soins & bien-être

    Autobronzants: le grand test de la rédac

    A l’heure où l’on rêve de jambes hâlées et de teint ensoleillé, les membres de la rédaction ont triché pour bronzer. Crèmes, gels, brumes, capsules: trouvez la solution beauté qui vous conviendra le mieux!

    Publié le 
    6 Mai 2016
     par 
    Rédaction

    Gel-crème hydratant autobronzant visage et corps de Nuxe

    Test effectué par Valérie, responsable beauté

    Odeur et texture du produit: La texture est assez épaisse pour un gel-crème mais quand on veut du bio, on accepte. L'odeur par contre est plus difficile, on devine la mangue mais on sent surtout le plastique brûlé. On est presque soulagée quand l'odeur typique légèrement caramélisée de l'autobronzant ressort, après une heure ou deux.

    Application: Elle est formulée pour le corps et le visage mais je la recommande d'avantage pour le visage, vu sa richesse et la subtilité du résultat.

    Résultat après 1 semaine: On annonce un hâle progressif et un effet bonne mine, c'est bien le cas. La coloration est très, très discrète, parfaite pour les visages pâles comme moi, par contre sur le corps on aimerait des gambettes légèrement plus bronzées. En revanche aucun risque de zébrures!

    Résultat après 3 semaines: Je n'ai pas continué à l'utiliser car l'odeur pour moi est rédhibitoire, malgré que je sois une immense fan de Nuxe et une inconditionnelle du bio.

    Ce que j'ai aimé: Sa compo hyper clean, eau florale, huiles​​ de macadamia bio, de tournesol, de coco, extrait huileux de mangue bio, DHA (l'actif autobronzant) issue d'une céréale et Erythrulose (l'autre actif bonne mine) issu de la biofermentation d'un sucre.

    Ce que j'ai moins aimé: Le fait que sur le corps, le résultat soit trop lent à venir, et l'odeur bien sûr, comme déjà dit. Grosse déception.

    Gel-crème autobronzant Bio Beauté by Nuxe, 18 fr. les 100 ml.

     

    Capsules autobronzantes d’Oenobiol

    Test effectué par Sermena, assistante de direction

    Application: L'avantage des capsules, c'est qu'il suffit d'en avaler une par jour avec un peu d'eau au cours d'un repas. Un geste simple, rapide, sans odeur ni tâche sur la peau.

    Résultat après une semaine: J'avoue que j'ai la peau tellement claire que le résultat après une semaine n'est pas flagrant.

    Résultat après trois semaines: Certes, je suis loin de la peau caramélisée mais l'effet bonne mine est au rendez-vous et cela me convient parfaitement. Le rendu est naturel et mon hâle est abricoté. Bien entendu, pour un effet optimal, il faut compter environ deux mois d'utilisation.

    Ce que j'ai aimé: La facilité d'utilisation et la boite qui se transporte aisément dans le sac à main.

    Ce que j'ai moins aimé: Son prix trop élevé.

    Capsules autobronzantes Oenobiol, 38 fr. la boîte de 30.

     

    Lotion corps teintée de Clinique

    Testé par Letizia, stagiaire web

    Odeur et texture: La texture est agréable et crémeuse d'une jolie couleur caramel. Par contre l'odeur est un peu acide est très prononcée à mon goût.

    Application: La crème pénètre rapidement et il est assez facile de l'appliquer de manière uniforme. Au début, elle rend la peau un peu collante mais une fois sèche, la peau est très douce. Les consignes d'utilisation prévoient un temps de séchage de 5 à 15 minutes pendant lesquelles il faut éviter le contact avec vêtements ou meubles. J'ai constaté avec soulagement que 5 à 7 minutes sont amplement suffisantes!

    Résultat après 1 semaine: Après deux jours, mes jambes arborent déjà un joli teint hâlé. L'application journalière les rendrait trop foncées, j'opte donc pour une application un jour sur deux.

    Résultat après 3 semaines: Trois applications par semaine suffisent à garder un teint bronzé idéal pour ce début de printemps!

    Ce que j'ai aimé: Son application facile et son séchage rapide.

    Ce que j'ai moins aimé: Son odeur.

    Autobronzant lotion corps teintée Clinique, 33 fr. les 125 ml.

     

    Lait bronzant sous la douche de Lancaster

    Test effectué par Kate, stagiaire mode

    Odeur et texture: Le produit est crémeux et l’odeur est agréable un peu comme celle d’un après-solaire.

    Application: Il fond sur ma peau, l’application est facile: on laisse poser 1 minute et on rince. Ça laisse une couche un peu huileuse à sécher en tamponnant délicatement avec un linge.

    Résultat après 1 semaine: Je vois une différence mais ça reste minime, au moins je n’ai pas de démarcations.

    Résultat après 3 semaines: Ma peau est dorée et ça reste très naturel. Je ne sors pas de 2 semaines à Hawaï mais je ne suis pas orange non plus, c’est un bon compromis.

    Ce que j’ai aimé: Que mon corps ait une couleur uniforme sans vraiment me concentrer sur l’application du produit. On peut s’habiller à la sortie de la douche et il ne laisse pas de marques sur les vêtements contrairement à d’autres autobronzants testés auparavant.

    Ce que j’ai moins aimé: Son prix par rapport au contenant qui est juste suffisant pour une application quotidienne sur 3 semaines.

    Lait bronzant sous la douche Lancaster, 55 fr. les 200 ml.

     

    Crème auto-bronzante hâle léger visage d’Institut Esthederm

    Test effectué par Jennifer, journaliste

    Odeur et texture: La texture de crème légère est très agréable, fluide et fraîche. L’odeur pourrait être celle d’une crème de jour. Elle ne fait en tout cas pas penser à celle d’un produit solaire.

    Application: Wahou! Cet auto-bronzant est super agréable à appliquer et donne vraiment la sensation de s’enduire de sa lotion habituelle.

    Résultat après 1 semaine: J’ai une peau de rousse, claire avec ces taches de rousseurs et des tâches de soleil… donc, j’y suis allée plutôt mollo avec la première application, faite après un bon gommage du visage. Le résultat est top, mon teint est hâlé sans effet «trumpisant». Pas de ton carotte que je craignais tant. J’ai bonne mine et on me le dit!

    Résultat après 3 semaines: Je n’ai fait qu’une application par semaine pendant la période de test et franchement, pour ma carnation, c’était l’idéal. Juste dorée ce qu’il faut! Mon astuce: à chaque application, je ne fais un petit endroit témoin sur le dessous de l’avant-bras pour pouvoir juger de l’évolution de la couleur

    Ce que j'ai aimé: Sa texture et ses agents de dispersion pour une répartition très homogène du bronzage. Sur le visage, comme sur le cou et le décolleté, pas de traces d’application.

    Ce que j'ai moins aimé: Franchement, pas grand-chose… J’étais un peu réticente au début, car j’avais peur du crash test, mais ce produit est parfait pour celles qui veulent illuminer leur teint en douceur pour peu que l’on y aille progressivement.

    Crème auto-bronzante hâle léger visage Institut Esthederm, 37 fr. les 50 ml.

     

    Brume auto-bronzante visage et corps de Payot

    Test effectué par Alexandra, graphiste

    Odeur et texture: J’adore l’odeur de l’autobronzant! Cette odeur un peu organique, qui se mêle, se fond avec celle de la peau. Ce produit ne fait pas exception et j’en mettrais rien que pour ça.

    Application: Comme c’est un spray très fin, c’est très facile de le doser. On peut en mettre très peu et il ne fait pas de paquets en l’étalant, ce qui donne une couleur uniforme.

    Résultats après une semaine: Ce spray n’étant que très peu dosé en actifs, il faut au minimum une bonne semaine pour qu’on en voie les effets, par couches superposées. Le résultat est donc beaucoup plus discret, et donc plus naturel que ceux plus fortement dosés.

    Résultats après 3 semaines: Une jolie peau dorée, qui imite très bien les vrais rayons du soleil. Visiblement, on y gagne à s’en mettre chaque jour un petit peu, sur le corps comme sur le visage.

    Ce que j’ai aimé: Justement la synthèse faible dosage-usage fréquent. Enfin un autobronzant que j’arrive à utiliser sans avoir des taches orange partout!

    Ce que j’ai moins aimé: Il ne faut pas être pressée! C’est peut-être tout de même un petit peu long pour se créer son joli bronzage. Le produit est tellement discret qu’il demande une certaine patience.

    Brume auto-bronzante visage et corps Payot, 29 fr. 50 les 125 ml.

     

    Autobronzant tonique bi-phase de Biotherm

    Test effectué par Julien, journaliste

    Odeur et texture: Niveau odeur, pas de doute, c'est bien un autobronzant… Côté texture, par contre, c'est plus surprenant. Une huile bi-phase, qui donne un hâle tout en nourrissant la peau. Attention, il faut secouer, autrement la pulpe elle reste en bas.

    Application: Trop facile. Quelques «pschitt», on étale (consciencieusement), on attend comme d'hab' quelques minutes et c'est fait.

    Résultat après 1 semaine: Les premiers résultats sont tout de suite visibles. Je recommande honnêtement d'attendre la deuxième (voire la troisième) couche avant de dévoiler ses gambettes, la couleur est alors plus naturelle.

    Résultat après 3 semaines: C'est bon, j'assume ma nouvelle couleur de jambes, appelez-moi caramel. Je mettrai des shorts lors de mon prochain cours de yoga.

    Ce que j'ai aimé: La facilité d'utilisation, la légèreté du produit.

    Ce que j'ai moins aimé: Encore et toujours la même odeur de DHA qui prend le dessus au bout d'un moment, malgré le «parfum aquatique» des premières minutes.

    Autobronzant tonique bi-phase corps Biotherm, 41 fr. les 200 ml.

     

    Huile hâle sublime de Dior

    Test effectué par Juliane, responsable web

    Odeur et texture: J’en suis fan: son parfum me rappelle le monoï et sa texture me procure un sentiment de vacances.

    Application: Cette huile s’applique rapidement et laisse un voile d’hydratation. La peau est rayonnante! Mon conseil: ne pas trop en mettre pour éviter un effet «sticky», voire un peu «gras».

    Résultat après 1 semaine: Je vois un résultat léger de bronzage, ma peau est un peu mate.

    Résultat après 3 semaines: Au fur et à mesure des expositions au soleil, le produit me fait bronzer plus rapidement. Sans brûler. Il ne me manque plus que les cheveux de surfeuse, et tout cela bien avant l'été.

    Ce que j'ai aimé: Définitivement son odeur et son effet épiderme «satiné», son résultat très naturel. Avec Dior Bronze, je dis bye à mes a priori sur la peau «orange carotte» post auto-bronzant.

    Ce que j'ai moins aimé: Son SPF 15. Il fait vite oublier de se protéger avec une crème solaire. Pourtant, son utilisation ne dispense en aucun cas d'une protection plus forte (à renouveler après chaque baignade).

    Huile hâle sublime SPF 15 Dior, env. 61 fr. les 125 ml.

     

    Lait fondant auto-bronzant de Clarins

    Test effectué par Muriel, journaliste web

    Odeur et texture: Il porte bien son nom: fondant et crémeux, ce lait sent bon la dolce vita.

    Application: Il faut compter un bon quart d’heure pour se crémer. Car après avoir appliqué le produit en effectuant un léger massage, il est conseillé de le laisser pénétrer avant de s’habiller. J’ai fait l’erreur de remettre mon pantalon trop vite la première fois: une vilaine marque de jeans barrait ensuite mes cuisses…

    Résultat après 1 semaine: Super efficace! J’ai déjà espacé les applications au bout de 3 jours, car le hâle était très présent. Moi qui ai la peau très claire, je n’en revenais pas.

    Résultat après 3 semaines: J’utilise le lait auto-bronzant de temps à autre (environ 1 jour sur 3) pour préserver mon faux bronzage. Et ça fonctionne: mon entourage est bluffé.

    Ce que j’ai aimé: L’efficacité du produit et la teinte très naturelle obtenue. Le temps des gambettes orangées et des marques disgracieuses appartient bel et bien au passé.

    Ce que j’ai moins aimé: Sa contenance. Les 125 ml suffisent juste à couvrir 3 semaines d’application.

    Lait fondant auto-bronzant visage et corps Clarins, 38 fr. 50 les 125 ml.


    A lire aussi:
    Hâlée, hop: 14 autobronzants à tester avant l'été
    Protection solaire sur tous les fronts
    Comment entretenir son hâle «retour de vacances»?

    A lire également
    femme dans un bain agrumes
    La rédaction a testé les derniers soins en institut pour renforcer ses cheveux, rééquilibrer sa peau et chasser les tensions.
    O
    «Less is more»: les gestes que l’on effectue au quotidien sont remis en question. Hydrater sa peau ne serait pas une si bonne idée…
    O
    Les bons produits et des traitements de médecine esthétique pour remédier à ce nouveau complexe.
    O
    tarte chocolat vegan
    Cuisine
    Pour les gourmands qui ne consomment pas de substances animales, les chefs de l'EHL ont concocté un menu de fêtes 100% végétal!
    O
    En Suisse
    Balades avec des husky ou rencontres avec des St-Bernard: de quoi faire briller les yeux de toute la famille!
    O
    News loisirs
    Tous nos coups de cœur de l'année: le doux parfum du vin chaud, de la raclette et des marrons nous appelle déjà!
    O