Femina Logo

Vivement les beaux jours!

L'édito de Géraldine Savary: «Tous nos vœux pour 2022!»

Geraldine savary edito poésie ode aux alexandrins

«En cette année 2022 encore et toujours menacée par la pandémie, même les vœux que l’on se lance n’ont pas la même teneur. On espère juste être à la hauteur de ce que cette épreuve exige de nous.»

© ANOUSH ABRAR

Dans une vie normale à une période normale, des jours comme aujourd’hui, genre le 2 janvier, sont consacrés à énumérer la liste des bonnes résolutions.

En vrac, en fonction de ses ambitions: arrêter de fumer, prendre un abonnement dans un fitness et y aller régulièrement, perdre un ou deux kilos, ne boire de l’alcool que le week-end, lire en entier le dernier Houellebecq, ralentir un peu l’addiction aux séries, téléphoner à ses parents une à deux fois par semaine, se déconnecter de son téléphone et des réseaux sociaux, se mettre au ski de fond, au yoga, manger moins de viande, de sucres – les rapides et les lents –, faire un check-up régulièrement, prendre rendez-vous pour une coloscopie, une mammographie, un nettoyage de dents.

Se promener dans la forêt, écouter le chant des oiseaux, regarder le soleil couchant en saluant la beauté du monde, arroser ses plantes régulièrement, aimer son prochain, son voisin, sa collègue, dire bonjour aux postiers, aux gendarmes, sourire aux serveurs. Remplir sa feuille d’impôt dans les temps, payer ses factures religieusement, voter, lire la NZZ, payer son Matin Dimanche, marcher sur les clous, respecter les limites de circulation, acheter un vélo électrique, croire en l’avenir du Lausanne-Sport, aller au concert, mettre de l’argent de côté pour ses enfants et une bouteille de mousseux au frigo parce que chaque jour peut être une occasion, chanter sous la douche, apprendre une langue, gagner aux mots croisés, embrasser son conjoint avant de partir travailler, se regarder dans le miroir avec bienveillance, s’aimer.

Mon vœu pour 2022

En cette année 2022 encore et toujours menacée par la pandémie, même les vœux que l’on se lance n’ont pas la même teneur. On espère juste être à la hauteur de ce que cette épreuve exige de nous. Protéger nos proches, accepter et supporter les contraintes imposées par les autorités, croire en la solidarité et aux liens qui nous unissent.

Faire le poing dans sa poche, en imaginant un monde sans masque ni restriction, un monde où l’on pourra embrasser sa famille sans risque, s’occuper de ses petits-enfants sans avoir besoin de faire un test, sortir et danser jusqu’au bout de la nuit, s’évader même pas si loin, un pied hors frontières. La liste des bonnes résolutions 2022 se résume en une phrase: sortir du Covid.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Podcast Tout va bien E80: L'utilité de l'EFT dans la gestion du stress

Dans vos écouteurs

Tout va bien podcast E79: Le rôle du mental dans l'arrêt de la cigarette

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné