Femina Logo

voyage

Nos bonnes adresses à l’Île de Ré

Getty Images 89276275

L'Île de Ré est surnommée «Ré la Blanche» en raison de la couleur dominante de ses jolies maisons.

© Getty

Dénicher la petite reine de la semaine

Sur l’île de Ré, le vélo est roi. Les rues y sont étroites, encadrées par des maisons aux parois blanches devant lesquelles pousse la rose trémière, et représentent un bien périlleux passage pour une voiture. A moins de le traverser d’un bout à l’autre, ce merveilleux morceau de terre planté dans l’Atlantique se parcourt à bicyclette. Aussi les pistes cyclables (plus de 110 km) la traversent-elles comme des artères, évitant aux petites reines de devoir côtoyer trop souvent les 4x4.

Les locations de vélo sont loin, très loin d’y manquer, mais si vous résidez à proximité du pont de l’ìle de Ré, à Rivedoux, nous vous conseillons «Tout à vélo» ou encore «Fun bikes»: l’accueil est chaleureux, le prix raisonnable et les vélos sont aussi légers qu’agréables à utiliser (et ajoutons que votre auteure, traumatisée des deux-roues depuis l’adolescence, s’y est miraculeusement trouvée reconquise).

«Tout à vélo», 40 Rue du Comté d'Hastre, Rivedoux-plage.
«Fun Bikes», 203 Rue Jules-Ferry, Rivedoux-plage.

Goûter aux confitures de Lydie

«Ici, on a toutes les spécialités», vous affirmeront fièrement les habitants de l'île. Et ils n’ont pas tort: entre la fleur de sel, les fruits de mer, le tourteau fromager vendéen, le vin rhétais (oui, oui!) ou encore la confiture, nous ne savions plus où donner de la tête en premier.

Ne quittez pas «Ré la Blanche» sans avoir parcouru la boutique «Le Jardin de Lydie»: vous en sortirez avec un tout joli sac, rempli (à rebord…) de pots de confiture rhubarbe-pamplemousse, gingembre-citron, fraises des bois ou encore Mirabelle. (Seul danger: être obligées de revenir dès l’année prochaine, parce qu’on aura épuisé notre stock!)

«Les jardins de Lydie», 23 rue de l'Eglise, Bois Plage en Ré.

Découvrir la fleur de sel (et ses caramels!)

Après avoir visité les marais salants et dévoré une bonne vingtaine (qui, nous?!) de caramels salés, on se rue sur les marchés de La Flotte, du Bois Plage ou de Saint-Martin, afin de dégoter des petits sachets de fleur de sel accompagnée d’épices. Idéales en cuisine, ces préparations donnent à nos salades, poissons et viandes, un arrière-goût qui nous rappellera l’air marin et ensoleillé de Île de Ré, même en plein hiver

«Esprit du sel», 1 chemin des Gatines, Ars en Ré.

Une pause au glacier «L’Atelier La Marinière»

Attention, voici l’incontournable des vacances, à noter aussitôt sur un post-it (ou dans le Smartphone, pour les êtres connectés): installé à divers points de l’île tels que La Flotte, Saint-Martin ou le Phare des Baleines, ce divin glacier propose une palette de saveurs absolument unique. On y trouve les classiques parfums vanille, pistache, brownie, chocolat et autre stracciatella, mais hors de question de ne pas s’aventurer vers des goûts plus hardis tels que huître-caviar, coquelicot, pomme de terre ou Cornes de gazelle.

Maître glacier «La Martinière», 9 quai de Senac, La Flotte en Ré.

Dîner «O Parloir»

Si l’air marin donne faim, les choix de restauration sur l’île sont abondants. Pour déguster les classiques fruits de mers (exceptionnellement frais!) qui font la réputation de nombreux établissements, une table délicieuse peut être dénichée… un peu partout! Toutefois, pour une ambiance un peu différente (trop de moule tue la moule), on choisit le restaurant «O Parloir», situé à l’entrée de la commune de Saint-Martin.

Dans une ambiance mémorable à la décoration rustique-chic, arty et cosy à souhait, les menus proposés satisferont les fans de mets marins comme les allergiques aux mollusques.

Restaurant «O Parloir», 20 Cours Vauban, Saint-Martin-de-Ré.

Une virée au Phare des Baleines

Si l’on se sent envahi d’un soudain élan d’énergie, on enfourche nos vélos pour parcourir la bonne trentaine de kilomètres jusqu’à Saint-Clément-des-baleines, et y admirer le grand phare datant du milieu du XIXème siècle. Semblant s’être échappé tout droit d’un conte de fées (incluant sirènes, monstres marins et tritons), ce dernier tire son nom du fait que de nombreuses baleines venaient s’échouer à cet endroit, dans le passé. Si ce monument historique vaut la peine d’être vu, le trajet qui y mène occupera une bonne partie de votre journée et vous permettra de traverser toute l’île en pédalant (ou en bus!).

Une publication partagée par (@claiiirette_) le

Faire un saut à La Rochelle

Comme vous le confirmeront les rhétais, les vents de l’Atlantique sont changeants et capricieux: ainsi, une averse peut suivre de près un soleil aveuglant, et vice-versa. Au cas où quelques nuages gris viendraient menacer nos projets de bronzette, on s’octroie une journée de shopping à La Rochelle, ville reliée à l’Île de Ré par le fameux pont construit en 1988.

C’est d’ailleurs là que se trouve l’immense Aquarium, dans lequel on admire requins, méduses, étoiles de mers et autres poissons si colorés qu’ils semblent avoir été peints à l’aquarelle par un artiste d’humeur très joyeuse.

S’installer devant le port de La Flotte

Au beau milieu de la rangée de restaurants et cafés qui longent le port de La Flotte, vous trouverez le Saint-Georges. Ouvert toute l’année (ce qui n’est pas le cas de la plupart des établissements), il est le repère prisé, le quartier général des habitants de l'île, qui viennent régulièrement s’y installer pour papoter. A l'heure de l'apéritif, pour déjeuner ou dîner près des bateaux amarrés, ce spot typique vous donnera envie de visiter l’Île de Ré en automne et en hiver.

Coup de cœur beauté: s’enticher du lait d’ânesse

On en trouve sur la plupart des marchés qui animent les différents villages de l’Île de Ré: savons, crèmes pour le corps et autres lotions hydratantes ou anti-âge contenant du lait d’ânesse renferment un véritable secret de beauté déjà bien prisé par les coquettes du passé. D’ailleurs, il se pourrait même que vous croisiez quelques ânes lors de vos balades à vélo: ouvrez bien les yeux lorsque vous pédalerez aux alentours de Saint-Martin!

Bon, entre temps, nous, on a terminé nos caramels à la fleur de sel, et encore du sable au fond du sac à main... La mer nous manque déjà, on y retourne?


A lire aussi:
Escapade: Et si on redécouvrait Marseille?
Bons plans: 5 adresses pour un week-end nocturne à Milan
Escapade: Nos bonnes adresses à Bruxelles

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.