonne bouteille.

     

     

    Et si le bonheur avec un grand B se trouvait tout simplement à la maison?


    A lire aussi:
    Anti déprime hivernale: on se met au hygge
    Détente: 20 idées pour être zen en 2017
    #FeminaOpinion: la routine est-elle le nouveau luxe?

     

    A lire également
    La jeune chanteuse belge fait littéralement le procès du sexisme ordinaire.
    O
    notre dame paris incendie flammes
    Détruite par les flammes, la cathédrale sera reconstruite, a promis Emmanuel Macron.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O