Femina Logo

Green beauty

Le resvératrol, le cadeau de la vigne à la peau

Beaute caudalie resveratrol

Resvératrol, viniférine, eau de fruit, la vigne fournit de nombreux actifs utilisés en cosmétique. Cette plante, l'une des plus anciennes du monde végétal, produit plusieurs substances qui lui permettent de résister aux agressions.

© Caudalie

Dans la catégorie des antioxydants, les polyphénols tiennent une place de choix. Ces molécules ralentissent le vieillissement des cellules en luttant contre leur oxydation. Des polyphénols qui sont issus de végétaux, thé vert et cacao en tête, mais que l’on trouve également dans le raisin et le vin rouge. Ce qui explique sa bonne réputation pour la santé, le fameux French Paradox.

Caudalie a été la première marque à réussir à stabiliser ces polyphénols issus des pépins pour les utiliser dans des soins pour la peau, dès le milieu des années 90. Le resvératrol est l’un de ses polyphénols. Il est produit par la vigne pour se défendre contre les agressions de l’environnement, sachant qu’un cep peut vivre 100 ans et que cette plante de la famille des lianes est l’une des plus anciennes du monde végétal! Caudalie l’a intégré dans un sérum en 2001 déjà.

«Le resvératrol est un actif de la cosmétologie, comme d’autres antioxydants, souvent utilisé, rappelle Mathilde Thomas, cofondatrice de la marque. Il est cependant très difficile à stabiliser. Le nôtre est breveté car nous l’avons associé à des acides gras qui se libèrent au contact de la peau pour permettre une absorption optimale.» Dans le monde scientifique, les recherches ont continué autour du formidable potentiel de cet actif, y compris dans les traitements contre le cancer.

En version locale

D’autres marques cosmétiques l’utilisent, y compris près de chez nous. La Petite Fabrique, jolie entreprise familiale installée à Broc, au cœur de la Gruyère, vient de lancer Vitis, une gamme de trois produits, en collaboration avec un laboratoire valaisan. «Cet extrait de vigne rentre dans le cadre d’un projet de valorisation de co-produits agricoles, explique Vanina Murith, fondatrice. Durant la période juin-juillet, les vignerons éclaircissent les vignes en retirant certaines grappes: c’est la vendange en vert.» Ces grappes sont normalement jetées, elles se transforment en un actif anti-âge très riche en antioxydants! Le resvératrol peut également être consommé sous forme de complément alimentaire, pour conserver beauté et bonne santé le plus longtemps possible. On peut l’acheter sur des sites spécialisés (comme Aroma-zone) pour en ajouter aux préparations de cosmétiques maison. 

3 questions à Mathilde Thomas

Mère de famille et entrepreneuse, elle a fondé Caudalie avec son mari Bertrand en 1993

© Caudalie

Caudalie reformule ses gammes, alors que la marque avait déjà une charte clean très avant-gardiste, vous cédez à la pression des consommateurs?

Pas du tout, j’ai fait retirer les parabènes de tous nos produits en 2006 déjà, à une époque où cela n’intéressait personne, c’était presque trop tôt! Nous avons toujours été une marque clean, avant que le clean soit cool. Les premiers produits ont été lancés en 1995 autour des pépins de raisins, à contre-courant de toutes les tendances d’alors, où on trouvait du collagène bovin dans la cosmétique. Nous avions une charte avec 6 ingrédients prohibés, et le mouvement vers le naturel n’a fait que s’accentuer: il y a aujourd’hui 60 ingrédients sur cette liste noire. Nous reformulons pour éliminer des traces de PEG, les silicones et les microplastiques, et ce n’est pas évident pour garder la même sensorialité.

La crème Premier Cru est vendue dans un pot rechargeable, n’est-ce pas une goutte d’eau dans l’océan face aux défis du réchauffement climatique?

Bien sûr que c’est une goutte d’eau dans l’océan, qu’il faudrait tout changer, consommer moins, et différemment, être plus écoresponsable. Toutefois, si toutes les marques de cosmétiques participaient au programme 1% pour la planète (association mondiale d’entreprises qui s’engagent à reverser 1% de leur chiffre d’affaires à des causes environnementales), cela ferait une différence. Cet engagement nous permet de compenser potentiellement quatre fois nos émissions de CO2.

Anciens champions olympiques, vos parents avaient une chaîne de magasins de sport avant de reprendre et développer le domaine viticole, avec le spa géré par votre sœur, la réussite semble être dans votre ADN!

Mes parents m’ont transmis le goût de l’entreprenariat, c’est sûr. Il n’y a pas vraiment de secret, cela tient plutôt à nos valeurs, le travail, la persévérance, la cohérence et la simplicité. Quant à savoir si mes enfants suivront notre voie, ils sont jeunes, ils ont encore le temps. Mon fils aîné a 20 ans, il a déjà fait un stage dans la société, ma fille de 17 ans aussi. Elle m’aide à comprendre la génération Z et à alimenter mes réseaux sociaux!

Du cep au cosmétique

La Manufacture, c’est la gamme lancée par la marque fribourgeoise La Petite Fabrique autour de l’extrait Vitis Vinifera, issu de vignobles suisses cultivés en biodynamie. Une crème veloutée pour le visage, une brume lactée pour le corps et un masque démaquillant 2 en 1, trois petits bijoux de la cosmétique artisanale, locale et en grande partie bio.

Un spa en Lavaux

Le domaine Bovy, à Chexbres, s’est lancé dans la vinothérapie l’an dernier, avec son spa au milieu des vignes, vue imprenable sur le Léman et soins à base de marc, de lie et d’huile de pépins. Fermé pour l’hiver, il rouvrira ses portes le 7 avril.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E78: Comment prévenir le cancer de la peau

Dans vos écouteurs

E77: Comment mieux vivre nos émotions au quotidien

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné