Femina Logo

astuces

Les DO et DON'T de la beauté en confinement

Les DO et DON'T de la beauté en confinement

Pour toutes celles qui ont une frange, il y a deux solutions: changer de coiffure ou prendre ses ciseaux et se brancher sur le bon tuto!

© Getty

Le visage: Do

On peut, on doit, on va alléger notre routine visage… mais vous avez sans doute déjà constaté que votre peau reste assez susceptible, même sans être soumise aux éléments extérieurs (pollution, UV). En 2018, Shiseido avait réalisé une étude en partenariat avec la JAXA, l’agence d’exploration aérospatiale japonaise, sur 23 personnes enfermées pendant 15 jours. Nathalie Broussard, directrice de la communication scientifique de la marque, commente les résultats: «Le stress et l’anxiété, plus élevés qu’à l’ordinaire pendant cette expérience, se sont manifestés au niveau de la peau par une baisse de la fonction barrière, une production de sébum accrue et l’augmentation d’un facteur inflammatoire. Conséquence, la peau peine à retenir l’eau en son cœur et se déshydrate.» Moralité: on double ses efforts côté hydratation avec des sérums et des masques ciblés et on pratique quelques gestes pour activer la micro-circulation.

Le visage: Don’t

Comme on le répète toujours, qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente ou qu’on soit confiné chez soi, on nettoie soigneusement sa peau le soir. On élimine le maquillage et on enlève sébum et impuretés avec ses produits habituels, sans rien changer. On n’oublie pas le gommage hebdomadaire qu’on peut aussi fabriquer maison avec ce qu’on trouve dans sa cuisine, huile d’olive ou de coco, miel, sucre, marc de café. Et non, ce n’est pas le moment de tester tous ces vieux produits périmés, on les jette!

Les poils: Do

Esthéticienne indépendante à Sion, Vinciane Villeneuve publie de petites vidéos sur ses réseaux sociaux afin de rassurer et d’aider ses clientes. Pour les faux cils, par exemple, quand leur frange devient trop mitée, on les enlève avec du démaquillant waterproof. Pour l’épilation, la Valaisanne recommande idéalement la cire tiède, tuto à l’appui, par exemple celle de Veet (qu’on peut normalement acheter dans les supermarchés au rayon hygiène). Sinon, les crèmes dépilatoires permettent de tenir les poils à distance quelques jours.

Les poils: Don’t

Le rasoir n’est à utiliser qu’en dernier recours, car si on n’y est pas habituée, on risque de se couper ou d’irriter la peau en rasant sans mousse, par exemple. Quant à la zone du bikini, le rasoir serait tout simplement catastrophique: bonjour poils incarnés qui s’infectent.

Les ongles: Do

Florence Stumpe, patronne des 20 espaces The Nail Bar, s’est organisée pour envoyer des kits de dépose de vernis permanent à ses clientes. Ils contiennent le produit à l’acétone, des papillotes pour chaque doigt, un bâtonnet pour décoller et les instructions nécessaires. Des infos sont disponibles sur sa page Facebook, ainsi que des astuces et des vidéos pour prendre soin des mains et des pieds, qui auront eux aussi bientôt besoin de liberté! Pour les ongles en gel, on peut limer l’épaisseur, petit à petit, chaque 4-5 jours, en attendant que l’ongle repousse.

«Les ongles ne seront pas très beaux pendant quelque temps, il faudra être patient, prévient Florence Stumpe, mais au moins ils seront sains en dessous. On peut en attendant les recouvrir de vernis foncé, jouer avec la couleur pour masquer la démarcation.»

Les ongles: Don’t

L’acétone n’est pas ce qu’il y a de mieux pour la peau, mais tirer sur les couches de vernis permanent ou de gel pour les arracher serait encore pire, car cela effeuillerait les ongles en leur ôtant une couche de kératine. Le lit unguéal pourrait se soulever, laissant entrer des bactéries et provoquer infections ou mycoses.

Les cheveux: Do

On peut se permettre d’espacer les shampooings en l’absence de jugement social (votre famille sera tolérante, elle). Pour le problème assez répandu des racines, beaucoup de coiffeuses dépannent leurs clientes en leur envoyant un kit couleur personnalisé (vous envoyez une photo de vos cheveux) avec une petite dose de produit pour faire la retouche soi-même. On profite également de ce temps suspendu pour bichonner ses longueurs avec des masques maison à base d’huiles végétales ou pour assainir son cuir chevelu avec un scrub improvisé (en rajoutant du sucre brut ou du gros sel, par exemple, à son shampooing).

Voir cette publication sur Instagram

Spéciale confinement

Une publication partagée par Tribu3 (@tribu3coiffure) le

Les cheveux: Don’t

On ne craque pas pour une coloration complète maison de supermarché alors qu’on ne l’a jamais fait, les professionnels craignent une épidémie de catastrophes capillaires post-Covid-19! Pareil pour celles qui décident de se couper les cheveux elles-mêmes. A moins d’être très habile, on évite de saboter le carré effilé avec tant d’amour chaque 2-3 mois par votre coiffeuse préférée. Si, toutefois, vous ne supportez plus votre frange, suivez les conseils des pros, comme Luisa Marino, de Tribu3, à Lausanne, qui publie des tutos sur son compte Instagram: jamais sur cheveux mouillés et jamais tout droit, mais en piquetant le long de la frange.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E43: Comment recharger nos batteries d'ici Noël

Octobre rose

Episode spécial Octobre rose: Un message de soutien aux patientes et à leurs proches

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina