Femina Logo

news société

#FeminaOpinion: ras-le-bol du «Bro Marketing»

#FeminaOpinion: ras-le-bol du «Bro Marketing»

Le «broga»? Le yoga des vrais bonhommes.

© Getty

Le yoga? On est fan. Ça nous muscle, nous relaxe, nous détend. Selon une étude française (Ipsos 2016), les adeptes de la pratique sont à 70% des femmes. Du coup, certains des 30% d’hommes qui s’y adonnent redoutent de «passer pour des gonzesses» en avouant enchaîner les chiens-tête-en-bas et autres Savasana. Le premier a avoir réagi? Robert Sidoti, fondateur du broga (contraction de «brother» et «yoga»). Traduction: du yoga pour les hommes, les vrais.

Une tendance sexiste qui touche les loisirs estampillés «féminins»

Etant donné le succès de sa franchise (12 000 clients et 500 professeurs à travers le monde), Robert semble avoir cristallisé la peur de certains hommes face à ce sport qui «leur donne un air efféminé». Sa solution? «Partir du point de vue masculin» et aider les hommes à «vivre une vie plus forte, plus équilibrée». A des années lumières des femmelettes qui pratiquent le yoga, donc.

Si encore, la tendance sexiste ne s’arrêtait qu’à ce sport… Mais d’autres segments sont eux aussi touchés par le «Bro Marketing». Le rosé, par exemple. Ce type de vin, selon certains de ses fans masculins, les ferait passer pour des filles. Du coup, on ne parle plus de rosé, mais de «brosé», la boisson des vrais bonhommes. Car se délecter d’un breuvage rose, c’est franchement la honte, non? Depuis cette formidable invention, les hommes ont enfin la possibilité de boire du vin sans avoir à rougir. Quelle formidable avancée!

Et quelle découverte, de pouvoir ainsi se délecter d’un verre d’alcool sans craindre une émasculation fatale.

Le «Bro Marketing»: un aller simple pour l'âge de pierre

Depuis quand les hommes et les femmes sont-ils censés aimer les mêmes choses, pratiquer les mêmes loisirs? Heu… depuis toujours, bro! On a cherché à nous faire croire le contraire durant des millénaires (les femmes sont bien plus douées pour la cuisine, les tâches ménagères et les soins tandis que les hommes excellent en grillades, travaux manuels et sports de gros durs, tout ça, tout ça…) Mais alors que l’on pensait que la situation s’améliorait gentiment, que l’on reconnaissait (enfin!) l’égalité entre les sexes, le «Bro Marketing» nous renvoie 100 ans en arrière. Du temps où les hommes n’entendaient guère parler de carrière, de vote ou de droits féminins.

La masculinité est-elle actuellement si bouleversée que certains hommes ont sans cesse besoin d’être rassurés pour essayer des activités ou des boissons qui leur font envie? Les mecs, détendez-vous: votre niveau de testostérone ne va pas descendre en flèche parce que vous aurez esquissé une posture de yoga ou trempé vos lèvres dans un verre de rosé, promis. Le sexisme vieillot et les trends soi-disant «cool» qui tentent de le réhabiliter: on en a franchement notre claque.


A lire aussi:
#FeminaOpinion: Ma charge mentale m'a mise K-O
#FeminaOpinion: le congé paternité, ce lointain mirage qui s'éloigne encore
#FeminaOpinion: Je suis Millenial et j'en ai marre (d'être catégorisée!)

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.