Femina Logo

culture

Cannes 2023: Les moments forts du Festival à retenir

Cannes 2023 les moments forts du festival

Natalie Portman, Charles Melton et Julianne Moore prennent la pose durant le photocall du film May December, de Todd Haynes.

© GETTY IMAGES/LIONEL HAHN

Lena Mahfouf: La victime de bodyshaming

Elle n’est pas belle, Lena Mahfouf, dans sa robe Vivienne Westwood 1994? Pas aux yeux de nombreux-ses internautes qui se sont permis de critiquer la morphologie de la plus rayonnante des influenceuses françaises. «Trop de burgers», «On dirait une dinde de chez Pierre Dodu», «trop grosses cuisses, dommage», ou d'autres compliments également problématiques qui la félicitent de montrer un corps hors standards et imparfait... En 2023 encore, le bodyshaming a de beaux jours devant lui. Heureusement, une avalanche de commentaires bienveillants sont venus à sa rescousse.

«On nous projette tellement un corps idéal, un style idéal, que dès que je ne rentre plus dans mon 36, je reçois des “tu manges bien à la cantine” ou “félicitations pour le bébé.» - Lena Mahfouf

Ramata-Toulaye Sy: La benjamine du Festival

Ramata-Toulaye Sy, réalisatrice franco-sénégalaise de 36 ans, est en lice pour la Palme d’or avec son Banel et Adama, une histoire d’amour et d’émancipation féminine au Sénégal, dans un petit village sans électricité proche de la frontière avec la Mauritanie. Elle est non seulement la plus jeune des réalisateurs-trices en compétition, mais elle est aussi la seule débutante – c’est son premier long métrage – à concourir dans la prestigieuse catégorie.

© GETTY IMAGES/MIKE COPPOLA

Le collectif «Tapis rouge colère noire»: L’acte militant

Afin de dénoncer les injustices et violences sexistes qui obscurcissent l’univers du cinéma français, le collectif «Tapis rouge colère noire», constitué de cinéastes et de technicien-ne-s, a collé des messages sur les murs, bancs publics ou façades de la ville. Parmi eux, on peut notamment lire «Pouvoir, violence, souffrance, Cannes complice», «Cinéma sexiste, riposte féministe» ou encore «Votre violence nous Depp». Ce dernier slogan fait allusion à la présence de Johnny Depp pour le film Jeanne du Barry de Maïwenn, ovationné plusieurs minutes suite à la projection, alors qu’Amber Heard est toujours victime de fortes critiques.

May December, Anatomie d'une chute, L'amour et les forêts: Les coups de cœur de la rédaction

Dans la multitude de films présentés en compétition, hors compétition ou encore dans des sélections telles quUn certain regard», plusieurs longs-métrages aiguisent notre intérêt. À commencer par le nouveau mélodrame de Todd Haynes, May December, où Natalie Portman partage l'affiche avec Julianne Moore et Charles Melton. En lice pour la Palme d'Or, le film raconte l'histoire d'une actrice à succès (Natalie Portman) qui vient passer du temps auprès de celle qu'elle va jouer au cinéma. Cette femme, c'est Gracie (Juliane Moore), dont le coup de foudre pour Joe (Charles Melton), 13 ans, a passionné les tabloïds et le pays, vingt ans plus tôt. Un casting éblouissant et une intensité de jeux en vue.

Après les somptueux Victoria et Sybil, Justine Triet revient à Cannes avec son film Anatomie d'une chute. Le long-métrage aborde l'enquête pour mort suspecte de Samuel. Suicide ou homicide? Que penser de la responsabilité de Sandra, sa femme? Le film pourrait également s'appeler Anatomie d'un couple tant leur existence est jeté en pâture à la cour. Notre Palme d'Or à nous!

Le film Club Zero de la réalisatrice Jessica Hausner, une satire sur les gourous du bien-être, qui a fait sensation avec son casting de jeunes actrices et acteurs (de g. à d. Ksenia Devriendt, Luke Barker, Mia Wasikowska). Le film interroge la responsabilité des parents vis-à-vis de leurs enfants, alors que des élèves d'un internat sont les cobayes d'un cours de nutrition qui prône le jeûne.

© GETTY IMAGES/DAVID M.BENETT

Après son rôle dans Les Amandiers, présenté à Cannes en 2022, Nadia Tereszkiewwicz revient sur la Croisette pour Rosalie («Un certain regard») de Stéphanie Di Giusto, où elle interprète une «femme à barbe» dans une France de 1870. Rosalie cache depuis toute petite les poils qui recouvrent son visage et son corps, mais elle ne veut pas devenir un phénomène de foire. Par peur d'être rejetée du regard des autres pourtant, la jeune femme s'est toujours rasée. Jusqu'au jour où... elle épouse Abel.

On citera enfin dans nos repérages L’amour et les forêts, rare film sélectionné à Cannes à être d'ores et déjà en salles. Enceinte et vêtue en Saint Laurent, l'actrice Virgine Effira est venue présenter le nouveau film de Valérie Donzelli, dont elle est à l’affiche. Adapté du roman d’Eric Reinhardt, le long-métrage filme l’histoire d’une femme emprisonnée dans le piège d’un pervers narcissique incarné par Melvil Poupaud.

Julie Viez et Jennifer Lawrence: Les clins d'œil féministes

La productrice du film de Jim Jarmusch Return to Reason, Julie Viez, a fait sensation et réagir la Toile le 23 mai sur les marches du palais des Festivals en tenant... son bébé dans les bras. Selon le Festival, cité par le média Brut et relayé par la chaîne française France 3:

«Venir avec son bébé était une affirmation politique de sa part [...] pour montrer que les femmes peuvent avoir des enfants et travailler en même temps.»

N'en déplaisent à certain-e-s internautes qui concèdent que l'enfant se serait probablement passé des feux de projecteurs braqués sur lui.

De son côté, Jennifer Lawrence est venue présenter le documentaire Bread and Roses, dont elle est la productrice, film qui plonge dans la vie des femmes afghanes. La comédienne de 32 ans a marqué les esprits en osant délaisser les talons réglementaires du Festival de Cannes pour descendre les marches en simples tongs noires. L'élégance est intacte.

© GETTY IMAGES/STEPHANE CARDINALE - CORBIS

Lily-Rose Depp, «The Weeknd» Tesfaye et Sam Levinson: Le trio controversé

Lily-Rose Depp (vêtue en Chanel vintage), accompagnée d’Abel «The Weeknd» Tesfaye et du réalisateur Sam Levinson (Euphoria) ont foulé le tapis rouge le 22 mai 2023 pour présenter, hors compétition, les deux premiers épisodes de la série très attendue The Idol. Disponible le 5 juin 2023 sur RTS 1, la série décrite comme sulfureuse entre autres pour ses scènes sexuelles controversées, raconte l’histoire de Joss (Lily-Rose Depp), pop star déchue qui tente de revenir sur le devant de la scène après le décès de sa mère.

© GETTY IMAGES/LIONEL HAHN

La Junon de Dior: La plus belle robe

Natalie Portman, marraine du Trophée Chopard, a brillé dans la fameuse robe Junon, signée Dior et inspirée d’un modèle créé en 1949. Alors que l’original est actuellement exposé au Metropolitan Museum of Art de New York, la version portée par la star américaine sur la Croisette a été revisitée par la directrice artistique de Dior, Maria Grazia Chiuri. Un petit clin d’œil au personnage de Natalie Portman dans le film mythique Black Swan?

© GETTY IMAGES/PASCAL LE SEGRETAIN

400: Le chiffre en faveur du climat

400 personnalités du monde du cinéma, dont Isabelle Adjani et Natalie Portman, ont signé une tribune dans Le Monde appelant leur milieu «à se mettre urgemment au service de l’écologie». Menées par Cyril Dion, une dizaine d’entre elles ont défilé sur le tapis rouge. 

© GETTY IMAGES/LIONEL HAHN

Brie Larson, Julia Ducournau, Maryam Touzani et Rungano Nyoni: Les jurées féminins

Du côté de la composition du jury de cette 76e édition du Festival de Cannes, on salue la présence de talentueuses femmes telles que la réalisatrice et actrice Brie Larson (connue pour son rôle de Captain Marvel et très engagée dans le mouvement #MeToo), la réalisatrice Julia Ducournau (Palme d’or 2021 pour son film Titane), la réalisatrice et actrice Maryam Touzani (acclamée l’an dernier à Cannes pour son film Le bleu du caftan, sur l’homosexualité au Maroc) et la réalisatrice Rungano Nyoni (son film I’m Not a Witch raconte l’histoire d’une petite fille accusée de sorcellerie). ⁠


Vous avez aimé ce contenu? Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir tous nos nouveaux articles!

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E94: Les bienfaits du jeu vidéo sur notre épanouissement

Dans vos écouteurs

Tout va bien E89: Comment mieux comprendre nos rêves

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné