Femina Logo

sexo

L’automne, la meilleure saison pour tomber amoureux

Amour saison automne 0
© Getty

Ce n’est pas nous, mais la chronobiologie (la discipline qui étudie les rythmes biologiques) qui le dit

Selon de nombreux scientifiques norvégiens et allemands, l’hormone du désir n’est jamais aussi présente dans le corps que pendant les mois d’automne. L’hypothèse de ce pic saisonnier? Un type de période de rut, transposée chez les humains. Ou quand notre état sauvage l’emporte sur le spleen, la grisaille et la goutte au nez.

Facebook, radar des love stories

Il est amusant de lire que le géant Facebook a détecté que les plus gros changements de statuts amoureux (de «célibataire» à «en couple» ou «fiancé») de ses inscrits se passent durant les mois d’automne. En revanche - sortez les mouchoirs - les deux périodes où l’on quitte le plus son partenaire seraient les deux semaines qui précèdent les fêtes de fin d’année (afin d’éviter les repas avec la belle-famille?) ou les vacances d’été (ah, les fantasmes autour du maître-nageur sauveteur).

Une femme (qui a froid) nommée désir

Tiens, tiens. Il n’y a pas que dans les films que Monsieur dépose sur les épaules de l’héroïne frigorifiée son manteau… Dans la vraie vie, une étude publiée dans la revue «Perception» révèle que les hommes sont plus attentifs pendant les frimas. Probablement moins habitués à voir de la peau nue que durant la période estivale, les mecs remarqueraient immédiatement la moindre petite partie du corps dévoilée. Avis aux célibataires pour cet automne: robes à découpes et autres décolletés grands V devraient vous assurer un boyfriend illico presto. Ou une pneumonie, c’est selon.

Génération «Netflix and chill»

L’automne est aussi la saison propice pour visionner des films sous la couette. Ca tombe bien, regarder des comédies romantiques ferait naître et renforce le couple. C’est ce qu’avance Matthew Johnson, directeur du «Marriage and Family Studies Laboratory» à l’Université de Binghamton, dans l’état de New York. Selon ce chercheur, le secret réside dans la discussion amenée par le film sur sa propre relation amoureuse et les bienfaits de communiquer sur celle-ci. Désolée Messieurs, mais visionner le dernier Bridget Jones pourrait vous assurer une partie de sexe, voire beaucoup plus si affinités cinématographiques…

Road trip mon amour

Dans son analyse qui date de 2015, Matthew Johnson s’est également penché sur les vertus de la route pour le bien-être du duo amoureux. En effet, les trajets en voiture assez longs ont deux avantages: primo de régler les conflits sans pouvoir vous échapper par la porte de sortie… Deuzio d’apprendre à mieux connaître sa moitié en profitant du temps passé ensemble pour parler de sujets divers. A vous donc les escapades sur les chemins suisses éclairés de belles couleurs d’automne!

Hashtag «cuffing season»

Sur les réseaux sociaux, les Anglais appellent le phénomène de l’attraction amoureuse à la période des feuilles qui tombent la «cuffing season», littéralement la «saison des menottes», autrement dit, «un partenaire pour l’automne-hiver». On peut d’ailleurs trouver sa définition dans L’Urban Dictionary:

«Pendant les mois d'automne et d'hiver, les gens qui préfèrent d’habitude être célibataire et casanier se révèlent être comme tout le monde: désireux d'être «menottés» ou liés par une relation sérieuse.»

Le terme reste encore abstrait pour vous? On vous recommande les excellentes et hilarantes infographies du «Huffington Post» américain sur la cuffing season. Mieux qu’un guide sexo. Le mercure qui dégringole, encore plus aphrodisiaque que le gingembre et le bois bandé.


A lire aussi:
Décryptage: les dessous des sexfriends
Couple: pourquoi on retombe amoureux de nos ex?

Pourquoi les Millennials font moins l'amour que leurs parents?

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.