Femina Logo

«Un petit peu de cellulite n’a jamais fait de mal à personne. Arrêtez de vous juger vous-même et acceptez les choses que la société condamne comme ‘horribles’.» Telle est la légende qui accompagne la photo qu’Ashley Graham a postée sur Instagram. On y voit le mannequin grande taille, tout sourire, portant une tunique colorée et faisant du vélo. Et oui, on voit également les cuisses de la jeune femme, et sa cellulite. Alors que la grande majorité d’entre nous se bat pour atténuer et cacher leur peau d’orange, elle la revendique.

Ashley Graham met un point d’honneur à aider les femmes à s’accepter comme elles sont. Suivie par 2 millions de fidèles sur le réseau social, elle poste régulièrement des photos backstage de ses nombreux shootings. Sur sa dernière image, les commentaires positifs ont très vite afflué. «Merci d’être toi, tu es tellement inspirante», «Tu es mon modèle», «Tu es magnifique, nous sommes toutes magnifiques! Célébrons la vie, vivons libres et continuons de sourire», «Je crois que je suis en train de tomber amoureuse de toi, j’adore le fait que tu ne sois pas skinny» sont quelques-unes des 3220 réactions que l’on peut lire.

Une carrière qui fait rêver

Malgré tous ceux qui lui répétaient qu’elle était «trop grosse» pour faire ce métier, Ashley n’a jamais rien lâché. Elle est ainsi devenue le premier top model plus size a figuré en couverture du magazine «Sports Illustrated». Elle a également collaboré avec Michael Kors, «Vogue» et a lancé sa propre collection de lingerie. Un véritable exemple à suivre: nous non plus, n’abandonnons pas nos rêves!


A lire aussi:
Une ado convainc Zara de proposer des grandes tailles
La cellulite est-elle notre ennemie?
Ashley Graham, la première femme ronde en couverture de «Sports Illustrated»

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.