Femina Logo

news société

«Swiss fit girls» VS «Swiss fat girls»: la guerre des modes de vie sur Instagram

Swiss fit girls VS swiss fat girls instagram

A gauche, le petit déjeuner des «fit girls». A droite, le souper des «fat girls».

© Deidre Schlabs / Unsplash

Elles font du sport, présentent un corps fuselé et suivent les trends alimentaires de la planète «healthy»: sur Instagram, elles se nomment les «Swiss fit girls», et prônent ensemble le mode de vie le plus sain qui soit, afin d'encourager les femmes à se sentir bien au quotidien. Actif depuis une année environ, ce compte créé par une association de filles férues de sport a rassemblé plus de 1750 abonnés.

Fallait-il s'y attendre? Peut-être un peu... La tendance actuelle a bien évidemment fini par agacer les fans de pizzas, de fast-food et de bières blondes. Afin de prendre le contrepied du mouvement «healthy», Agathe, une Lausannoise de 25 ans, a créé «Swiss fat girls», le compte qui détourne avec humour le concept des «fit girls». Pas de gym ni de légumes pour cette épicurienne helvète: lorsque d'autres font leur jogging du dimanche, elle «décuve» en binge-watchant au lit, après une soirée bien arrosée, passée à s'empiffrer de hot-dogs et de coca.

La guerre des assiettes

Contactée par le site Konbini, Agathe a révélé comment lui est venue l'idée d'ouvrir ce compte, le 8 juillet 2017:

«Je voyais les photos de Swiss Fit Girls via le compte Instagram de Whitney Toyloy (ancienne Miss Suisse 2008), et ces thématiques de minceur et de bonheur m’agaçaient particulièrement. Comme si les deux étaient liés, comme si avoir des abdos faisait ressortir tes dents blanches.»

Pour résumer, on dirait bien que la jeune femme n'en pouvait plus de voir défiler des clichés d'assiettes 100% fibres et estime que les réseaux sociaux tendent à nous suggérer une certaine définition du bonheur, qui n'est pas forcément la nôtre.

Précisant que son compte Instagram est avant tout «une blague», Agathe ajoute, toujours au site Konbini:

«Je ne pense pas que les Swissfitgirls soient dans le fat shaming, au contraire, mais elles sont dans l’apparence. Et on ramène déjà bien assez les femmes à leur image dans notre société patriarcale. Moi, je voulais faire du fat celebrating.»

L'objectif de la jeune femme n'est donc absolument pas de tourner en dérision les fit girls, mais de déculpabiliser les filles qui préfèrent les frites du McDo à la purée de patate douce, oublient régulièrement d'aller au sport et se permettent quelques (gros) plaisirs alimentaires.

Alors, auquel de ces deux comptes va-t-on s'abonner? Les deux? Peut-être qu'au final, le bonheur n'est qu'une question d'équilibre... On vous laisse décider par vous-mêmes!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E33: Les bienfaits de la course à pieds

Que vous soyez déjà complètement fan de jogging, que vous souhaitiez vous y mettre petit à petit ou que vous ne compreniez pas comment on puisse s'infliger une telle «torture», cet épisode est pour vous. Deux spécialistes du sport nous expliquent les avantages de cette activité, les risques qu'elle peut présenter et les meilleures stratégies à adopter quand on débute, ou quand on souhaite progresser. Motivant! 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E32: Comment mieux dormir

Que vous ayez toujours eu un peu de mal à vous endormir ou que cette période particulière rende vos nuits plus agitées, cet épisode est pour vous: un expert nous explique ce qui rend Morphée si imprévisible et nous donne des pistes pour passer des nuits plus reposantes. À écouter le soir, avant de se mettre sous la couette. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina