Femina Logo

avant de faire sa valise

Les annulations de vols menacent-elles nos vacances d’été?

Les annulations de vols menacent elles nos vacances dete

«À peu près toutes les destinations peuvent être concernées, aussi bien long que court-courriers.» - Jamshid Pouranpir

© STANDRET/GETTYIMAGES

FEMINA Les annulations de vols se sont multipliées ces dernières semaines. Pourquoi?
Jamshid Pouranpir: La raison de ces annulations est vraiment le manque de personnel. Il y a toute une série de problèmes dans la chaîne d’approvisionnement, que ce soit au niveau des repas à bord des avions, ou dans l’assistance au sol sur le tarmac, mais aussi et surtout dans les compagnies aériennes qui sont actuellement en sous-effectif. La cause principale est à imputer au Covid, puisque la pandémie a donné lieu à des licenciements. Par exemple, la compagnie Swiss a remercié beaucoup de collaboratrices et de collaborateurs, qui, même avec la reprise, ne sont plus tentés de revenir travailler pour cette compagnie.

Pour quelles raisons?
Ces personnes se sont entre-temps réorientées vers d’autres secteurs et ont parfois pu apprécier d’évoluer dans un nouveau milieu professionnel avec peut-être moins de contraintes, des salaires plus satisfaisants et d’autres standards. Les conditions de travail extrêmement difficiles dans l’aérien ont ainsi leur part de responsabilité. La pénurie de personnel génère alors un cercle vicieux et ces conditions ne s’améliorent pas, faisant qu’il est devenu plus dur de trouver des candidates et des candidats pour les diverses formations que les compagnies aériennes organisent pour augmenter à nouveau le nombre d’employés.

Il faut également relever que le personnel de Swiss qui n’est pas vacciné n’est pas affecté à des vols, cela est une décision arbitraire qui impacte l’organisation et complique cette importante période de reprise du voyage aérien.

La demande pourtant explose?
Les prévisions de trafic sont en effet supérieures aux chiffres de l’été 2021, et même parfois plus élevées en volume que 2019 pour certaines destinations. L’engouement des gens pour le voyage, après deux années de privations, est extrêmement fort.

Existe-t-il des solutions?
Ce qu’il faudrait faire, c’est améliorer les conditions de travail dans ce secteur, évidemment. Pour booster les choses, peut-être serait-il utile d’adresser des lettres de protestation aux directions des entreprises qui ont un fonctionnement et un service défaillants. Le déblocage de la situation passe par les compagnies elles-mêmes. Il faut ainsi demander aux passagers d’éviter de s’en prendre aux collaboratrices et aux collaborateurs du front office, au contact avec les passagers, car on voit exploser les statistiques des agressions à leur égard dans des proportions incroyables, avec des crachats, des insultes, des menaces voire des agressions physiques.

On note d’ailleurs une augmentation des arrêts maladie dans le personnel, qu’il soit au sol ou en vol. Le front office n’y est pour rien dans cette situation, ils ne sont absolument pas responsables de ces événements désagréables pour les clients des compagnies.

Certaines destinations ou compagnies sont-elles plus susceptibles d’être touchées?
À peu près toutes les destinations peuvent être concernées, aussi bien long que court-courriers. Mais on peut mener des réservations en sachant que des filets de sécurité existent. Par exemple, les passagers sont en droit d’exiger le remboursement d’un vol annulé à cause de telles conditions. En outre, je déconseille de passer par des intermédiaires sur internet, type Booking ou ebookers, car si les tarifs peuvent séduire, il faut garder à l’esprit que le remboursement s’avère souvent pénible à obtenir.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Nicolas vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E87: Comment apaiser l'éco-anxiété

Dans vos écouteurs

E86: Comment mieux communiquer ses désirs, en couple

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné