Femina Logo

news société

«Balance ton porc»: sur Twitter, des milliers de femmes témoignent

«Balance ton porc»: sur Twitter, des milliers de femmes racontent leur harcèlement sexuel

183 000 tweets comportant le hashtag #BalanceTonPorc ont été comptabilisés.

© Getty

Suite à l’affaire Harvey Weinstein, l’écrivaine canadienne Anne T. Donahue a incité les femmes à parler en accompagnant leur tweet du hashtag #MyHarveyWeinstein. En France, la journaliste Sandra Muller a suivi son exemple. Vendredi 13 octobre 2017, elle a posté le message suivant:

Comme tant d’autres, Sandra Muller a elle aussi été victime de harcèlement. Elle témoigne ainsi:

Tu as des gros seins. Tu es mon type de femme. Je vais te faire jouir toute la nuit.

Des témoignages qui brisent le tabou

Très rapidement, #BalanceTonPorc a fait mouche et s’est hissé en tête des Trending Topics sur Twitter. En Suisse comme dans tous les pays francophones, les femmes ont été des milliers à briser l’omerta entourant les agressions sexuelles et les phénomènes de harcèlement dont elles sont victimes. Et leurs témoignages font froid dans le dos:

Politique, médias, hôpitaux, stagiaires, chantiers… Des femmes issues de tous les milieux témoignent. Pourtant, certaines se font prendre à parti. On leur répond «C’est normal», «Il ne faut pas s’offusquer pour si peu» ou «Si on ne peut même plus draguer…».

L'enjeu: éduquer nos fils

Beaucoup n’ont pas encore saisi la notion de consentement, la portée d’un «non», la différence entre drague et harcèlement ou agression. Et lorsque des papas inquiets déclarent «Je vais immédiatement inscrire ma fille au karaté!», la solution n’est pas là: aucun ne parle «d’éduquer son fils». Ni de respect.


A lire aussi:
Cara Delevingne, Léa Seydoux, Rose McGowan: elles brisent le silence dans l'affaire Harvey Weinstein
«Luisa est-elle là?»: le code secret qui protège les femmes dans les bars de Winterthur
Une étudiante se prend en photo avec ses harceleurs de rue

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.