Femina Logo

famille

«Tu mérites de mourir»: menacée de mort pour avoir défilé avec son bébé

«Tu mérites de mourir»: menacée de mort pour avoir défilé avec son bébé
© Instagram alessiaspagnulo_

Bien cachés derrière leur écran et leurs pseudos ridicules, les haters déversent leur haine sur des sujets multiples et variés. En Italie, ils se sont ainsi attaqués à l’une des candidates au titre de Miss Italie dont les sélections se sont déroulées le 19 janvier 2018 à Rome. Leur cible: Alessia Spagnulo. Son délit? S’être rendue au concours de beauté accompagnée de son bébé de 6 mois.

«Pourquoi aurais-je dû cacher ma fille?»

Le jour des épreuves, la jeune maman de 24 ans n’a pas trouvé de personne de confiance pour garder sa petite fille prénommée Chloe. «Mon compagnon travaille dans l’industrie du papier et ma maman est infirmière, je ne pouvais pas laisser ma fille seule», a-t-elle expliqué au «Times». Elle a donc pris la décision de passer le test du bikini avec son enfant dans les bras: «Pourquoi aurais-je dû cacher ma fille?», s’interroge-t-elle. Car oui, on peut être maman et mener à bien une carrière professionnelle. Enfin… pas selon tout le monde.

Révolte TV: Miss Pérou dénonce la violence faite aux femmes

Alessia séduit le jury et figure alors parmi les 18 finalistes retenues parmi les 130 candidates. Sur les réseaux sociaux, elle se fait pourtant lyncher par plusieurs internautes pour la «maltraitance» qu’elle aurait ainsi infligée à sa fille en l’amenant au concours. Des propos extrêmement durs, effacés depuis, traduisent cela. «Tu mérites de mourir pour ça» ou «Tu devrais t’en tenir à rester femme au foyer» sont publiés.

Pas de couronne pour une maman

Discriminée par le passé (son contrat de vendeuse n’a pas été renouvelé lorsque son patron a appris qu’elle était enceinte), la jeune femme n’en revient toujours pas, comme elle l’a confié au «Times»:

Je suis vraiment bouleversée. Je n’ai jamais été la cible de telles violences avant cela, mais je refuse d’y répondre.

La finale aura lieu le 26 janvier 2018. Si elle remporte le titre, Alessia sait déjà à qui elle le dédiera. En 1987, Mirca Viola gagne le concours. Mais quelques jours plus tard, la couronne lui est retirée, car on découvre qu’elle est maman, ce qui était interdit par le règlement. Ce dernier a été modifié en 1994, il permet aujourd’hui aux mères de famille de participer. Cela n’est toujours pas le cas en France par exemple: on exige des candidates qu’elles ne soient ni mariées ni mamans au moment de l’inscription.

Alexandra Chichikova, première Miss Monde en fauteuil roulant

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina