Femina Logo

news loisirs

Parcs d’attraction: la technologie au service du rêve… et du frisson!

Parc d attraction disney

Le spectacle Jungle Book Jive est l'un des temps forts de cette nouvelle saison à Disneyland Paris.

© Disneyland Paris

La sinistre bâtisse est resté fermée plusieurs mois, couverte d’une toile géante qui jetait une part de mystère supplémentaire sur ce manoir. Rouverte ce printemps, l’attraction Phantom Manor de Disneyland Paris a subi ce que, dans le jargon Disney, on appelle un renouvellement et une réhabilitation. Traduction: on a amélioré les ficelles de la narration et procédé à une grosse amélioration technique pour coller avec les technologie actuelles.

Enfin, le destin tragique de Mélanie Ravenswood, fille du propriétaire de la mine d’or toute proche, mariée puis abandonnée par son jeune fiancé assassiné le jour des noces - fil rouge de l’attraction - n’échappe plus à personne. Le long de cette attraction où l’on progresse assis dans une sorte de petit wagon deux places, les mouvements des animatronics, ces personnages animés plus vrais que nature, ont gagné en fluidité. Les illusions et autre effets spéciaux, eux, ont pris un coup de jeune.

Bjorn Heerwagen, directeur design et production chez Walt Disney Imagineering, dont l’équipe s’est occupé de cette rénovation, explique:

“Nous sommes des raconteurs d’histoire, et tous les progrès sont mis au service de ces histoires. Mais les effets les plus bluffants ne sont pas toujours les plus modernes, il y a des techniques qui, même si elles sont anciennes, marchent très bien.”

Ratatouille, Marvel et Obélix

Ouvert en 1992, le parc a subi de grandes rénovations en 2017, année de son vingt-cinquième anniversaire: “On a par exemple transformé l’une de nos attractions phares, Space Moutain, en Hyperspace Moutain, en incluant des éléments qui immergent nos visiteurs dans une ambiance de bataille intergalactique façon "Star Wars". Sur le parc, on intègre aussi le progrès pour des raisons de durabilité: “On remplace l'hydraulique par l’électrique, moins énergivore. Ou les ampoules par des leds”, explique Bjorn Heerwagen.

Quant aux équipes créatives, elles utilisent désormais les casques de réalité virtuelle pour tester les futures attractions, comme par exemple celles que ces faiseurs de rêve développent actuellement pour le futur monde Marvel dans les Walt Disney Studios.

Ratatouille, l’aventure Totalement toquée de Rémy, reste la dernière création en date du parc parisien. Ouverte en 2014, elle entraîne le visiteur muni de lunettes 3D dans une folle aventure avec le célèbre petit rat cordon bleu où tous les sens sont sollicités.

Les Dark Rides, ce type de parcours truffés de mise en scène et d’effets spéciaux vont elles sonner le glas des “manèges” à sensation plus classiques, type roller coaster? Pour Guy Vassel, Directeur général adjoint du marketing au Parc Astérix (lui aussi en région parisienne), qui met en vedette les aventures du célèbre petit Gaulois à moustache et de son ventripotent acolyte Obélix, c’est non:

“Elles ne les remplacent pas, elle les complètent. Notre intérêt est d’avoir une collection qui permet à chacun de trouver son compte!”

Inaugurée ce printemps, l’attraction Attention Menhir! est un film multisensoriel projeté dans une salle de 300 places: “Nous voulions un lieu familial, indoor et à forte capacité qui puisse offrir de nouvelles expériences, notamment grâce à la 4D.” 6,5 millions d’euros plus tard, on suit les aventures de Peupaplus, un ceinturon mandaté par César pour capturer Panoramix.

A Port Aventura, à quelques kilomètres de Barcelone en Espagne, c’est Street Mission, un parcours interactif et sensoriel en 3D qui va surprendre les spectateurs en compagnie des personnages de Sesame Street.

Autre source d’inspiration - et de challenge - pour les équipes de création des attractions: les films qui les ont souvent initiés, et dont les suites ou les remakes jouent la surenchère au niveau des effets spéciaux. A Disneyland Paris, on travaille sur le nouveau land Marvel mais aussi sur un univers "Star Wars" autour des derniers films de la saga. Tandis qu’en Californie et en Floride, Galaxy Edge ou encore Avatar bluffent déjà les visiteurs. Aux Studios Universal à Hollywood, à Los Angeles, Jurassic Park, The Ride, imaginée en 1996 par le producteur du film lui-même Steven Spielberg a fermé ses portes à l’automne dernier pour revenir cet été avec des effets encore plus impressionnants et un scénario tiré des derniers films de la série. Son nom, Jurassic World The Ride dont les teasers savamment distillés sur les réseaux sociaux laissent prévoir quelques frissons supplémentaires.

Nos 3 coups de coeur de l’été 2019

Disneyland Paris, France

Pour cette saison estivale, super-héros et princesses ont laissé la place à des vedettes un peu plus poilues pour le Festival du Roi Lion et de la Jungle, qui met en vedettes des personnages comme Simba, Mufassa, Timon et Pumba ou Baloo et King Louis du "Livre de la Jungle".

Dans ce nouveau programme, coup de coeur pour les spectacles live de plus en plus bluffants! Dans le Frontierland Theatre, c’est le spectacle Le roi Lion et les rythmes de la Terre qui met en scène une trentaine d’artistes chanteurs, danseurs, acrobates interprétant les plus belles chansons du célèbre dessin animé qui fête ses 25 ans cette année.

Sur Central Plaza, le show The Jungle Book Jive est un festival de couleurs et de sons façon Bollywood, avec, notamment, une troupe de percussionnistes du Rajasthan à l’énergie communicative.

Disneyland Paris, le festival du roi Lion et de la Jungle, jusqu’au 22 septembre 2019.

Disneylandparis

Parc Astérix, France

Le Parc, qui fête cette année ses 30 ans, propose un film en 4D dans un tout nouveau théâtre de 300 places, les Studios Idéfix. Tout commence par un petit tour dans le camp romain de Babaorum pour faire connaissance avec Peupaplus, un centurion à qui César va confier la tâche d’enlever Panoramix le druide afin de faire main basse sur la recette de la potion magique. Installés dans des sièges dynamiques, on prend part à cette aventure en 4D totalement immersive.

parcasterix

Port Aventura, Espagne

Dans ce parc situé à une heure au sud de Barcelone, les plus courageux peuvent se frotter aux rollers coasters parmi les plus vertigineux au monde. Pour une expérience plus calme, le parc inaugure cet été Street Mission, un parcours interactif et sensoriel au cœur de l’univers du célèbre "Sesame Street".

portaventuraworld

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Jennifer vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina