Femina Logo

Beauté

Quand la cosmétique tire ses actifs des fleurs

Il y a d’abord la rose, bien sûr, reine des fleurs, omniprésente en parfumerie, mais également en cosmétique. Elle est l’emblème de Lancôme, par exemple, intégrée au logo pour rappeler les origines de la maison, en 1935, et ses parfums présentés lors de l’Exposition universelle de Bruxelles. Depuis, la marque exploite régulièrement ce filon fleuri pour ses soins, notamment la gamme Absolue, intégrant des cellules souches de rose, mais aussi de l’huile essentielle et de l’eau de rose.

Les fleurs ornementales fascinent également Nazan Schnapp, Suissesse originaire de Turquie, qui a fondé sa marque à Zurich, en 2011. Sa philosophie: une routine simple, naturelle, convenant aux peaux sensibles, avec de belles matières premières, bios de préférence.

«J’utilise beaucoup la rose de Damas ou Rosa Centifolia. Ses principes actifs ont des effets régénérants, rénovateurs de cellules, antioxydants, lissent les rides et apaisent les peaux irritées.»

Elle travaille également le magnolia, aux propriétés similaires, avec en plus une légère action exfoliante. Autre de ses favorites, l’hibiscus, puissant anti-âge: «On l’appelle le Botox botanique!»

Retour à la rose, si chère au cœur de Christian Dior. Sa mère en cultivait de nombreuses espèces autour de sa maison d’enfance, à Granville, devenue un musée et un grand parc botanique pédagogique. Elles se retrouvent dans ses créations, sur ses robes, mais aussi dans ses premiers cosmétiques, formulés en 1967: un duo démaquillant, la Lotion à la rose et le Lait au magnolia. Aujourd’hui, la plupart des nouveaux produits Dior intègrent cette science florale. Les laboratoires se sont spécialisés dans l’extraction de molécules ultra-performantes avec des méthodes respectueuses de l’environnement. Pour assurer son approvisionnement et protéger la biodiversité, Dior a ses propres plantations, de roses, mais aussi d’autres fleurs plus exotiques comme l’hibiscus, ou le longoza de Madagascar.

Symbole de longévité

D’autres divas du monde végétal se sont imposées dans la cosmétique. L’orchidée par exemple, dont la longévité exceptionnelle a inspiré à Guerlain la crème premium Orchidée Impériale, en 2006, devenue une gamme best-seller. Des années de recherche ont permis d’isoler des actifs qui soutiennent la peau dans sa lutte contre le vieillissement. Ils ont des effets anti-inflammatoires ou antioxydants prouvés. La précieuse plante fait l’objet d’un soin particulier, cultivée et étudiée dans un espace unique, l’Orchidarium et ses 3000 espèces, situé près de Genève.

Chez Florena, enfin, nouvelle marque de soin de peau basée en Italie, on a choisi de faire fermenter les ingrédients floraux, comme l’immortelle, pour en augmenter l’efficacité. Plus petites, les molécules pénètrent mieux et sont plus concentrées (jusqu’à 50 fois plus d’Omega 3 et 6 dans l’huile d’olive). 

1 / 11

Patches yeux Happy Place, rose, hibiscus, fleur de lotus, Patchology, env. 15 fr. les 5 paires.

© Corinne Sporrer
2 / 11

+Rose, Essence Oil, huile nutritive triphasée, Pixi, env. 50 fr. les 30 ml.

© Corinne Sporrer
3 / 11

Gel masque nettoyant Very Rose, Nuxe, env. 26 fr. les 150 ml.

© Corinne Sporrer
4 / 11

White Magnolia, huile régénérante et lissante, Nazan Schnapp, 135 fr. les 30 ml.

© Corinne Sporrer
5 / 11

Baume soin floral, Dior, env. 50 fr. (rechargeable).

© Corinne Sporrer
6 / 11

Rose face mask, Fresh, 84 fr. 90 les 100 ml.

© Corinne Sporrer
7 / 11

Lait velours démaquillant aux extraits de gentiane jaune et mélisse des Alpes, Clarins, 31 fr. 50 les 200 ml.

© Corinne Sporrer
8 / 11

Huile visage régénérante, à l’immortelle, Florena, 29 fr. 95 les 30 ml. (manor.ch).

© Corinne Sporrer
9 / 11

Intral, super concentré SOS, Darphin, env. 120 fr. la cure de 4 semaines (4 X 7 ml.)

© Corinne Sporrer
10 / 11

Baume regard, Immortelle Divine, L’Occitane, 76 fr. les 15 ml.

© Corinne Sporrer
11 / 11

Eau de Néroli, brume visage, fleur d’oranger, hamamélis, rose, French Girl, 23 fr. les 60 ml (zalando.ch).

© Corinne Sporrer

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E56: Que faut-il manger, quand on est fatigué.e?

Dans vos écouteurs

E55: Comment reprendre le sport en douceur, après l'hiver

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné