Femina Logo

news people

#FeminaOpinion: Par pitié, laissez Kendall (et son acné) tranquilles!

Kendall jenner golden globes 2018

Heureusement, Kendall ne semble pas avoir été trop affectée par le débat, et s'est contentée de répondre aux critiques de façon positive et concise, via son compte Twitter: «Ne laissez jamais [votre acné] vous arrêter», a-t-elle déclaré, sans omettre une petite série d'emojis.

© Getty

Franchement, vous-y croyez, vous? Nous sommes en 2018, à l’ère du «body positive», une période qui se veut chasseuse de complexes, déculpabilisante, libératrice de la parole féminine. Nous vivons l’époque d’Ashley Graham, du mouvement #metoo et de l’organisation «Time’s Up»… et pourtant, pendant que nous tapons du poing, martelons nos avis, protestons contre la réification féminine, Kendall Jenner est critiquée sur les réseaux sociaux pour avoir daigné sortir de chez elle avec quelques boutons. Moi qui pensais que nous avions d'autres sujets plus urgents auxquels se consacrer! Visiblement, j'avais tort... Le 7 janvier 2018, le mannequin de 22 ans se présentait sur le tapis rouge de la cérémonie des «Golden Globes», vêtue d’une magnifique robe de soirée noire. Les blogs, magazines et autres internautes friands de nouveautés People auraient pu en commenter le tissu, la forme, la couleur, mais non: il a fallu qu'ils tartinent sur son acné.

Quand Lily-Rose Depp change de coupe et que fusent les commentaires interloqués, il est encore possible de comprendre l'engouement: en décidant de tenter le brun foncé, la starlette choisit consciemment de modifier son apparence, ainsi que l'image qu'elle véhicule de façon publique. Mais analyser les pores de Kendall, c'est un peu comme compter les grains de beauté qui ornent les épaules de Gigi Hadid: il n'y a aucun sens à cela! Et surtout, il y a tant d'autres éléments qui mériteraient notre attention. Croyez-moi, si elle avait pu se passer de ces petits reliefs épidermiques, elle l'aurait fait!

Mode d'emploi: comment retrouver une belle peau après les fêtes?

Son pire complexe

En 2015, dans un émouvant billet, Kendall affirmait que ses problèmes de peau l'avaient affectée au point de gâcher toute son adolescence:

«Cela a complètement ruiné ma confiance en moi, écrivait-elle. Je ne regardais jamais les gens lorsque je m’adressais à eux. Je me sentais comme une paria: je couvrais toujours mon visage avec mes mains quand je parlais. [...] Bien sûr, j’ai eu quelques coups de cœur pour des garçons au lycée, mais à cause de mon visage, je n'osais même pas à les regarder.»

Aujourd'hui, la jeune femme a 22 ans, un âge auquel on aspire à être enfin débarrassée de ces points rouges. Mais voilà qu'ils réapparaissent, la veille d'un événement hyper-médiatisé tel que les «Golden Globes».

Heureusement, Kendall ne semble pas avoir été trop affectée par le débat, et s'est contentée de répondre aux critiques de façon positive et concise, via son compte Twitter: «Ne laissez jamais [votre acné] vous arrêter», a-t-elle déclaré, sans omettre une petite série d'emojis sereins. Finalement, il ne s'agit que de quelques boutons, recouverts de fond de teint, qui ne seront plus qu'un malheureux souvenir d'ici deux ou trois jours. La réponse du mannequin, largement partagée sur les réseaux, a d'ailleurs représenté un soutien de taille pour toutes les jeunes femmes qui, elles aussi, doivent sans cesse camoufler leurs imperfections, et n'osent pas sortir de chez elles sans s'être tartiné le visage de correcteur. Kendall n'a pas dû pleurer sur son sort, là n'est pas le problème...

Kendall Jenner révèle son plus grand complexe

L'obsession de la critique

Kendall aurait pu choisir une robe encore plus dénudée, que son acné ne serait pas passé inaperçu. Il semble que nous ayons toujours tendance à identifier le détail négatif de chaque situation, peut-être dans le but de nous rassurer sur nos propres défauts, ou alors par simple réflexe. Est-ce utopique de rêver d'un monde où les boutons de la starlette n'auraient sauté aux yeux de personne? Apparemment... L'humain est friand de critiques, surtout lorsqu'il s'agit de personnalités bien en vue, les proies idéales des commérages. Après tout, il en a été de même lorsque les cheveux de Jude Law se sont mis à chuter ou quand, plus récemment, l'actrice Lili Reinhart a pris un peu de poids...

En tant qu'ancienne acnéique de l'extrême (oui, oui, Kendall, je compatis pleinement!), je conçois bien qu'il soit difficile de ne pas apercevoir ce genre de défaut: l'acné est tout de même situé en plein milieu du visage, la plupart du temps! Mais c'est l'étape suivante du processus d'analyse qui me dérange: une fois que notre cerveau a enregistré le détail qui gêne, il passe automatiquement à l'étape «partage», comme s'il ne pouvait pas s'empêcher d'agrandir son constat en le pointant du doigt, pour s'assurer que d'autres le découvrent. Tiens, voilà une bonne résolution pour l'année 2018! Entraînons nos méninges à se focaliser sur le positif! L'exercice peut être tout à fait simple, et ne nous contraint même pas à quitter les pages de notre magazine préféré: la prochaine fois que nous verrons la photo d'une star, dont un défaut nous saute aux yeux, cherchons plutôt le détail agréable (il y en a toujours un!): une tenue finement choisie, un sourire sincère, des cheveux brillants... et passons outre le petit bourrelet, le duvet oublié ou la cicatrice sous l'oreille. Qui sait, peut-être qu'en commençant ainsi, nous agirons automatiquement de cette façon dans tous les domaines de notre vie! Et un peu de positivité, cela nous ferait un bien fou!

Lili Reinhart répond aux critiques sur son physique

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina