Femina Logo

1. Trouver le bon sérum

Sans devenir une disciple du layering à la coréenne (pas moins de 8 produits superposés dans sa routine matinale), on peut tranquillement glisser un sérum sous sa crème de jour. Hydratant, il gorge l’épiderme d’eau, ce qui lui permet de mieux assimiler les actifs des produits appliqués ensuite. Dès 40 ans, on se met aux antioxydants qui ralentissent les méfaits du temps. Même si les effets ne sont pas forcément bluffants, notre peau nous dira merci plus tard.

2. Utiliser un contour des yeux

Le tube est sans doute joli, posé sur la tablette au-dessus du lavabo. Alors pourquoi y pense-t-on quand on a déjà commencé à se maquiller? Trop tard évidemment, on le fera demain. Ou dimanche. La zone fragile du contour de l’œil mérite un soin particulier. La gestuelle d’application elle-même est déjà salvatrice pour lisser la patte d’oie et drainer les poches. Pour achever de se convaincre, choisissons-le avec un embout en acier chirurgical. Le froid mettra du baume sur nos yeux bouffis par le manque de sommeil ou une soirée trop arrosée.

3. Traquer les ingrédients caca

Avec un peu d’expérience, on arrive assez rapidement à déchiffrer les étiquettes. La composition obéit à l’INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients), les ingrédients apparaissent par ordre d’importance décroissant. Selon une étude du département R&D de L’Oréal, 57% des Américaines ont une liste de substances qu’elles ne veulent pas voir dans leurs cosmétiques. Huile minérale, conservateurs problématiques, perturbateurs endocriniens ou allergènes, à nous de voir où se situe notre tolérance. Des applications comme Clean Beauty peuvent aider au début.

4. Consommer responsable

On peut aussi déterminer un cercle de marques qui inspirent confiance et n’acheter que du labellisé bio ou fairtrade. On se rend compte parfois de nos contradictions quand on traque les pesticides dans les agrumes, on boycotte les fabricants de textiles qui exploitent des enfants du Tiers-Monde et on lit le livre de Bea Johnson «Zero Déchet» comme la Bible… Puis on se tartine de fond de teint et de mascara pas du tout green! Dans cette optique, il faudrait bien évidemment n’acheter que le nécessaire… et résister aux sirènes de l’industrie qui nous incitent au contraire.

Cosmétiques: une salle de bain bio de A à Z

5. Recycler

Voilà une résolution facile à tenir. L’étui et la notice (quand elle n’est pas imprimée à l’intérieur) vont au vieux papiers, le verre dans le container ad hoc, le plastique dur à la déchetterie ou au supermarché. Surtout que la plupart des entreprises font de réels efforts pour limiter leur empreinte carbone. En évitant le suremballage (tube dans un carton puis cellophané, un non-sens), en réduisant le poids des flacons (des milliers de kilos de CO2 en moins durant le transport), ou encore en utilisant des matériaux déjà recyclés ou certifiés développement durable (carton, encre).

6. Soigner son cuir chevelu

La vague du no-poo est peut-être passée, il n’empêche qu’elle a modifié notre rapport au shampooing. On a enfin compris que, plus on surchargeait nos cheveux en produits, plus ils en redemandaient, et moins ils étaient en bonne santé. Les laboratoires ont réagi et adaptés leurs formules. Silicones et sulfates ont quasi disparu, il est désormais très facile de se fournir en shampooings non irritants pour le cuir chevelu. Less is more, cette nouvelle approche donne rapidement des résultats, votre coiffeur en témoignera

Les secrets (bien gardés) des filles qui ont de beaux cheveux

7. Ne pas triturer ses imperfections

Oui, ce point noir ou ce bouton hormonal nous gâche la journée, mais interdiction de le tripoter au risque d’aggraver la situation. Le bon réflexe: assainir la zone avec de l’eau oxygénée, assécher l’intrus avec une goutte d’huile essentielle de tea tree, de la Pâte Grise de Payot, une aspirine broyée ou du dentifrice, il paraît que cela fonctionne. Camoufler avec un anti-cerne. Et on ne touche plus. De manière générale, on a tendance à trop se frotter le visage ou les yeux, alors que nos mains regorgent de germes. Hygiène élémentaire.

8. Gommer

Prenons le pari: depuis combien de temps ce pot de gommage corporel s’ennuie-t-il fermement au bord de votre baignoire. Encore un produit alléchant (en général, sa texture et son odeur évoquent quelque chose qui se mange) mais qu’on oublie systématiquement d’utiliser. Une fois par semaine, il a pourtant la grande vertu d’éliminer les cellules mortes et d’activer la circulation, première étape dans l’optique de se raffermir. Ou du moins d’avoir une belle peau lisse. Pareil pour le visage.

9. Adopter le SPF au quotidien

C’est le meilleur conseil que l’on puisse donner question anti-âge: protéger systématique son visage et son décolleté du soleil. Sans parler du dos des mains, un endroit que les taches chérissent particulièrement pour s’établir et qui trahit souvent l’âge des coquettes pourtant abonnées aux injections, peelings, liftings etc. Si le choix d’une crème de jour avec SPF peut être limité, il existe des formules boucliers à ajouter après le soin avec des indices de protection allant jusqu’à 50 tout en restant agréables et invisible.

La rédac a testé pour vous: les crèmes de jour avec SPF

10. Soigner ses ongles

On l’a dit, les mains peuvent révéler notre âge réel, voir l’augmenter. Véritables cartes de visite, elles méritent toute notre attention. Ou comment rater sa première impression (en amour comme au travail) avec un maquillage parfait et des ongles en jachère… Inspection chaque matin comme au pensionnat pour avoir des longueurs unifiées et des cuticules manucurés, avec ou sans vernis mais toujours impeccables. La beauté tient moins à un capital génétique de Miss Monde qu’à une discipline rigoureuse. Au boulot!

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.