Femina Logo

On le retrouve dans…

Il ne voulait pas devenir chanteur. Après une école de commerce puis une école de stylisme, il s’imaginait bien lancer sa marque de vêtements, et parcourir l’Europe sur son vélo – ce qu’il a déjà fait en partie. Mais c’est son talent d’auteur et de musicien autodidacte qui l’a emporté. Il y a quelques mois, tout juste nommé artiste interprète de l’année aux Victoires de la musique 2016, le chanteur français de 25 ans sortait son deuxième album, Vianney, qui fait la part belle à l’amour.

En tournée, il sera en concert à Thônex Live le 2 novembre 2017 (salle communale de Thônex).

Son smartphone

Ma photo préférée Cette photo pourrie où l’on nous devine, mes meilleurs amis et moi, portant des djellabas à l’anniversaire de l’un d’entre eux, lui-même marocain.

Mon dernier coup de fil L’occasion de parler moto, avec mon père.

L’émoticône la plus utilisée Ça doit être le petit singe se cachant les yeux ou le visage riant aux larmes!

Sa valise

Vite bouclée ou un casse-tête? Sur les deux dernières années, j’ai sérieusement dû faire ma valise 150 fois! C’est une telle joie (attention, ironie) que je fais en sorte que cette tâche ne dure jamais plus de six minutes!

Objets incontournables Mon ordinateur et mon petit clavier midi pour composer.

Un parfum Blue, de Ralph Lauren.

Au retour, 2 fois plus pleine? Je fais exprès de ne jamais remplir mes valises, pour pouvoir rapporter les cadeaux de gens croisés sur chaque date! Je sais combien cela peut représenter, alors je fais bien attention à garder toutes leurs attentions.

Sa vie intérieure

Ce qui me ressource Les moments en famille, entre amis, en amoureux, si possible au bord de la mer.

Un récent petit bonheur Les balbutiements du feu dans une cheminée, un soir dernier.

La chanson qui me bouleverse «Voir un ami pleurer», de Jacques Brel.

Ce que je fais par amour Des pâtes carbo.

Sa ville

Mon quartier préféré La porte de Saint-Cloud, à Paris. Ce n’est pas bien beau mais c’est là où j’ai grandi et j’y suis attaché.

Le parc où je vais déambuler Je rêve d’avoir le temps de déambuler dans un parc! Quand cela arrivera, je pense que j’irai faire un tour de barque au bois de Boulogne.

Mon bistrot Les Caractères, rue des Grands-Augustins. A vrai dire je n’ai plus le temps d’y passer non plus, mais c’est un bon ami qui tient la baraque, et je peux garantir qu’on y passe des soirées improbables.


A lire aussi:
Les petits secrets de… Julien Doré
Les petits secrets de… Christophe Maé
Les petits secrets de… Olivia Ruiz

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina