Femina Logo

Confidences royales

Kate Middleton: «Sortir de la maternité avec George était terrifiant, je ne vais pas mentir»

Kate Middleton: «Sortir de la maternité avec George était terrifiant, je ne vais pas mentir»

«Ce matin encore, George et Charlotte m’ont dit: ‘Maman, comment ça se fait que tu ne nous accompagnes pas à l’école aujourd’hui?’ », témoigne la jeune femme de 38 ans.

© Getty

Lors d’un épisode exceptionnel du podcast «Happy Mum, Happy Baby», la présentatrice Giovanna Fletcher a eu la joie de recueillir les confidences de Kate Middleton. Diffusé le 15 février 2020, ce numéro spécial consacré à la parentalité est notamment revenu sur l’enfance de la duchesse. «Aujourd'hui, en tant que parent, j'apprécie vraiment la façon dont ma mère et mon père se sont sacrifiés pour nous, témoigne la grande sœur de Pippa. Ils venaient à tous nos matchs, ils nous encourageaient à fond depuis le bord du terrain et nous avons passé de merveilleuses vacances tous ensemble.»

Kate et William se sont juré de transmettre le goût des choses simples et normales, des petits bonheurs du quotidien, à leurs trois enfants. «J’ai cette photo de Charlotte en train de sentir une fleur et pour moi, en tant que parent, c'est ce genre de moments qui compte, poursuit la duchesse. Je fais tout ce que je peux chaque jour pour qu’ils vivent ces instants, même si ceux-ci sont courts et même si je n’ai pas le temps.»

Maternité et culpabilité

La culpabilité que ressentent toutes les jeunes mamans a également figuré au centre de l’entretien enregistré. «Ce matin encore, George et Charlotte m’ont dit: ‘Maman, comment ça se fait que tu ne nous accompagnes pas à l’école aujourd’hui?’», confie la jeune femme de 38 ans.

«Les mères qui affirment ne pas souffrir de culpabilité mentent, en réalité. Remettre en question vos propres décisions, votre propre avis et toutes ces choses, ça commence dès le moment où vous avez un bébé.»

Si la duchesse a vécu trois accouchements «incroyables», ses grossesses ne se sont pas aussi bien déroulées. Souffrant d’hyperemesis gravidarum (violentes nausées la contraignant à de longs séjours à l’hôpital), elle n’a pas été «la plus heureuse des femmes enceintes. Je sais que des tas de personnes ont vécu pire, mais ça a été un vrai défi malgré tout. Pas seulement pour moi, mais aussi pour mes proches. William avait l’impression qu’il ne pouvait rien faire pour m’aider. C’est dur pour les gens de vous voir souffrir alors qu’ils ne peuvent rien faire. J’étais vraiment épuisée et très malade.»

Alors qu’elle avait été vivement critiquée, notamment par Keira Knightley, pour ses sorties de maternité très médiatisées, Kate Middleton est revenue sur ces moments qu’elle a traversés avec difficulté. Pour respecter la tradition, le couple royal a dû présenter George, Charlotte et Louis devant l’hôpital. «C’était terrifiant, je ne vais pas mentir», a-t-elle confessé.

«Mais tout le monde nous avait tant soutenus et William et moi savions que les gens étaient très impatients. Nous étions reconnaissants pour l’amour du public, et c'était très important de partager notre joie avec les gens.»

Pour échapper au protocole, Meghan et Harry avaient, de leur côté, décidé de ne pas donner d’informations sur la venue de leur petit Archie. Le lendemain de la naissance de leur fils, les jeunes parents avaient pris la pose devant un seul photographe, à Windsor. Dans un documentaire diffusé en octobre 2019, le beau-frère et la belle-sœur de Kate avaient eux aussi témoigné de leurs difficultés de jeunes parents. Une jolie façon de prouver que l’isolement et la solitude ressentis alors touchent toutes les familles.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E41: Les pouvoirs de l'écriture et comment se lancer

Dans vos écouteurs

E40: Comprendre et pratiquer l'autohypnose

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina