Femina Logo

news loisirs

Dormir dans un hôtel en briques Lego, c'est possible!

Hotel Lego 01

Le Legoland Castle Hotel, dans le parc Legoland Windsor Resort.

© Courtesy of Legoland Castle Hotel

Construit à la main par une équipe de fabricants de maquettes Lego du monde entier, l'hôtel comprend 657 maquettes et figurines Lego et 61 chambres habitées par des personnages de contes de fées, notamment un trône parlant, un sorcier bavard, un dragon qui ronfle et des ascenseurs propulsés par magie.

Situé aux abords du tentaculaire parc à thème Legoland Windsor Resort, l'hôtel accueille ses clients avec un impressionnant sorcier, qui occupe toute la hauteur du sol au plafond et est constitué de 35 000 briques Lego.

Les chambres sont divisées thématiquement en deux quartiers, celui des Chevaliers et celui des Sorciers. Dans la partie Chevaliers, chaque chambre abrite un dragon Lego de 17 kilos, qui a demandé 60 heures de travail, et chez les Sorciers, chaque chambre est habitée par une famille de trois hiboux qui ont nécessité quant à eux 90 heures de labeur pour être assemblés.

La pièce centrale de l'hôtel est un grand chevalier de 2,60 mètres sur sa monture, réalisé avec 160 000 briques et conçu par le lauréat britannique, âgé de 11 ans, d'un concours.

Pour l'anecdote, le gris est la couleur de brique la plus utilisée dans l'hôtel, et la lavande la moins utilisée.

Les tarifs des chambres du Legoland Castle Hotel débutent à 572£ (env. 710 fr.) pour une famille de quatre, et offrent l'accès au parc d’attractions.

L'hôtel Lego porte le nombre total de briques dans le parc à thème à 80 millions. La plus petite figurine est une libellule de sept centimètres.


A lire aussi:
5 films à découvrir cet été avec les enfants
Harry Potter fête ses 20 ans
Disney dévoile un spin-off centré sur Olaf

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.