Femina Logo

Tchin tchin!

Recettes: Des cocktails aux couleurs de fête

Cocktails couleurs de fete nouvel an

Rouge passion, bleu électrique, jaune fluo ou vert... à vous de jouer!

© Wu Yi

Les cocktails sont de toutes les fêtes. Ils se parent de couleurs, deviennent fluorescents, pétillants. Ils doivent être beaux avant d’être bons. Le vert est très tendance ces temps-ci, le bleu surprend encore et, toujours, le rouge se fait séducteur, le jaune donne une idée de fraîcheur. Optez aussi pour le blanc ou le noir, pour encore plus d’originalité. Sans oublier les fluos, nouvelle mode du moment.

En plus du goût, il faut donc prendre soin de la forme et de la teinte. Le cocktail rouge fait penser au fameux Negroni, du nom de son inventeur. A Florence, en 1919, le comte Camillo Negroni avait pour habitude de prendre un verre au café Casoni. Un jour, pour changer les habitudes, il demanda au barman de remplacer l’eau gazeuse de son Americano par du gin. Ce fameux nectar est ainsi composé de 3 cl de gin, de campari et de vermouth rouge. A déguster avec une rondelle d’orange. Dans la nouvelle édition du Petit Larousse des cocktails, qui vient de paraître, beaucoup de recettes très colorées dont une version originale du classique Manhattan, qui fera tout son effet rougeoyant. Il s’agit d’abord de déposer des cerises à l’eau-de-vie dans les alvéoles d’un bac à glaçon, d’ajouter un peu d’eau et deux gouttes d’Angostura bitter par alvéole. Conservez au congélateur au moins 3 heures puis, dans une vasque, déposez les glaçons, versez du vermouth rouge et du rye whisky. Remuez et servez dans un verre old-fashioned.

Place à l’arc-en-ciel

A l’opposé, le vert offrira aussi un beau voyage… direction le Brésil ou Cuba, puisque les feuilles de menthe donnent toute leur fraîcheur aux caipirinhas ou aux mojitos. Dans un souci de modernité, optez pour une chartreuse verte (2 dl) mélangée à du jus de citron vert (135 cl), un peu de sirop de sucre (90 cl), de l’eau gazeuse et quelques rondelles de citrons verts.

Pour le bleu, le curaçao fera toute la différence. Cette liqueur, composée d’écorces d’orange, tire son origine de l’île des Antilles néerlandaises du même nom. Elle donnera cette teinte bleu roi soutenu au champagne, à la vodka ou au rhum.

Les cocktails passent sans souci de l’azur au soleil. Jaune ou orange, ils offrent un air chaleureux aux Fêtes. Le pastis, la liqueur de citron ou de banane, le jus d’ananas vous seront utiles pour obtenir un jaune franc. L’orange, lui, se trouve dans les punches martiniquais. Ajoutez à votre rhum (1,5 l) du jus de goyave, d’ananas, d’orange, de fruit de la passion et sirop de vanille, à raison de 45 cl chacun, agrémentez le tout de rondelles d’agrumes, d’un bâton de citronnelle et d’un brin de romarin.

Et ces couleurs peuvent devenir lumineuses. C’est la tendance actuelle en Europe et en Italie. Le cocktail branché se fait vert acide, bleu électrique ou jaune fluo sous l’effet de la quinine et des UV. Ces cocktails futuristes fluorescents ont été imaginés par Dario Comini, du Nottingham Forest Cocktail bar, à Milan. Son gin tonic fluo est servi dans une boîte de pharmacie éclairée par une lampe UV. Transparente à la base, la potion devient jaune électrique. On vous l’a dit, toute la magie des cocktails tient dans la conciliation savante des saveurs et des couleurs.

© Corinne Sporrer

Recette: le cocktail Flash-Back

Pour 4 personnes

Ingrédients:

  • 16cl de vieux rhum
  • 4 à 5 fèves tonka
  • 12cl de liqueur de fleur de sureau
  • 38cl de thé froid à la vanille
  • 2 fruits de la passion

Préparation

Dans une bouteille de vieux rhum, faire infuser 4 à 5 fèves tonka pendant 3 jours puis filtrez.

Réalisez le thé à la vanille puis conservez-le au frais.

Dans un shaker à moitié rempli de glace versez le rhum, la liqueur, le thé froid et la pulpe des fruits de la passion.

Frappez et servez.

Recette: le cocktail Garden-Party

Pour 4,5 litres

Ingrédients

  • 2l de chartreuse verte
  • 135cl de jus de citron vert
  • 90cl de sirop de sucre
  • Eau gaueuse
  • 1 citron vert

Préparation

Versez la chartreuse, le jus de citron vert et le sirop de sucre dans une fontaine ou une grande vasque et complétez d’eau gazeuse.

Mélangez, puis ajoutez quelques glaçons. Coupez le citron vert en rondelles, ajoutez-les dans la fontaine.

Mélangez et servez.

Recettes tirées du «Petit Larousse des cocktails» (Ed. Larousse Cuisine)

Portrait d'une mixologue: Katalin Bené

A Genève, au Voodoo Reyes, la surdouée des cocktails enchante les clients avec ses folles créations.

L’arcade est discrète. Il faut viser le 22, rue du Cendrier et monter à l’étage. Là, dans l’antre des sorciers, dans une ambiance feutrée, masques aux murs, chaises en rotin et grand bar, Katalin Bene et son équipe vous attendent avec leurs fabuleux cocktails (photo principale). La jeune mixologue hongroise, qui a gagné en 2018 le concours de barmen Diageo World Class, sait ce qu’elle veut. «Je suis bien derrière le bar. J’aime composer, mêler, jouer avec les ingrédients naturels, les herbes aromatiques. Il faut le feeling. Mes cocktails doivent être beaux et attractifs avec de jolies couleurs, car le premier contact est visuel. Après, il faut évidemment qu’ils soient à la hauteur.»

Maîtrisant savamment les mélanges, la jeune femme aime imaginer des créations botaniques inspirées des boissons tribales. «Je n’ai pas de cocktail signature, mais j’en propose plus d’une vingtaine très différents.» Pour cela, d’une manière ludique, il vous faudra tirer les cartes d’un grand tarot pour choisir votre futur et envoûtant cocktail.

Voodoo Reyes, cocktail bar, rue du Cendrier 22, Genève. Tél. 022 900 23 33.

Boisson découverte: Le Gin Fleur Bleue

C’est magique, totalement féerique. L’élixir bleu saphir devient rose cherry quand on ajoute du tonic. Célèbre agrumiculteur basé dans le district de Nyon (VD), Niels Rodin s’est associé à la maison Morand de Martigny (VS), spécialiste en eaux-de-vie. Ensemble, au sommet dans leur domaine respectif, ils signent ce gin Fleur bleue qui fera tout son effet durant les Fêtes.

Cette création allie les arômes doux et poivré du genièvre, la subtilité et l’exotisme du yuzu, ainsi que la petite touche acide de la framboise valaisanne. La couleur bleue est obtenue naturellement grâce aux pétales de fleurs de pois bleu (clitoria ternatea).

Vous le trouverez à Genève, au Voodoo Reyes, à Lausanne au Royal Savoy, à la Brasserie de Montbenon ou au Lausanne Cocktail Club ainsi qu’en Valais, à la Matriochka, à Sion. Sinon, n’hésitez pas à siroter cet épatant blue gin à la maison, avec des amis.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E41: Les pouvoirs de l'écriture et comment se lancer

Dans vos écouteurs

E40: Comprendre et pratiquer l'autohypnose

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina