Femina Logo

news people

The Rock, alias Dwayne Johnson, du catch au cinéma

Femina 24 Dwayne Johnson 00

L’acteur le mieux payé du monde en 2016, Dwayne Johnson.

© Contour by Getty Images

Passer une journée à Miami pour Femina chez Dwayne Johnson c’est aller de surprise en surprise. L’homme le plus bankable d’Hollywood, le gros bras qui a gagné le droit de porter le surnom de The Rock, celui qui tient le rôle phare du remake d’«Alerte à Malibu» (sur les écrans romands le 21 juin 2017) avoue tout simplement que les personnes les plus influentes de sa vie intime sont des femmes.

«J’ai divorcé de mon épouse, Dany, en 2007 après dix ans d’union, mais elle a toujours été l’une des personnes les plus importantes de ma vie. Non seulement nous partageons notre fille, Simone, mais elle est aussi celle qui gère ma carrière depuis le début. Certains gars ont besoin d’un entourage de potes pour se sentir bien; moi j’adore être entouré des femmes de ma vie. Ma mère est une descendante d’un ancien grand chef des îles Samoa et, dans cette culture, la place des femmes a toujours été prépondérante.»

La testostérone est toutefois rapidement de retour lorsqu’il évoque son parcours. Le jeune Dwayne se forge en effet un physique – et un nom – dans le milieu du catch. C’est là qu’il croise celui qui aura une influence déterminante sur sa jeunesse, Hossein Khosrow Ali Varizi. Catcheur comme lui et âgé aujourd’hui de 74 ans, Hossein Khosrow est un personnage haut en couleur. Originaire d’Iran, il aura été garde du corps du dernier shah, sportif aux Jeux olympiques de Mexico, en 1968, et champion de lutte gréco-romaine. Il émigre aux USA et devient une des figures incontournables du catch des 80 et 90.

Apprendre à se taire

«C’était un incroyable sportif. J’ai eu la chance de l’approcher dès mes débuts dans la discipline. En compétition, c’était un monstre. Mais il a surtout réussi à créer un personnage hors normes qui fascinait les foules, le méchant Iron Sheik. Il me disait: «Bosse dur et observe ce que font les anciens pour apprendre». Il m’arrivait souvent de m’entraîner dans les mêmes salles de muscu que lui et il était avare de mots. Pour lui, les actions valent bien plus que les paroles et il avait coutume de lancer: «Si tu n’as rien à dire d’intéressant, ferme ta gueule». Le meilleur conseil qu’il m’ait donné», s’esclaffe Dwayne Johnson. «C’est une phrase que beaucoup de jeunes acteurs débutants devraient prendre au pied de la lettre à Hollywood. Je vois souvent des nouveaux venus qui pensent tout savoir parce que leur film est un succès au box-office. Ils commencent à avoir des exigences, leur film suivant fait un bide et ils disparaissent.»


Dwayne Johnson. ©WireImage/Getty

A 45 ans et, même s’il est devenu l’acteur le plus recherché et le mieux payé du cinéma mondial (il a encaissé 64,5 millions de dollars en 2016), Dwayne continue à appliquer les principes que lui a enseigné l’ancien garde du corps du shah d’Iran: «Quand je participe à une réunion, j’écoute toujours avant de parler. Et je ne donne jamais le sentiment d’avoir réponse à tout.»

The Rock, président

Adolescent, à Hawaï, ses héros s’appelaient Harrison Ford, Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger. «Indiana Jones est le premier personnage qui m’ait fait rêver au cinéma», se souvient-il. Mais Sylvester Stallone deviendra son modèle. «J’ai lu l’histoire de ses débuts; comment il a galéré pour imposer «Rocky» et il a été ma plus grande inspiration. Quand j’ai rencontré Sly, je lui ai dit que c’est en découvrant qu’il n’avait pas un sou en poche et pas de quoi s’acheter à manger – car il utilisait tout ce qu’il avait pour s’entraîner et avancer dans sa carrière – que j’ai eu le déclic. Je me suis dit: «Stallone a réussi à force de persévérance, je peux le faire aussi!»

En succédant à David Hasselhoff dans le remake de la série «Alerte à Malibu», il montre une facette comique qui lui a longtemps fait peur. «C’est Arnold Schwarzenegger, un autre de mes modèles, qui m’a prouvé qu’il ne fallait pas avoir peur de me moquer de moi et ne pas craindre de casser l’image du musclé aux gros bras.» Dwayne a d’ailleurs l’habitude d’être au centre des plaisanteries, même dans sa vie intime: «Ma fille aura 16 ans en août 2016. Elle a toujours été la première à se moquer de moi… même si c’est avec respect et amour. On me voit comme une brute mais je fonds lorsque je suis avec mes filles», dit-il en pensant également à Jasmine, 18 mois dont la mère, Lauren Hashian, partage sa vie depuis dix ans.

Le seul sujet que Dwayne aura constamment évité lors de notre rencontre est sa possible candidature à la présidence des Etats-Unis. Cette course à la Maison-Blanche, qui paraîtrait fantaisiste en Europe, est prise ici très au sérieux. The Rock est en effet connu de tous et incarne les valeurs traditionnelles américaines que sont le travail, la discipline, la famille et la réussite. Il esquive toutefois: «Avant d’être catcheur, je rêvais d’une carrière dans le foot américain et quand j’ai émis l’idée de monter sur un ring on m’a dit: «Arrête de rêver». Quand j’ai voulu passer du catch au cinéma, on m’a dit: «Arrête de rêver». Alors qui sait où je serais dans 5, 10 ou 15 ans!» The Rock président? tout est donc possible, même si l’intéressé refuse – encore – de l’admettre.

Ce qui le dope Ma séance d’entraînement de 4 h du matin. Une drogue, car je ne peux rester un jour sans éprouver le besoin de me dépenser physiquement.

Son don inattendu Le poulet grillé et les pâtes en sauce tomate. C’est mon menu quotidien. Je ne m’accorde qu’un jour par semaine durant lequel je choisis de manger autre chose.

Sur sa shamelist A 19 ans, j’ai décroché une bourse universitaire grâce à ma place dans l’équipe de foot américain, avant de me blesser et de devoir tout abandonner. C’est un grand regret et une honte, même si je n’y pouvais rien.

Son dernier fou rire Un site web a posté récemment une photo d’école de moi à 16 ans. J’y ai une moustache digne d’un acteur porno des années 80!

Son buzz Nous avons récemment fêté les 10 ans de la DJ Rock Fondation dont le but est d’aider les jeunes en difficulté que cela soit pour des problèmes de santé grave ou des besoins de réinsertion. Le sport donne la meilleure des disciplines quand on a des problèmes.


©Rodrigo Varela/WireImage

Sa news Femme Jasmine, ma fille de 18 mois, est forcément la femme de ma vie! Quand elle se réveille et se jette dans mes bras, je suis totalement désarmé.


©Instagram.com/therock

Son actu Il incarne le légendaire sauveteur Mitch Buchannon dans «Baywatch: Alerte à Malibu», contraint de s’associer à une nouvelle recrue, Matt Brody (Zac Efron), aussi ambitieux que tête brûlée! Ensemble, ils vont tenter de déjouer un complot criminel menaçant l’avenir de la Baie. Sortie le 21 juin 2017.


A lire aussi:
Cannes 2017: une «mise à mort» qui divise, avec Nicole Kidman
Interview: Naomie Harris, belle et forte
#FemmeFemina: Sienna Miller, une maman épanouie

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.