news société

    Tinder: «Si tu étais plus mince, je t’épouserais»

    Après un rendez-vous Tinder, une jeune femme s’est vue éconduite parce qu’elle était trop grosse. Choquée par les propos du gentleman à qui elle a eu à faire, la jeune femme a décidé de partager son expérience sur les réseaux sociaux et de répondre publiquement au message qu’elle a reçu.

    Publié le 
    9 Juillet 2015
     par 
    Chloé Burgat

    Michelle Thomas était plutôt optimiste une fois son rencard avec Simon terminé. Quelques verres, un restaurant et un baiser échangé auraient pu être les prémisses d’une belle relation.

    Mais le lendemain, la jeune femme déchante. Elle reçoit un message de l’homme en question, un certain Simon. Il lui confie qu’il a passé une magnifique soirée en sa compagnie. «Je t’adore, tu es malicieuse, drôle et simplement le genre de fille avec qui j’aimerai sortir». Jusque-là tout va bien. Sauf que le bellâtre à l’indélicatesse de lui faire remarquer qu’elle est trop enrobée à son goût et que si elle était plus mince il l’épouserait sur-le-champ.

    Michelle accuse le coup mais décide de répondre publiquement au malotru.

     

     

    «J'aime ce à quoi je ressemble»

    La jeune femme aime l’image que lui renvoie son miroir, mais explique à Simon qu’il a réussi à (r)éveiller en elle l’angoisse de beaucoup de femme, celle d’être trop grosse. Elle le remet également à sa place en lui faisant remarquer que son «bodyshaming» (expression employée pour désigner le fait de blâmer quelqu’un pour son corps) est inacceptable, sadique et blessant.

    «Elle a une trop bonne opinion d'elle-même, elle a besoin d'être un peu rabaissée» voilà comment Michelle, qui s’est toujours vue en femme confiante et heureuse, explique le comportement de Simon.

     

     

    Depuis quelque temps, de nombreuses femmes luttent contre le bodyshaming et plus encore contre le fatshaming (grosse phobie). L’été dernier, certaines anglaises et américaines partageaient des photos d’elles en maillot de bain sur les réseaux sociaux via le hashtag #fatkini.

    On peut voir sur son compte Instagram que Michelle Thomas a par ailleurs participé au hashtag #everybodysready (tout le monde est prêt), inventé pour railler les publicités montrant de jeunes femmes minces à l'extrême en maillot de bain et prêtes pour se montrer sur la plage.

     

     

     

    A lire également
    femme sans maquillage sur fond bleu
    Critiquée à cause de son acné, une jeune femme publie une vidéo d'elle qui fait réfléchir.
    O
    Inventé par la blogueuse mode Gabi Fresh, le hashtag #fatkini fait un véritable tabac.
    O
    Stefania Ferrario veut être considérée comme un mannequin, un point c'est tout.
    O
    News loisirs
    Jusqu'au 23 décembre, la capitale culturelle de la Suisse se transforme en un lumineux village de Noël, situé au cœur de la vieille ville.
    O
    News loisirs
    Tous nos coups de cœur de l'année: le doux parfum du vin chaud, de la raclette et des marrons nous appelle déjà!
    O
    tarte chocolat vegan
    Cuisine
    Pour les gourmands qui ne consomment pas de substances animales, les chefs de l'EHL ont concocté un menu de fêtes 100% végétal!
    O