Femina Logo

(Re)découvrir la Suisse

Hôtels familiaux suisses: Le Schweizerhof, l’âme de la Vieille Europe

Bonnes adresses hotels en suisse schweizerhof grisons

L’hôtel de Daniel Schmidt abrite une histoire, des traditions, il a une âme, celle du réalisateur, celle des artistes qui y ont séjourné, celle de la clientèle, qui souvent revient d’année en année. Le genre d’endroit où on se sent un peu chez soi hors de chez soi.

© BASICHOMEPRODUCTION SCHWEIZERHOF FLIMS

Le peintre genevois Rodolphe Töpffer y a souvent séjourné, Nietzsche y est resté quatre semaines et a écrit un magnifique texte sur le lac de Cauma tout proche, Einstein y passait ses vacances, la famille royale de Belgique a dansé la valse lors des deux bals organisés chaque semaine, l’impératrice Zita fumait ses cigarettes en jouant au bridge, tout le monde tapait la balle sur le court de tennis. En 2006, des politiciennes et des politiciens suisses ont pris ensemble leur petit-déjeuner dans la grande salle Belle Époque et passé quelques heures dans la piscine et le sauna lors de la session parlementaire hors les murs.

La maison de Daniel Schmidt

L’Hôtel Schweizerhof de Flims trône joyeux et hiératique depuis 1903, date de sa construction. Il est chouchouté par la famille Schmidt depuis quatre générations. Le village grison n’a pas de charme particulier, mais se trouve au cœur d’un grand domaine skiable de Laax, et surtout à proximité immédiate de lacs incroyablement beaux, comme celui de Cauma: couleurs turquoise ou bleu clair, forêts enchantées, chemins d’ombres et de lumières.

© SILVAN WIDMER/SUISSE TOURISME

L’un de ses membres a laissé un souvenir impérissable dans le cœur des cinéphiles: Daniel Schmidt, réalisateur d’œuvres réputées, a tourné le film Zwischensaison, qui raconte ses souvenirs d’enfance dans l’hôtel familial. Né en 1941, il s’est éteint en 2006, dans son village d’origine. Aujourd’hui, rien, ou presque, n’a changé. La salle à manger, majestueuse, s’ouvre sur le paysage montagneux, les fenêtres et les portes sont marquetées avec des bois précieux, on se croirait dans un wagon de l’Orient-Express, à l’époque d’Agatha Christie. L’hôtel propose un service en fin d’après-midi, style «scones and cup of tea», autour du samovar, qui trône à l’entrée. Les tapis anciens adoucissent les bruits et contribuent à l’ambiance Vieille Europe. Les chambres aussi baignent dans la nostalgie assumée de la Belle Époque. L’hôtel dispose néanmoins d’un grand bassin et d’un espace de bien-être, taillés dans la pierre qui surplombe le bâtiment, et qui ont été construits dans les années 2000.

Le Schweizerhof n’est peut-être pas l’hôtel le plus élégant ni le plus luxueux de la région. Le Waldhaus, à quelques encablures de là, grande et vieille maison hôtelière aussi, offre des vues, des conforts et des prix autrement plus élevés. Mais l’hôtel de Daniel Schmidt abrite une histoire, des traditions, il a une âme, celle du réalisateur, celle des artistes qui y ont séjourné, celle de la clientèle, qui souvent revient d’année en année. Le genre d’endroit où on se sent un peu chez soi hors de chez soi.

© DANI AMMANN/SCHWEIZERHOF FLIMS

Depuis 2008, la quatrième génération gère l’hôtel. Aujourd’hui, c’est Sandra (en 2è à gauche), qui en est la directrice. Le réalisateur Daniel Schmidt y est né et y a passé ses derniers jours. Son père Arthur était hôtelier et musicien, sa mère Carla Bivetti, hôtelière.

Informations pratiques

L'hôtel:
Le bâtiment a gardé le charme Vieille Europe et parie sur le romantisme de ses balcons ouvragés, des grandes salles d’époque et des ambiances surannées. L’hôtel organise des concerts et des activités culturelles qui s’accordent au calme du lieu. Le prix des chambres doubles tourne autour de 250 francs pendant la période estivale.

© SERGE HOELTSCHI/SUISSE TOURISME

Y aller:
Compter environ quatre heures pour le trajet en train depuis Lausanne, avec étape à Coire. Puis un bus dessert la région.

Balades:
Les quatre lacs qui bordent le village de Flims sont tous ouverts à la baignade. Les eaux scintillent d’une couleur unique, en particulier le lac de Cauma. Par ailleurs, la nature offre énormément d’expéditions plus ou moins valeureuses: escalade, marche ou simple admiration silencieuse.

Autres activités:
Les plus curieux peuvent pousser jusqu’à Vals et ses bains thermaux, qui sont à 35 kilomètres de Flims.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E87: Comment apaiser l'éco-anxiété

Dans vos écouteurs

E86: Comment mieux communiquer ses désirs, en couple

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné