news people

    Cara Delevingne, Rose McGowan, Léa Seydoux: elles brisent le silence dans l’affaire Weinstein

    La liste s’allonge de jour en jour. Le puissant producteur hollywoodien Harvey Weinstein est accusé d'agressions, harcèlement sexuel et viols par de nombreuses célébrités. Comment a-t-il pu ainsi sévir impunément durant années? Ben Affleck, quant à lui, se retrouve également rattrapé par une affaire qui s'est déroulée en 2003.

    Publié le 
    12 Octobre 2017
     par 
    Muriel Chavaillaz

    «Je me sentais impuissante et effrayée mais je ne voulais pas le montrer. J’espérais que je me trompais sur la situation. En arrivant dans la chambre, j’ai d’abord été rassurée en voyant qu’une autre femme était présente. Mais il nous a demandé de nous embrasser et elle a commencé à l’aguicher.» Ce récit, posté par Cara Delevingne sur son compte Instagram, fait froid dans le dos. La jeune actrice de 25 ans témoigne du harcèlement sexuel que lui a fait subir le producteur américain Harvey Weinstein.

     

     

    Depuis l’enquête publiée par le «New York Times», les témoignages accablants s’enchaînent à Hollywood. Rosanna Arquette, Angelina Jolie, Rose McGowan, Emma de Caunes, Asia Argento, Judith Godrèche: toutes ont corroboré les allégations d’agression, de harcèlement sexuel et de viol. Le pire dans cette histoire? A Hollywood, tout le monde connaissait (et protégeait) les méfaits de Weinstein. Ce dernier a financé des campagnes présidentielles (dont celle d’Obama puis d’Hillary Clinton), a produit d’innombrables films (sa compagnie compte près de 300 nominations aux Oscars) et était surnommé «Le Boss» par ses pairs. Léa Seydoux, elle aussi victime de l’homme d’affaires, s’est confiée au «Guardian»:

    Je rencontre des hommes comme Harvey Weinstein tout le temps. Il a flirté et m’a regardée comme si j’étais un morceau de viande. Nous parlions sur le canapé, quand il m'a soudainement sauté dessus, et a essayé de m’embrasser. J’ai dû me défendre. Il est grand et gros, alors j’ai dû résister vigoureusement. Je suis partie, complètement dégoûtée, mais je n’ai cependant jamais eu peur de lui, car je savais dès le début à qui j’avais affaire. Tout le monde savait ce que Harvey faisait et personne n’a rien fait. Il est incroyable qu’il ait pu agir comme ça pendant des décennies et garder sa carrière. C’est seulement possible parce qu’il a énormément de pouvoir.

    Parmi les victimes du producteur de 65 ans, on dénombre aussi des employées de sa compagnie. D’après le «New York Times», Weinstein aurait passé au moins 8 accords avec des femmes pour des montants allant de 80 000 à 150 000 dollars.

    L'affaire Ben Affleck

    Durant plusieurs décennies, personne n’a osé parler. Pas un acteur pour défendre l’une de ses partenaires. Pire: on découvre même que certains ont, eux aussi, utilisé leur pouvoir pour parvenir à leurs fins. A l’instar de Ben Affleck, rattrapé par un épisode qui s’est déroulé en 2003. Alors qu’il condamnait les agissements de Weinstein sur Twitter, une internaute a rappelé qu’il avait agrippé les seins de l’actrice Hilarie Burton lors d’une interview diffusée sur MTV.

     

     

    «Je n’ai pas oublié», a répondu la comédienne connue pour son rôle de Peyton Sawyer dans la série «Les frères Scott». Le mercredi 11 octobre 2017, Ben Affleck lui a alors présenté ses «sincères excuses» via le réseau social:

     

     

    Depuis l’article du «New York Times», Harvey Weinstein a été licencié de sa boîte de production. Son épouse, Georgina Chapman, mère de ses deux enfants, l’a également quitté. Ira-t-il en prison pour ses actes? Probablement pas. Mais grâce à la parole libérée de toutes ces femmes, espérons que d’autres victimes aient également le courage de parler. Qu’elles n’aient plus peur d’être incomprises, isolées, jugées. Car les comportements tels que celui de Weinstein ne doivent jamais être banalisés. Ils sont inacceptables. 


    A lire aussi:
    Le tennisman français Maxime Hamou harcèle en direct une journaliste
    Pourquoi Brie Larson a-t-elle refusé d'applaudir Casey Affleck?
    #NotOkay, le hashtag qui précipite la chute de Trump

    A lire également
    La chanteuse a débuté le tournage de «Traqués», un film unitaire qui sera prochainement diffusé sur TF1.
    O
    Céline Zufferey portrait écrivain sauver les meubles
    «Sauver les meubles», son travail de master en forme de livre, étonne les médias français et suisses. D’où vient ce talent?
    O
    Un deuxième mariage pour la famille «Game of Thrones»!
    O
    • Beauté
      My Private Boutique

      Roger & Gallet Eau Fraîche Parfumée 100 ml

      Dès 64.90

      45.90 CHF

      -29%
    • Vide Dressing
      My Private Dressing

      Navyboot Sandales

      Dès 279.00

      83.- CHF

      -70%
    Vision
    Poussière, cil, insecte ou grain de sable peuvent venir soudainement venir se loger dans notre oeil...
    Swissquote
    Le marché de l’immobilier suisse constitue une valeur solide.