Femina Logo

voyage

Voyage: où partir en 2017?

Voyage: où partir en 2017?
© Getty

Après l'Islande, le Canada

Oubliez le passage de Karl Lagerfeld ou de Barack Obama à la Havane et ne regrettez rien… Car en 2017, on se programme un séjour au Canada – LA destination hype de l’année – et on ne rate ainsi rien des festivités prévues pour le cent cinquantième anniversaire de la Confédération du pays.

Le truc en plus: La faiblesse du dollar canadien.

Mémo: Suivre le compte Instagram de Justin Trudeau, premier ministre bankable.

Après le Mexique, la Colombie


© Getty

Qu’il est loin, le souvenir d’une Colombie considérée comme une destination «chaude», réservée aux baroudeurs intrépides. Aujourd’hui, le pays nous enchante par sa culture, sa nature et son sens de l’hospitalité.

Le truc en plus: Véritable consécration, ce trésor du continent sud-américain recevra en 2017 le pape François himself.

Mémo: Obligation de visiter Bogota, de découvrir les dunes et les déserts de la Guajira, mais aussi de tester une nuit au cœur de la forêt amazonienne et de faire un trek dans le parc national d’El Cocuy.

Après Kotor (Montenegro), Bordeaux (France)

A la mi-2017, la nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) Sud-Ouest reliera Bordeaux au réseau européen des trains à grande vitesse. Une raison supplémentaire de visiter cette nouvelle «ville de l’année» (classement du Lonely Planet 2017).

Le truc en plus: La Cité du vin, fraîchement inaugurée, et les tables à tomber qui ne cessent de fleurir au quatre coins de la ville nous font booker une escapade bordelaise illico presto.

Mémo: Penser à faire un crochet par Saint-Emilion (pour les amateurs de bons millésimes), les Bains de Caudalie (pour les aventuriers du bien-être) et/ou le Cap Ferret (pour les amoureux du grand air). Des destinations toutes situées à une heure à peine de Bordeaux.

Après Fremantle (Australie), le Cap (Afrique du Sud)


© Getty

Un lieu béni par Dame Nature… entre ses domaines viticoles, ses marchés de producteurs et sa gastronomie inventive et auréolée de récompenses: sans jeux de mots, on vise le Cap!

Le truc en plus: On fait ami-ami avec sa scène artistique, flamboyante, qui sera mise sur le devant de la scène avec l’ouverture en septembre 2017 du Zeitz Museum of Contemporary Art Africa (MOCAA), le plus grand musée d’art contemporain africain du monde, installé dans un ancien silo à grains.

Mémo: On privilégiera le printemps pour partir, la meilleure saison pour admirer les fleurs sauvages dans la région du Cap.

Après San Francisco, Los Angeles (Etats-Unis)

Plus accessible, moins people, la cité des Anges se la joue destination culturelle cette année. L’extension du métro n’y ait pas pour rien, car il a énormément rapproché Downtown de Santa Monica et d’autres quartiers bien aimés par les touristes. Un bon point pour ceux d’entre nous qui ne veulent pas utiliser la voiture et les autoroutes infernales de LA.

Le truc en plus: Selon le Lonely Planet, 50 nouveaux hôtels seraient en construction. A nous les hébergements en mode slow attitude dans une région où le soleil brille toute l’année.

Mémo: Dans l’Amérique de Trump (et oui, on doit bien s’y faire), on se laisse bercer par le lifestyle des nouveaux hippies qui fuient les villes pour une vie californienne plus écolo.

Après la Suède, le Danemark


© Getty

Histoire de continuer à s’inspirer du style de vie scandinave si tendance en 2016, on prolonge la douceur de vivre avec des vacances sous le signe du «hygge».

Le truc en plus: Chaque année, le Danemark est considéré comme le pays le plus heureux au monde. Aussi, c’est décidé, on se lance et on booke 4 jours - au minimum - à Copenhague.

Mémo: Aarhus, deuxième ville du pays située près des plages de la côte Est, a été désigné Capitale européenne de la culture en 2017. Soit une belle occasion pour lier l’utile à l’agréable cet été, n’est-ce pas?

Après Cuba, le Belize

#sunset #belize

Une photo publiée par Stephanie (@kache88) le

Comment est-ce possible? Pourquoi n’a-t-on pas pensé plus tôt à y aller? Le Belize, cette destination caribéenne est tout simplement magnifique. «Un paradis sur Terre», selon Leonardo DiCaprio.

Le truc en plus: En 2017, Francis Ford Coppola y ouvre son île privée, Coral Caye, où il est possible de résider. Au programme: hamacs tendus entre des palmiers, cottages, douches extérieurs pour se débarrasser un instant de ces grains de sable blanc à tomber. On signe où? Pour découvrir des stations balnéaires moins luxueuses, viser le sud vers Palencia et Hopkins.

Mémo: Se répéter, telle Arya Stark avant de s’endormir, mais en mode comptine de rêve: culture créole, ruines Maya, cuisine de rue, mer des Caraïbes, jungles luxuriantes, plongées canons.

Après la Thaïlande, le Cambodge


© Getty

Pour celles qui veulent découvrir un pays pour l’heure encore paisible.

Le truc en plus: La côte sud du pays, riche en petites îles, sable blanc et eau turquoise, est en train de devenir la destination la plus tendances du sud-est de l’Asie. Idéal pour les voyageurs qui sont avides d’endroits inédits.

Mémo: On passera évidemment par Angkor, complexe de temples classé au Patrimoine mondial de l’humanité. Quant à l’île Koh Tonsay, baptisée Rabbit Island, on y trouve des lodges rustiques et des restaurants de plages avec un accueil à tomber. En mai 2017, Six Senses Krabey Island ouvrira ses portes et se composera de 40 villas avec piscines et d’un observatoire pour regarder les étoiles, comme le note le site «Glamour Paris». Chéri, si tu n’as pas encore d’idée pour mon anniversaire...

Après la Norvège, la Russie

Une photo publiée par Ana Ovofrito (@ovofrito) le

La faiblesse actuelle du rouble fait de la Russie un destination attractive en 2017 pour nous, Européens.

Le truc en plus: Villes d’étape du transsibérien, trésors de Saint-Pétersbourg, architecture grandiloquente de Moscou: le folklore russe est composé de réelles attractions visuelles et culturelles.

Mémo: Le centenaire de la révolution de 1917 fait de la Russie un site phare cette année. A noter aussi qu’en 2018, la Coupe du monde de foot provoquera une hausse de la fréquentation touristique... et des prix: une autre raison de se rendre en Russie dès maintenant.

Après le Sri Lanka, le Népal


© Getty

Après les séismes de 2015 et la pénurie de carburant lié qui empêchait les déplacements, le (pauvre) pays commence à se redresser.

Le truc en plus: Un spot idéal pour des vacances à petit budget, puisque les plus beaux itinéraires de trek sont organisables à moins de 50 fr. par jour.

Mémo: L’accueil sans limites de la population locale qui voit nos devises comme la plus précieuse des aide pour les aider à se reconstruire.

Des applis voyage à connaître:

Skyscanner: L’idée? On se fait un compte sur le site, on rentre notre destination et on reçoit une alerte par email dès que le prix du vol chute. Smart.

Waze: Un GPS qui est un véritable réseau social, idéal pour les road-trips.

Fooding: L’appli number one de l’App Store (gratuite depuis 2017) recèle de bons plans gourmands en France. Vite, on télécharge pour nos prochaines escapades en terre savoyarde et plus si affinités.

Mapstr: Permet de sauver des cafés, boutiques, etc. sur une map. Ces infos peuvent ensuite être partagées avec nos amis.

Hostelworld: Pour réserver facilement des auberges de jeunesse ou des backpackers.

Maps.me: Une carte offline avec navigation, une bonne idée pour économiser notre forfait 4G et éviter les frais de roaming à l’étranger.

Roadtrippers: Une appli à tester définitivement pour l'organisation de road trip, spécialement aux Etats-Unis.

Fofly: Exercices pour contrôler sa respiration grâce à la cohérence cardiaque, musiques de relaxation ou conseils psychologiques pour maîtriser sa peur dans le ciel, voilà une appli pour déstresser les phobiques de l’avion (ou pas).


A lire aussi:
Larguée 3 mois avant son mariage, elle part faire le tour du monde
3 hôtels de rêve qui nous invitent au calme
Comment le voyage évoluera-t-il en 2017?

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.