Femina Logo

Après le scandale des messages misogynes reçus par une jeune féministe, Tinder fait à nouveau parler de lui. Via l’application de drague, Jill McMahon a eu la mauvaise surprise de se faire traiter de «grosse» par un célibataire qui avait pourtant aimé son profil. Ce dernier a cru bon de lui envoyer le message suivant: «T’es un peu grosse, non?»

Loin de s’écraser devant tant de stupidité, l’habitante de Dublin lui demande: «Est-ce que ce genre de discours fonctionne d’habitude?». Réponse de son interlocuteur: «Ce n’était pas un discours mais une observation.» Jill lui envoie le message suivant: «De mon côté, je pourrais perdre du poids si j’en avais envie, mais je ne suis pas sûre que tu puisses faire quoi que ce soit pour être moins désespérant.» Vexé, le goujat écrit alors: «Je peux me montrer moins désespérant quand je veux tandis qu’il te faudrait des mois pour prendre conscience que tu as besoin de maigrir et encore quelque temps pour commencer à te bouger pour y remédier.»

La réponse cinglante de Jill

Avec humour, Jill est alors parvenue à fermer le clapet de ce gentleman: «Suis-je censée te remercier de me faire remarquer ça? Tu es un vrai bienfaiteur, tu devrais en être fier ;-) Merci pour ta prise de position, j’adore ça quand un mec me dit ce qui ne va pas avec mon apparence. Mais je suis très bien dans mes baskets donc, malheureusement, tu vas être forcé de répandre ta gentillesse ailleurs. A ta place, je serais plus préoccupée par ton besoin d’utiliser Tinder pour évaluer le poids des femmes plutôt que de trouver un vrai rencard. Mais hey, qui suis-je pour te juger? Je suis juste un peu grosse :-)» On espère que, désormais, ce jeune homme réfléchira à deux fois avant de critiquer ouvertement le physique d’une personne qui n’avait rien demandé…

A lire aussi: «Si tu étais plus mince, je t'épouserais»

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.