Femina Logo

escapade italienne

Nos bonnes adresses pour un week-end à Naples

Nos bonnes adresses pour un week end a naples

Naples, à quelques kilomètres des îles paradisiaques (Capri, Procida, Ischia) et la sublime côte Amalfitaine, rappellent que la Dolce Vita n’est pas loin.

© ALAMY MASSIMO/BUONAIUTO

Si Naples est belle à toutes les saisons, l’hiver est un très bon moment pour la découvrir: on y croise peu de touristes, on enfile une veste le soir – la journée, si le soleil brille, un t-shirt suffit – et on mange dehors à peu près tout le temps et partout. La troisième ville d’Italie est un doux chaos, un joyeux désordre, un puits de culture et un immense théâtre à ciel ouvert, dans lequel jouent chaque jour les Napolitains. Les contrastes règnent, entre trésors patrimoniaux (près de 500 églises!), klaxons des scooters, quartiers chics ou street art des ruelles populaires, où Maradona règne en maître.

À quelques kilomètres, des îles paradisiaques (Capri, Procida, Ischia) et la sublime côte Amalfitaine rappellent que la Dolce Vita n’est pas loin… Alors, oui, la capitale de la Campanie souffre encore un peu de sa mauvaise réputation de ville sale et dangereuse, à la suite de la crise des déchets liée à la Camorra notamment. Ma dai, on embarque sans préjugés pour foncer tête baissée dans le meilleur de Naples. 

Se balader

Partir du Castel dell’Ovo (notre château favori) et marcher piano piano le long de la mer jusqu’au port de Mergellina.

Prendre l'apéro

Pas qu'on veuille vous pousser à la consommation, mais les Spritz à 1 euro au Cammarota Spritz et dans les bars alentour en plein Quartieri Spagnoli sont toujours un bon moyen de commencer la soirée… ou de la finir. À l'Enoteca Belledonne, dans le quartier branché et festif de Chiaia, le gérant Ciro baragouine plutôt bien le français et sert ses vins de qualité sans se départir de son sourire. Restez en Campanie avec le Greco di Tufo (blanc) ou le Pallagrello (rouge). L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Découvrir du street art

La ville regorge d’œuvres de street art signées Blu, Jorit, Clet Abraham, Cyop & Kaf et même Banksy. Découvrez-les au hasard de vos pérégrinations ou réservez un tour avec Napoli Paint Story, qui vous emmènera à leur rencontre, passionnantes explications à l’appui. Dans le métro, faites un arrêt aux stations Toledo et Università afin de comprendre pourquoi le réseau souterrain est surnommé le «Metro dell’Arte»…

Faire du shopping

Impossible de zapper cette étape dans une ville comme Naples, où la mode et les emplettes sont vitales. La Via Toledo et la Via Chiaia sont incontournables, mais les magasins de sous-vêtements et de chaussures pullulent un peu partout. Un saut à la boutique Retrophilia Vintage s’impose, tandis que Luigi Fusaro est notre préférée pour la mode homme.

Rêver au théâtre

Summum de l’élégance, le Teatro San Carlo accueille ballets et opéras de renom pour s’en mettre plein les mirettes et les oreilles.

Il s’agit du plus ancien théâtre lyrique d’Europe et il fait face au célèbre et très chic Caffè Gambrinus, sur la grande Piazza del Plebiscito.

Se restaurer

Naples est la ville italienne la plus étoilée au Guide Michelin et l’art du pizzaiolo napolitain, véritable institution, est inscrit depuis 2017 au Patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Si vous voulez absolument tester les célèbres Sorbillo ou L'Antica Pizzeria Da Michele (du film Mange, prie, aime), venez à 11 h 50 ou préparez-vous à une longue file d’attente.

Sinon, tentez la Starita (leur pizza marinara bien aillée est à tomber), dans le quartier populaire et peu touristique de la Sanità. Plus classe et carrément atypique: le restaurant Salotto Nunziata est tenu par deux frangins, l’un cuisinier, l’autre archéologue; imaginez la combinaison gagnante! Les plats inspirés de recettes ancestrales sont aussi originaux que savoureux.

Et encore

À voir: La paranza dei bambini, excellent film de Claudio Giovannesi, et l’envoûtante série l’Amica geniale, adaptée des célèbres romans d’Elena Ferrante. Si vous êtes fans, la nouvelle série La vita bugiarda degli adulti (La vie mensongère des adultes), adaptée de son livre du même nom, est sortie le 4 janvier 2023 sur Netflix.

À lire: Montedidio (Éd. Folio), d’Erri De Luca, ou le Naples des années 1960 raconté par un garçon de 13 ans. Coup de cœur absolu.

À écouter: Napule È, Je So’ Pazzo, enfin, toute la discographie de l’incontournable Pino Daniele.

Y aller: En train, avec un changement à Milan.

Où dormir: On opte pour un Airbnb à Chiaia ou dans le Centro storico pour vivre à la locale tout en pouvant rayonner facilement. S’il y a un rooftop, bingo!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Tout va bien E89: Comment mieux comprendre nos rêves

podcast astrologie

Recto-Verseau: Les prévisions de l'année 2023 pour tous les signes

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné