Femina Logo

news société

Tendance: le retour du pop-corn

A chaque fois que nous regardons un film, c’est la même chose: le générique de début vient à peine de commencer que surgit déjà la notoire «petite faim.» C’est automatique. Car lorsque nous sommes installées au cinéma, notre main a l’habitude de se plonger dans le bac de pop-corn XXL que nous tenons sur nos genoux (au risque d’effleurer celle de notre voisin, avec lequel nous avons accepté de le partager…) Ces fameux grains de maïs soufflés existent depuis le XIXe siècle, mais ont su résister au passage du temps.

Le terme «popped corn» (ou «maïs éclaté» en français) est apparu en 1848. Dans les années 1890 furent utilisées les toutes premières «machines à pop-corn» aux Etats-Unis, lesquelles firent les beaux jours d’une jolie confiserie de Chicago.

Aujourd’hui, modernisé, le snack s’est relooké: il s’aventure à présent hors du cinéma pour découvrir des milieux plus chics, n’arborant plus que ses rayures rouges et blanches lorsqu’il souhaite s’habiller «vintage.» Et il s’adapte avec brio aux tendances actuelles, osant le sans gluten, le ultralight et tous les parfums imaginables qui nous font baver d’envie.


© Getty

Scarlett Johansson, vendeuse de pop-corn

Ordinairement dégusté devant des classiques du cinéma, le pop-corn est passé de l’autre côté de l’écran et se retrouve à présent dans les mains des plus grands acteurs: le 22 octobre 2016, Scarlett Johansson inaugurait sa nouvelle boutique de pop-corn à Paris. Et afin d’en fêter l’ouverture, elle a même joué les serveuses, à la plus grande joie des clients venus nombreux.

Le shop, baptisé «Yummy Pop», est resté ouvert bien après l’heure de fermeture prévue, l’actrice américaine étant apparue dès 21 h 30 pour récompenser les fans les plus patients. En plus d’assurer un coup de pub plutôt conséquent pour sa nouvelle enseigne, on dirait bien que Scarlett a beaucoup apprécié cette expérience de serveuse, à en croire son radieux sourire. Vêtue d’un tablier et d’une marinière, elle semblait sincèrement ravie de servir les clients. (Et on n’imagine même pas leur enthousiasme!)


© Getty

Le pop-corn version Suisse

Le temps des machines à pop-corn parcourant les rues est révolu: à présent, les marques spécialisées dans le maïs soufflé fleurissent de toutes parts. La tendance healthy qui s’invite petit à petit sur les rayons des supermarchés a déniché son snack préféré. On les préfère aux chips, beaucoup plus grasses, mais pas plus satisfaisantes.

En Suisse, la marque «Be Gourmet Pop-corn» propose une sélection 100% naturelle, dont les saveurs sont aussi originales qu’appétissantes: sel fou et herbes, curry et citron, chocolat et citron vert, ou encore framboise et chia… Comme le promet la marque sur son site Internet, ces gourmandises-là ne manqueront pas de «bousculer nos habitudes.»


© Facebook bepopcorngourmet

Un snack light (le maïs est quand même une plante!) qui s’adapte à tous les goûts et qu’on peut facilement réaliser chez soi, pour le déguster tranquillement devant un film (sans culpabiliser)? Franchement, quoi demander de mieux?


A lire aussi:
Tendance: le gâteau licorne nous fait rêver
Food: retour en enfance avec le trend Barbapapa
Franco Noriega:le chef modèle qui enflamme Instagram

pop corn sachet blanc sirop bacon
1 / 6

Recette de pop-corn sucrés-salés façon Canada, au sirop d'érable et au lard.

© Pinterest Confit Banane
pop corn blanc courge épices
2 / 6

Recette de pop-corn à la courge et aux épices.

© Pinterest cookies and cups
ballons pop corn batonnets miel
3 / 6

Recette des ballons de pop-corn au miel.

© Pinterest gimme some oven
pop corn sachet rouge blanc caramel
4 / 6

Recette de pop-corn au caramel «mais pas que...»

© Pinterest lapopottedemanue
pop corn beurre cacahuete sachet blanc rouge
5 / 6

Recette de pop-corn au beurre de cacahuète.

© Pinterest recipegirl
pop corn nutella fraise chocolat sachet blanc
6 / 6

Recette de pop-corn au Nutella.

© Pinterest cuisineetvinsdefrance

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.