Femina Logo

Ah, décembre. Les marchés de Noël surpeuplés, les gens survoltés à la recherche (désespérée) de cadeaux, et cette furieuse tendance à vouloir faire le point sur l’année qui s’achève. Or, autant dire que 2016 aura été un millésime… plutôt compliqué. Entre l’élection d’un Trump à la Maison Blanche, le Brexit, les annonces de hausses des primes maladie, les conflits qui endeuillent la planète, le climat qui continue de se détériorer (merci Mélanie Laurent et Leonardo DiCaprio pour la piqûre de rappel), on serait facilement tenté de se dire que l’avenir est sombre. Mais tout est question de perception.

Et parfois, regarder le verre à moitié plein, ça fait du bien. Alors chez Femina, on a décidé de dresser notre petite liste feel good. 17 raisons* - sérieuses ou superficielles, sociétales ou cinématographiques, locales ou mondiales - qui nous font nous réjouir, envers et contre tout, de l’année prochaine, de ces nombreuses opportunités qui nous sont offertes de rire, de nous détendre, de soupirer d’aise.

1# On suivra toutes les rumeurs sur l’iPhone 8

Avec un écran incurvé, sans bouton home, sans prise jack… et qui sait, peut-être équipé d’une Nespresso ou d’une machine à remonter le temps. Imaginer à quoi ressemblera le prochain iPhone fait partie des passe-temps préférés des geeks de tout poil. Le prochain débarquera à l’automne, et la firme à la pomme devrait marquer le coup: cela fera dix ans que le smartphone de Cupertino est entré dans nos vies. Parmi les rumeurs: le chargement sans fil et peut-être la reconnaissance faciale ou de l’iris. Ambiance Big Brother.

2# On n’arrêtera pas le binge-watching

Autant dire que 2017 sera un joli cru côté séries télévisées. Il y aura du Game of Thrones bien sûr, mais pas seulement. Surtout, on se réjouit de la renaissance de Twin Peaks, presque 30 ans après les premiers épisodes. Le tout encore signé du magistral (et un chouia déjanté) David Lynch.

3# On va titiller notre âme d’enfant (et de princesse).

Et pourquoi, passé les 16 ans, on n’aurait plus le droit de rêver de porter une couronne et de vivre dans un château enchanté? «La belle et la bête» sont de retour, et l’on aimerait beaucoup avoir nous aussi un chandelier qui parle. Sortie le 29 mars 2017, avec Emma Watson.

4# On travaillera le coeur léger

Côté égalité salariale, la Suisse a encore du boulot à faire. Mais dans ce monde profondément injuste, une (petite) avancée devrait apporter un peu de soutien aux femmes qui souhaitent concilier vies professionnelle et familiale. Dès le premier janvier 2017, les aides financières prévues par la loi sur l’égalité seront réorientées. Ces fonds serviront à encourager des projets modifiant les conditions de travail (comme l’instauration de modèles de temps de travail flexibles, ou des systèmes salariaux équitables) et visant à augmenter la présence de femmes dans des domaines professionnels qui souffrent de pénurie de main d’oeuvre qualifiée.

5# On fera mieux avec moins

Vous passez des heures, tous les jours, le nez penché sur votre smartphone? Et vous aimeriez bien réduire un tantinet votre dépendance à ce satané petit objet? Des Zurichois sont là pour vous aider! Ils viennent de développer un nouveau téléphone spécial «digital détox». Un bel objet, disponible en noir ou blanc, qui vous permet d’appeler ou de recevoir des messages. Et c’est tout. Pas d’appareil photo, pas d’agenda, pas de réseaux sociaux. Déroutant les premiers jours, mais on s’y fait. Et on découvre alors que, finalement, on a bien plus de temps libre que l’on ne le pensait. A quoi va-t-on bien pouvoir le consacrer?

6# On ira faire du shopping à Sion

Vous avez vu le documentaire Demain, de Mélanie Laurent et Cyril Dion? On y parle certes de gestion des déchets et de jardinage éco-responsable, mais aussi de l’avènement des monnaies locales, comme à Bristol en Grande-Bretagne. La Suisse, elle aussi, s’y met gentiment. Nous avions déjà les «Léman» à Ouchy, voici que le Valais aura droit à son «Farinet», dès le mois de mars. Le slogan de cette devise pas comme les autres? «Pour refaire le monde, le Fendant c’est bien, le Farinet, c’est mieux.» De beaux billets de 1, 2, 5, 10, 13 (!), 20, 50 et 100 (Farinets, donc), permettant de favoriser le commerce de proximité. A nous les raclettes au fromage de Bagnes.

7# On se prendra pour une super-héroïne

A force, on avait bien dû se rendre à l’évidence: les films de super-héros étaient sexistes. Superman, Batman, Spiderman… Des «man» partout, des «woman» nulle part, ou presque. Enfin, les studios hollywoodiens ont entendu notre appel. Après une brève apparition dans le récent Batman vs.Superman (...), la mythique Wonderwoman a droit à «son» long-métrage. Incarnée par la belle Gal Gadot, cette princesse des Amazones va montrer à Chris Pine et aux hommes en général que l’expression «sexe faible» a du plomb dans l’aile. Sortie le 7 juin 2017.

8# On admirera les poissons

Des crocodiles sacrés, des raies Léopold du Brésil, des petits et des gros poissons venus des 5 continents. Tout ça au sein du plus grand aquarium d’eau douce d’Europe. Et ce ne sera pas à Marseille ni à Barcelone ou Hambourg, mais à… Lausanne. Aquatis, vaste aquarium et vivarium, ouvre ses portes au printemps au nord de la ville.


9# On partira en week-end à Bordeaux (ou à Pistoia)

Et au fait, on part où en vacances en 2017? Si l’imagination vous manque, pas de panique. Le Lonely Planet a établi sa liste des dix villes à visiter sans délai… Et certaines sont à portée de main ou presque, pour un week-end d’évasion par exemple. A l’instar de Bordeaux, pour les amateurs de vin bien sûr, mais pas uniquement. Autre idée: Pistoia, l’une des villes les moins visitées de Toscane (il faut dire qu’il y a de la concurrence dans le coin), malgré sa très belle place du Dôme. Ou alors filez voir la douce Lisbonne, autre destination immanquable selon le célèbre guide.

10# On chantera mal et à tue-tête (et tant pis pour notre dignité)

Sortez vos habits de lumière et mettez le champagne au frais. Samedi 13 mai 2017, c’est la grande finale de l’Eurovision, à Kiev. Alors on invite tous ses amis (déguisés en Conchita Wurst, c’est un plus) chez soi, on allume la télé et on laisse la magie opérer. On n’a pas encore découvert les finalistes de tous les pays, mais on est sûr qu’il y a dans le lot quelques perles de kitschitude, à savourer sans modération.

11# On chantera mal et à tue-tête (bis)

Moins kitsch, Imany s’arrête en terre romande le 6 avril à Thônex. Son «Don’t be so shy» entraînant a été visionné près de 190 millions de fois. Un petit concert aux portes du printemps pour nous faire patienter jusqu’aux festivals de l’été...

12# On souhaitera bon anniversaire à Germaine

Il y a 200 ans s’éteignait celle que l’on appelle encore aujourd’hui Madame de Staël. Une femme qui accusait la société, patriarcale, d’empêcher les femmes de dévoiler leur vrai potentiel. Une intellectuelle qui, toute sa vie, dénonça la condition de la femme, prôna le dialogue entre les peuples et dénonça l’autoritarisme des puissants. Quitte à grandement froisser Napoléon (qui l’accusait d’avoir un «esprit trop développé pour une femme»), l’obligeant à l’exil. Installée au château de Coppet durant une longue partie de sa vie, elle repose aujourd’hui à quelques pas, dans le jardin. On vous laisse le choix: déposer une bougie sur sa tombe, ou lire son «Corinne ou l’Italie».

13# On se chatouillera avec des plumes (ou pas)

La sortie du livre «50 nuances de Grey» avait émoustillé la moitié de la population mondiale (à la louche). Par la suite, le film tiré de l’ouvrage de E.L. James en avait laissé quelques-uns sur leur faim, malgré la plastique de Jamie Dornan, aka Christian Grey. Autant dire que la suite, «50 shades darker» (50 nuances plus sombres) est attendu avec beaucoup d’espoir, puisque les choses devraient se corser un peu pour nos deux tourtereaux. Mais où a-t-on bien pu ranger ses menottes et son loup noir?

14# On fera la paix avec les espadons

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour les espadons, ça veut dire beaucoup. Une cinquantaine de pays (réunis au sein de la commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique, si vous voulez tout savoir) ont décidé d’établir un quota restrictif pour 2017 sur la pêche aux espadons. Une espèce victime de surpêche et dont la population a dangereusement baissé. Un quota amené à diminuer chaque année jusqu’en 2022. Comme son cousin le thon rouge, l’espadon sera pour la première fois au bénéfice d’une mesure de protection.

15# On prendra mieux soin des victimes de violences domestiques

Le canton du Valais se dote d’une nouvelle loi sur les violences domestiques afin, notamment, de mieux protéger les victimes. Parmi les mesures, l’expulsion des auteurs de violences du domicile et l’établissement d’un registre des violences, afin de tenter de prendre la mesure du phénomène.

16# On caressera des caribous

Il faut toujours se trouver de bonnes excuses pour partir en vacances. Vous aimez les caribous, la nature sauvage et l’accent québécois? Ça tombe bien, le Canada aura 150 ans l’année prochaine. Du coup, des festivités vont s'égrener durant toute l’année à travers le pays.

17# On salivera

Essor du crowdfunding oblige, les micro-enseignes locales explosent. Nous avons eu droit en 2016 à pléthore d’ouvertures de bistrots, de magazines, de boutiques, de torréfacteurs de café… Et la tendance n’est pas prêt de s’arrêter. On se réjouit du coup de découvrir le prochain café à la mode, ou la future gourmandise que l’on voudra tous tester. En attendant, avouons-le avec un peu de fébrilité, l’inauguration du premier Tibits en Suisse romande, prévue pour courant 2018.

*Au fait, pourquoi 17? Parce qu’il s’agit, en mathématiques, de l’un des nombres chanceux d’Euler. Et la chance, on aime ça.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.