Femina Logo

culture

«Demain tout commence»: pourquoi il ne faut pas manquer le dernier film d’Omar Sy

«Demain tout commence»: pourquoi il ne faut pas manquer le dernier film d’Omar Sy
© DR

Le quotidien de Samuel (Omar Sy)? Farniente sur la plage, fêtes et drague à foison. Etabli dans le Sud de la France, il ne se prend pas la tête, profite de chaque instant et croque la vie avec le sourire. Sa seule préoccupation «sérieuse»: ne pas trop énerver sa boss, Samantha (Clémentine Célarié), et la mener en bateau pour continuer sa dolce vita. Mais son quotidien bascule le jour où, au lendemain d’une soirée arrosée, Kristin (Clémence Poésy) débarque un bébé dans les bras. «C’est ta fille», lui dit-elle alors avant de prendre la poudre d’escampette… Parvenant à la joindre par téléphone, Samuel lui dit: «Reviens, je ne sais pas comment faire, je vais l’abîmer!» Ce à quoi Kristin répond:

C’est moi qui l’abîme. J’ai essayé, mais je ne serai jamais une bonne mère.


Clémence Poésy, Gloria Colston et Omar Sy.

Désemparé, Samuel part à sa recherche de son ex: il s’envole alors pour Londres. Impossible de la trouver, elle se sera volatilisée. Seul, il assumera l’éducation de Gloria, il n'était pas prêt et «fera du mieux qu’il peut, car il ne sait pas faire autrement». Mais 8 ans plus tard, Kristin réapparaît dans leur vie…

Un rôle écrit pour Omar Sy

Omar Sy est plus touchant que jamais, métamorphosé en papa poule de choc. Hugo Gélin, le réalisateur, a confié à son sujet: «J’ai voulu écrire le rôle de Samuel au plus près de ce qu’est Omar dans la vie.» Pas étonnant dès lors, que le personnage lui colle autant à la peau. L’émotion et le rire s’entremêlent au fil des étapes qui voient Gloria et son père grandir. Un registre dans lequel Omar excelle. Samuel vendrait son âme au diable pour sa fille. Pour pallier l’absence maternelle, il va lui créer une maman qui parcourt le monde à base d’une photo de profil Facebook et de mails régulièrement envoyés. Clémence Poésy, qui occupe ce rôle ingrat de la «méchante», s’en sort bien avec son interprétation tout en nuances.


La complicité entre les deux acteurs transparaît à l'écran.

Gloria Colston, un talent à suivre

Mais c’est le duo Omar Sy-Gloria Colston qui remporte tous les suffrages. A 12 ans, elle nous bluffe dans son rôle de petite fille mature. Pour sa première apparition sur grand écran, sa performance est à saluer. La complicité des deux acteurs est palpable, tout comme leur bonheur de jouer ensemble. Comme le dit Samuel dans le film:

Mon père m’a préparé à affronter mes peurs. Ma fille m’a préparé à affronter la vie.

Un duo complété avec malice par Antoine Bertrand, un acteur québécois qui campe un homosexuel dandy et dragueur invétéré. Anecdote clin d’œil: le comédien a joué Driss, le rôle d’Omar Sy dans «Intouchables», le temps d’une adaptation théâtrale au Canada.

Au final, on obtient une comédie familiale à regarder le sourire aux lèvres et la larme à l’œil. Un véritable film de fin d'année qui mettra du baume au cœur à tous les spectateurs, même les plus grincheux. Car comme remède anti-grise mine, on n’a pas encore trouvé mieux que l’éclat de rire communicatif d’Omar Sy.


A lire aussi:
5 raisons de courir voir «Les Animaux fantastiques»
«Moi, Daniel Bake», une Palme d'or bouleversante signée Ken Loach
Cinéma: pourquoi «Ma vie de Courgette» nous a émues aux larmes

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.