Femina Logo

Des rebonds chez James bond

Lashana Lynch, la première agente 007: une star est née

Lashana lynch james bond actrice femme

Après Gloria Hendry (Vivre et laisser mourir), Grace Jones (Amicalement Vôtre), Halle Berry (Meurs un autre jour) et Naomie Harris (Moneypenny depuis Skyfall), Lashana Lynch est la cinquième actrice noire à décrocher un rôle important dans la franchise.

© Eon Productions

Initialement prévue en avril 2020, la sortie de No Time To Die, soit Mourir peut attendre en français, sort enfin en salle jeudi 30 septembre 2021. L’attente aura été interminable pour les fans de James Bond. Une attente ponctuée de rebonds et de surprises sans précédent dans la bondosphère!

Ainsi, en toute logique, dans une époque où l’on déconstruit les principes et les réflexes «à la papa», il n’y a aucune raison pour que les affaires d’Etat et leurs obscurs méandres demeurent l’apanage d’un homme. L’annonce faisait l’effet d’une bombe en novembre 2020: désormais, le célèbre matricule 007 serait endossé par une femme, et c’est l’actrice anglaise Lashana Lynch qui succède à Daniel Craig dans la saga. Sean Connery et Roger Moore doivent se retourner – de joie, on espère – dans leurs tombes: les deux interprètes emblématiques voient l’agent flegmatique et macho faire radicalement peau neuve au cinéma.

Visiblement fatigué, le très physique Daniel Craig remet son costume sans regret à 53 ans et passe le flambeau avec classe à l’actrice de vingt ans de moins que lui dans ce dernier volet. Notons toutefois que contrairement à la célèbre réplique de son prédécesseur, «Mon nom est Bond, James Bond», elle n’a pour l’instant, outre son matricule, pas de patronyme. Son prénom est Nomi.

Véritable révolution culturelle pour les puristes conservateurs du genre, ce choix mettait un terme aux rumeurs persistantes au sujet du bel Idris Elba pour incarner le premier James Bond noir à l’écran. Exit le manspreading tous azimuts, le cliché de la virilité façon mâle alpha fait place aux héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la sublime actrice londonienne d’origine jamaïcaine n’a pas à rougir de son CV: rodée au métier dans quelques séries anglaises, elle se fait remarquer dans Still Star-Crossed en 2017, où elle tient le premier rôle. Elle passe ensuite du petit au grand écran en incarnant un second rôle dans Captain Marvel (2019) avant la consécration que l’on sait.

Rien à dire aux trolls

Si l’on n’arrête pas le progrès, les tréfonds de l’ère sont aussi marqués par les trolls, qui n’y sont pas allés de main morte avec des attaques racistes et misogynes lorsqu’elle a rejoint la licence. Elégante jusqu’au bout, elle réagissait dans les colonnes de Harper’s Bazaar: «Je n’ai rien à dire aux trolls. Ce ne sont pas mes oignons de savoir ce qu’ils pensent. Ils ont leur liberté de vivre leur vérité, comme j’ai la liberté de vivre la mienne. Je suis une femme noire. Si cela avait été une autre femme noire dans le rôle, la même chose se serait passée, elle aurait subi les mêmes attaques, les mêmes abus. Je dois simplement me rappeler que l’ouverture de la parole est en marche, et que je fais partie de quelque chose qui promet d’être très, très révolutionnaire.»

Après Gloria Hendry (Vivre et laisser mourir), Grace Jones (Amicalement Vôtre), Halle Berry (Meurs un autre jour) et Naomie Harris (Moneypenny depuis Skyfall), Lashana Lynch est la cinquième actrice noire à décrocher un rôle important dans la franchise.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Alexandre vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E63: Comment mieux vivre la ménopause

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné