voyage

    A vélo, du Léman à la Méditerranée

    La ViaRhôna, c’est la véloroute qui relie Genève à la grande bleue au fil du Rhône. Soit 815 km de plaisirs à découvrir en famille ou entre amis. Idées d’étapes.

    Publié le 
    20 Septembre 2015
     par 
    Jennifer Segui

    A vélo au fil de l’eau

    Non non non, on ne s’emballe pas! On vous rassure tout de suite: il n’est pas obligatoire de parcourir les 815 km de la ViaRhôna d’un seul coup. Conçu aussi bien pour les familles que pour les sportifs, cet itinéraire qui alterne voie verte (sécurisée et réservée aux cyclistes) et véloroute (voie partagée avec les automobilistes sur des routes secondaires) se pratique à la carte. Etapes longues ou courtes, itinéraire en boucle, à vélo traditionnel ou électrique, en alternant train et deux-roues, en camping, avec arrêt en chambres d’hôte ou dans les nombreux hôtels de la région… Il y en a pour tous les goûts! Initiée dans les années nonante, cette nouvelle voie touristique, située à 65% à proximité immédiate du fleuve, devrait être achevée en 2020. Mais en Rhône-Alpes, qui accueille les 2/3 du parcours, elle est déjà effective à 75% et permet de découvrir les nombreuses beautés de la région. Au rythme lent du coup de pédale. Et loin des bouchons de l’A7.

    Lyon

    Que l’on arrive en train au nord, par les pistes cyclables qui traversent le grand parc de Miribel-Jonage, ou directement via la gare de Lyon Part-Dieu, la deuxième ville de France est une halte phare de la ViaRhôna. En empruntant le parc de la Tête d’Or et les berges du fleuve spécialement réaménagées, on ne rate pas le nouveau quartier entre Rhône et Saône et son magnifique Musée des Confluences qui vient d’ouvrir ses portes. Moderne et didactique, il est dédié aux origines de l’humanité.

    Musée des Confluences, 86, quai Perrache. Tél. +33 4 28 38 11 90.

    Tain-l’Hermitage

    Stop obligatoire pour une étape gastronomique! Après un repas ou une dégustation des vins de la maison Paul Jaboulet dans son bar à vins Le Vineum, on fait suivre par une passionnante visite de la cave coopérative sise aux pieds de la célèbre colline de l’Hermitage. Direction ensuite la Cité du chocolat à la découverte de la cabosse et des délices du chocolatier Valrhona.

    Cité du chocolat, tél. +33 4 75 09 27 27.
    Vineum, tél. +33 4 75 09 26 20.

    Tournon-sur-Rhône

    Déjà un petit air de Provence pour cette petite ville d’Ardèche. Placée pile en face de sa voisine Tain-l’Hermitage (un pont sur le Rhône les sépare), Tournon semble lovée autour de son château historique classé, l’un des plus beaux de la région. On le visite et on flâne autour des rues pavées de la cité. On ne rate pas le grand marché du samedi sur la grande place ombragée par d’immenses platanes, et on prend de la hauteur en grimpant dans le jardin d’Eden, un magnifique havre de paix à flanc de colline. Le soir, direction le tout nouvel Hôtel de la Villeon, un splendide hôtel particulier transformé en résidence de charme par son propriétaire. Un vrai coup de cœur!

    Château-musée, 14, place Auguste-Faure, tél. +33 4 75 08 10 30.
    Le jardin d’Eden, 8, rue Lachanal, +33 4 75 07 05 27.
    Hôtel de la Villeon, 2, rue Davity, tél. +33 4 75 06 97 50.

    Caverne du pont d’Arc

    Après être passé par la vertigineuse et mouvante passerelle himalayenne de Rochemaure, longue de 339 mètres, au-dessus du Rhône, on sort des sentiers battus pour visiter le nouveau joyau touristique de l’Ardèche: la caverne du pont d’Arc. Ouverte en avril 2015, elle est l’exacte réplique de la grotte Chauvet découverte en 1984 et fermée au public pour la préserver. Par des jeux de lumière, de température et d’humidité, on plonge sous la terre et 36 000 ans en arrière pour contempler les reliefs et les 1000 dessins parfaitement reconstitués.

    Caverne du pont d’Arc – Plateau du Razal, tél. +33 4 75 94 39 40.

    La voie de la gourmandise

    Outre ses paysages, tous emblématiques de régions traversés, la ViaRhôna est aussi le fil rouge rêvé pour une balade gourmande autour de l’œnotourisme. A Lyon, on se régale dans un traditionnel bouchon ou chez la crème des jeunes chefs en vogue. On pose son vélo contre un arbre et on déguste les vins dans les innombrables domaines de la vallée du Rhône avec ses incontournables crus Côte-Rôtie, Condrieu Saint-Joseph ou Crozes-Hermitage. A Valence, on pousse la porte du restaurant gastronomique ou du bistrot d’Anne-Sophie Pic, seule femme triplement étoilée au guide Michelin. Et, dans ses sacoches, on ramène de délicieuses spécialités, de la quenelle ou du saucisson de Lyon au nougat de Montélimar.

    Pratique

    Y aller Pour les plus motivés, il est bien sûr possible de démarrer la ViaRhôna à Genève. Sinon, la ligne de train qui relie Genève, Lyon, Valence et Avignon permet d’aller à son rythme et d’alterner le vélo avec d’autres moyens de locomotion.

    S’informer Pour tout savoir des endroits où louer un vélo aux hébergements, un seul site: viarhona.com

    A lire ViaRhôna, du Léman à la Méditerranée, un magazine truffé de bons plans et d’infos. A commander sur le site.

     

    A lire également
    rome
    Prévoir une escapade dans une ville fait toujours du bien lorsque la rentrée n’est pas loin. Si le prix est doux c’est encore mieux.
    O
    terrasse en ville de strasbourg avec canal
    La grande ville alsacienne vaut tout autant le détour sous le soleil de fin d’été.
    O
    Visite guidée de ce trésor girondin où règne le cool et la nature préservée.
    O
    News loisirs
    Tous nos coups de cœur de l'année: le doux parfum du vin chaud, de la raclette et des marrons nous appelle déjà!
    O
    News loisirs
    Jusqu'au 23 décembre, la capitale culturelle de la Suisse se transforme en un lumineux village de Noël, situé au cœur de la vieille ville.
    O
    tarte chocolat vegan
    Cuisine
    Pour les gourmands qui ne consomment pas de substances animales, les chefs de l'EHL ont concocté un menu de fêtes 100% végétal!
    O