Femina Logo

en suisse

4 projets de crowdfunding écoresponsables qui nous emballent

Epicerie La Brouette

La Brouette

Le concept en quelques mots
Pierre, Clémence, Sarah, Julien et 6 autres amis (aucun ne travaille à la base dans le commerce alimentaire), ont décidé de monter la première épicerie 100% durable de Lausanne. Une belle aventure humaine et bio digne d’un scénario de film français.

FEMINA Pourquoi devrions-nous soutenir votre projet?
«Notre but: sensibiliser l’assiette des Lausannois, renouer avec le concept d’épicerie de quartier et de promouvoir les liens entre les producteurs de Suisse romande et les consommateurs.»

En quoi votre concept va-t-il changer notre quotidien?
«Dans la façon de consommer bien entendu, mais aussi d’aborder le commerce. Plusieurs personnes nous ont déjà écrit pour venir nous aider gratuitement! Nous souhaitons préciser que l’idée est de proposer aux gens, donc à nous-mêmes également, des prix abordables, le système du bénévolat contribuera à ce souhait.»

Comment votre projet aide-t-il la planète?
«On va au maximum réduire les emballages (la viande sera vendue par exemple dans du papier à base de cire de soja) et le transport des aliments, favoriser l'agriculture locale et bio (légumes, céréales, beurre, quinoa, lentilles, riz etc.) mais aussi prendre les commandes des clients pour éviter de jeter et d'avoir trop de stock.»

Infos sur leur site Internet et page Facebook.
Le lien pour soutenir leur projet sur wemakeit.

Local Colours

Le concept en quelques mots
Caroline Fourre, une ex-étudiante d’art à Zürich (ZHDK) s’est lancée dans les teintures naturelles avec les restes composables de l’industrie agroalimentaire. Son idée? Casser le cliché hippie de la coloration de textiles.

FEMINA Pourquoi devrions-nous soutenir votre projet?
«J’essaie de dépoussiérer l’image du textile naturel et faire oublier son look vieux jeu. Le challenge est de voir si l’on peut produire ces teintures bio à plus grande échelle et de rallier le plus d’industriels à ce système écologique.»

En quoi votre concept va-t-il changer notre quotidien?
«L’industrie textile est vraiment mauvaise pour l’environnement, ma motivation est de réduire la nocivité de ce milieu pour les travailleurs mais aussi de sensibiliser les gens à ce qu’ils portent.»

Comment votre projet aide-t-il la planète?
«En s’habillant avec moins de textiles contenant des produits chimiques. Local Colours est une alternative intéressante qui encourage les gens à ne pas se contenter de manger du bio mais aussi d’en porter.»

Infos sur sa page Tumblr.
Le lien pour soutenir son projet sur wemakeit.

La Ficelle

Le concept en quelques mots
Lancée par deux graphistes, Cynthia et Stéphanie, La Ficelle, du nom de l’ancienne ligne du funiculaire qui reliait la gare au lac, est une revue papier fabriquée localement et un site Internet qui racontent l’actu et l’histoire de la ville de Lausanne. Dans un graphisme soigné et un brin rétro, on y trouve un agenda d’événements, une sélection de lieux emblématiques et des articles de chroniqueurs guests. Une idée inspirante qui nous invite à ralentir notre rythme.

FEMINA Pourquoi devrions-nous soutenir votre projet?
(NDRL: le projet s’est terminé sur wemakeit avec succès le 15 mai 2016). «La revue, dans l’intemporalité de ses récits, encourage à (re)tomber amoureux de Lausanne. Le site, lui, est un espace pour trouver où sortir et découvrir nos coups de cœur lausannois. En contrepartie, les personnes qui nous ont soutenues se sont vues offrir de beaux objets équitables, fabriqués en collaboration avec des artisans de la région comme l’Atelier Typo de la Cité et l’atelier de sérigraphie Colormakerz.»

En quoi votre concept va-t-il changer notre quotidien?
«La Ficelle aide à se réapproprier la ville en mettant des histoires derrière des lieux. Ensuite, il y a l’aspect plus servitiel avec le site Internet, son agenda et ses rubriques «enfant» ou «gratuit».»

Comment votre projet aide-t-il la planète?
«Comme la ville est un lieu de cohésion sociale, on encourage les gens à échanger et se rencontrer, on fait du développement durable en somme. Enfin, la création d’objets associée à la Ficelle met en avant des talents locaux.»

Infos sur leur site Internet.
Le lien pour soutenir leur projet sur wemakeit.

Paradigme Eyewear

Le concept en quelques mots
Un projet de lunettes solaires fabriquées localement en papier recyclé imaginé par Lucy Authie, une jeune créatrice nominée au Swiss Design Award. Son travail se situe à mi-chemin entre la sculpture et l’objet de désir.

FEMINA Pourquoi devrions-nous soutenir votre projet?
«
J’ai cherché à valoriser une ressource abondante et locale comme le papier. J’ai développé le «paper composite» suite à des recherches entre le développement durable et le luxe lors mon travail de diplôme à la HEAD Genève.»

En quoi votre concept va-t-il changer notre quotidien?
«Parce que mes lunettes de soleil sont un accessoire de mode qui respecte mes convictions basées sur le développement durable.»

Comment votre projet aide-t-il la planète?
«Le matériau est un produit recyclé, les productions seront des éditions limitées fabriquées localement. Par ailleurs, la charnière des lunettes est réutilisable.»

Infos sur sa page Facebook.
Le lien pour soutenir leur projet sur wemakeit.

Une photo publiée par Femina (@feminasuisse) le

Ces projets vous donnent envie de vous lancer vous aussi? Tentez votre chance sur wemakeit ou sur le site de Freitag pour avoir le soutien de la célèbre marque d’accessoires recyclés.


A lire aussi:
«Chez Mamie - Bio Vrac»: la belle histoire d’un couple zéro déchet
Les femmes, championnes du crowdfunding
E-food: 5 marchés en ligne à tester

Podcasts

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Dans vos écouteurs

E8: Mieux s'organiser, pour tirer le meilleur de chaque journée

Bullet journal, méthode d'Eisenhower, anticipation, quête de perfection... la coach Caroline Moix nous parle d'organisation, pour nous aider à accorder davantage de notre temps à ce que nous aimons vraiment.

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.