Femina Logo

Beauté holistique

Nutricosmétiques: La beauté in & out, on y croit!

Beaute in and out holiskin team

Géraldine, Chloé et Isaline ont uni leurs compétences respectives pour lancer Holiskin, une gamme de compléments alimentaires pour la peau, fabriqués en Suisse.

© Johanna Rohrbasser

Elles sont trois, installées dans la région lausannoise, réunies par les hasards de la vie, boulot, réseaux sociaux, autour d’une même envie: prendre soin de sa peau de manière holistique. Autrement dit par une vision globale. Ensemble, elles ont créé Holiskin, une gamme de nutricosmétiques développée et produite en Suisse romande. Chacune a ses compétences: Chloé est graphiste, Isaline crée du contenu digital (son compte Instagram, «Thérèse and the kids», est suivi par près de 14’000 personnes), Géraldine a fondé il y a trois ans la marque de cosmétiques Green Beauty Square. Voilà pour les présentations. Chacune avait des besoins différents, avec des problématiques particulières, acné, sensibilité, voire rosacée, ou simplement envie d’avoir un teint lumineux. Géraldine milite depuis toujours pour une routine de soin simplifiée et sans ingrédients synthétiques ni issus de la pétrochimie, mais aussi pour une approche 360° de la beauté passant par l’hygiène de vie, l’alimentation, le sommeil, ou encore les émotions.

L’idée de proposer des compléments alimentaires s’est imposée, avec en bonus un accompagnement, et une envie, que le produit soit Swiss made. «L’idée n’est pas de vendre simplement des produits, développe Géraldine. Pour garantir des résultats, il faut se prendre en main globalement, aussi nos client·e·s ont accès à une plate-forme de conseils et différentes ressources pour répondre à leurs besoins.» Ou comment devenir sa skincare boss, comme le résument ces trois digital natives en une punchline!

Les formules ont été élaborées avec l’aide d’un micronutritionniste, puis développées par un laboratoire de la région neuchâteloise. Les trois cures, Betty, Rosa et Lou, ont été testées par un panel de cobayes, avant le financement via un crowdfunding. La production et les livraisons commenceront dès février.

Compétences locales

D’autres produits sont arrivés récemment sur le marché, avec le label Made in Switzerland (My Pure Skin, Skiin Company ou encore Formetta), témoignant de l’intérêt croissant pour les compléments alimentaires. Sans toutefois arriver au niveau de l’Amérique du Nord ou de l’Asie, où l’on trouve des supermarchés entiers consacrés aux vitamines et autres superfoods. Comme l’explique Anne-Sophie Bongain-Decosne, formulatrice de cosmétiques et nutricosmétiques (lire son interview ci-contre), notre alimentation s’est beaucoup appauvrie en nutriment, notre hygiène de vie laisse à désirer.

Or nous souhaitons rester en forme le plus longtemps possible, et ingérer des compléments peut aider. «Cette approche de la beauté qu’on appelle in & out, soigner sa peau de l’extérieur avec des cosmétiques et de l’intérieur avec la nutrition, a fait ses preuves dans de nombreux domaines: la santé des ongles et des cheveux, la protection solaire, le contrôle du poids et désormais l’anti-âge.» Par définition, une crème n’agit qu’en surface (dans le langage courant, on parle d’ailleurs de changement cosmétique pour caractériser une modification légère…). On peut soutenir les mécanismes biologiques naturels de la peau en lui fournissant certains nutriments. Le complément My Pure Skin par exemple, proposé par le centre Esthemedis de la Clinique de Genolier, contient neuf ingrédients, antioxydants, acide hyaluronique, silicium, collagène, acérola (riche en vitamine C naturelle), tous présents naturellement dans l’organisme.

L’incontournable collagène

Dans le cas du très populaire collagène cependant, l’assimilation passe par la fragmentation de la protéine, qui serait sinon purement et simplement digérée comme n’importe quelle protéine animale. «La peau ne reçoit pas directement ce collagène lors de prise de compléments, détaille Anne-Sophie Bongain-Decosne. Il est en général hydrolysé, c’est-à-dire décomposé en peptides, des molécules plus petites, qui passent dans le système sanguin et arrivent jusqu’au derme pour l’inciter à recréer du collagène.» Et de rappeler que de nombreuses études montrent l’efficacité de la prise du collagène sur la peau, mais aussi sur les ongles, les cheveux et même les douleurs articulaires. De quoi rêver à une vie de centenaire en bonne santé? «Attention, nous ne sommes pas dans la médication, mais plutôt dans le confort. Soigner ses petits bobos, ça fait déjà beaucoup de bien», conclut la scientifique.

Interview: Anne-Sophie Bongain-Decosne, ingénieure spécialisée en chimie, fondatrice de Nutrition Cosmetics Creation, Genève

La nutricosmétique est très populaire aux États-Unis ou en Asie, beaucoup moins en Suisse, pourquoi?
La différence est culturelle. En Amérique du Nord, cela fait vingt ans que les femmes prennent des compléments alimentaires pour leur beauté. Et je n’ai pas l’impression que notre pays soit en retrait, tout le monde autour de moi prend du collagène! Cela devient de plus en plus courant, et surtout évident de prendre soin de soi de l’intérieur ET de l’extérieur.

Une alimentation équilibrée ne suffit-elle pas, comme le prétendent les diététiciennes?
Même si notre régime alimentaire est plus équilibré que celui des Américains, certains fruits et légumes sont moins riches en vitamines, notamment en hiver, où l’on a moins l’opportunité de manger une belle tomate qui vient du jardin. Il devient intéressant de faire une cure appropriée. On parle bien de compléments, et non de se substituer à une alimentation saine.

Doit-on se complémenter à l’année?
Non, je suis plutôt adepte du wash out, soit alterner des cures et des temps de pause, selon la saison. Par exemple, en cette période, il est judicieux de booster son système immunitaire. En janvier et février, on optera pour les oméga 3 afin de lutter contre le froid et la sécheresse de la peau. En été, on renforce la protection contre les UV, puis en septembre, pourquoi pas prendre du magnésium pour mieux résister au stress.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E70: Comment guérir nos maux digestifs du quotidien

Dans vos écouteurs

E69: Comment reconnaître et gérer les troubles anxieux

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné