Femina Logo

cuisine

«Trois fois par jour»: la blogueuse Marilou se confie

«Trois fois par jour»: la blogueuse Marilou se confie
© DR

Prenez une jeune femme à la bonne humeur contagieuse et à l’accent québécois irrésistible et un photographe de talent, mélangez avec des idées de recettes simples et healthy, beaucoup d’humour et énormément d’amour. Vous obtiendrez le blog «Trois fois par jour» qui, depuis 2013, nous régale avec ses repas et visuels alléchants.

Marilou Bourdon et Alex Champagne, le couple derrière ce joli projet, habitent Montréal. Leur originalité, goût pour l’esthétique et passion pour la cuisine ont vite fait de «Trois fois par jour» un rendez-vous incontournable dans la blogosphère. Parents d’une petite Jeanne depuis quelques mois, ils publient leur deuxième tome de recettes et fourmillent de projets pour l’année à venir. Par e-mail, Marilou a répondu à nos questions.

FEMINA Lorsque l’on vous suit sur les réseaux, votre vie donne le tournis: vous alimentez très régulièrement votre blog, tournez des vidéos, créez des collections d’objets pour la cuisine, dédicacez votre dernier ouvrage… Comment parvenez-vous à gérer tout cela?
Marilou
J'ai une équipe formidable qui m'aide à mettre une structure autour de mes idées et ainsi rendre le tout possible. Je ne pourrais pas faire la moitié de ce que je fais sans eux. Ils sont là pour me soutenir mais également pour m'aider à mener à terme mes projets.

Vous avez sorti 3 albums et avez tenu le rôle de Fleur-de-Lys dans la comédie musicale «Notre Dame de Paris». La chanson vous manque-t-elle parfois?
Oui, par moments, mais pas l'industrie. Je referai très certainement de la musique un jour, mais jamais dans le but d'en vivre.

Vous travaillez avec votre amoureux. Comment faites-vous pour mettre une barrière entre votre vie professionnelle et votre vie familiale?
On ne souhaite justement pas mettre de barrière entre les deux. On essaie plutôt de faire en sorte que notre vie soit un tout. On parle de Jeanne quand on travaille et on parle de travail quand on est à la maison. On pense que c'est plus organique ainsi. Selon nous, ce qui peut être dangereux, ce sont plutôt les extrêmes. On essaie d'être équilibré autant à travers nos actions que nos pensées.
On a la chance de vivre de nos passions, ce qui fait en sorte qu'on se laisse inspirer par toutes les sphères de notre vie.

En quoi le fait de devenir maman a-t-il changé votre manière de travailler?
Je suis beaucoup plus sensible aux autres humains. Je l'étais déjà, mais on dirait que l'arrivée de Jeanne a fait en sorte que je prends chaque personne pour l'âme qu'elle porte. Ça m'a fait du bien, et je pense que ça parait dans mon travail.

Vous avez été la cible d’attaques sur les réseaux sociaux pour avoir retrouvé rapidement votre taille après l’accouchement. Cela devait être extrêmement dur à vivre. Comment êtes-vous parvenue à gérer cela?
J'ai juste essayé de ne pas trop y penser. Un changement corporel, qu'il s'agisse d'un surplus de poids ou d'une perte rapide dû à l'allaitement et la fatigue, nécessite d'être apprivoisé dans l'intimité. C'est ce que j'ai fait, sans me soucier trop des commentaires.

Votre parcours est un exemple pour de nombreuses jeunes filles souffrant de troubles alimentaires. Quel message souhaiteriez-vous leur faire passer?
Que la vie est encore plus merveilleuse après. Cette épreuve est enrichissante.

Quels rêves vous reste-t-il à accomplir?
Mon rêve ultime est de devenir une meilleure personne chaque jour. Il ne sera donc jamais atteint. Je n'ai aucune aspiration matérielle dans le moment. Je ne fais qu'essayer de mettre ma créativité au service des gens qui me suivent, pour inspirer et essayer de faire un peu de bien.


A lire aussi:
Vidéo: conseils et astuces pour cuisiner un repas de fêtes
Thé matcha: 15 recettes pour l'adopter
Cuisine: nos 5 blogs suisses préférés

Podcasts

Dans vos écouteurs

E13: Se libérer des tensions physiques dues au stress

Une mâchoire serrée, le ventre retourné, un nœud derrière l'omoplate... les périodes chargées sont souvent celles des petits maux agaçants. Afin de comprendre et de mieux gérer ces tensions physiques, nous accueillons Sarah Bezençon, psychologue de la santé. De sa voix apaisante, elle nous rappelle que ces petites douleurs du quotidien sont en réalité des messages que tente de nous faire parvenir notre corps, et qu'elles peuvent être chassées grâce à des techniques toutes simples.

Dans vos écouteurs

E12: Prendre soin de son couple quand on a des enfants

Dans ce 12e épisode destiné aux parents et aux futurs parents, la thérapeute de couple Anne-Dominique Spertini nous donne des clés et des conseils, destinés à concilier le rôle de «maman» ou de «papa» avec le rôle de conjoint. Rassurante et sincère, elle évoque l'importance de la communication (verbale et physique), la sexualité, la culpabilité, la fatigue et le manque de temps libre. Pour se rappeler qu'on ne peut faire davantage que de son mieux (et que la perfection n'existe pas!).

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.